×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Chanoine Crampon  /  Luc 9.8     

Luc 9.8
Chanoine Crampon


Mission des douze apôtres

1 Ayant assemblé les Douze, Jésus leur donna puissance et autorité sur tous les démons, et le pouvoir de guérir les maladies.
2 Et il les envoya prêcher le royaume de Dieu et guérir les malades,
3 et il leur dit : " Ne prenez rien pour le voyage, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, et n’ayez point deux tuniques.
4 Dans quelque maison que vous entriez, demeurez-y jusqu’à ce que vous partiez de ce lieu.
5 Si l’on refuse de vous recevoir, sortez de cette ville et secouez même la poussière de vos pieds en témoignage contre eux. "
6 Les disciples étant partis allèrent de village en village, prêchant l’Évangile et opérant partout des guérisons.
7 Cependant Hérode le tétrarque entendit parler de tout ce que faisait Jésus, et il ne savait que penser ;
8 car les uns disaient : « Jean est ressuscité des morts » ; d’autres : « Elie a paru » ; d’autres : « Un des anciens prophètes est ressuscité. »
9 Hérode dit : « Quant à Jean, je l’ai fait décapiter. Quel est donc cet homme, de qui j’entends dire de telles choses ? » Et il cherchait à le voir.

Multiplication des pains pour cinq mille hommes

10 Les apôtres, étant de retour, racontèrent à Jésus tout ce qu’ils avaient fait. Il les prit avec lui et se retira à l’écart dans un lieu désert, près d’une ville nommée Bethsaïde.
11 Lorsque le peuple l’eut appris, il le suivit ; Jésus les accueillit, et il leur parla du royaume de Dieu, et il rendit la santé à ceux qui en avaient besoin.
12 Comme le jour commençait à baisser, les Douze vinrent lui dirent : « Renvoyez le peuple, afin que, se répandant dans les villages et les hameaux d’alentour, ils y trouvent un abri et de la nourriture ; car nous sommes ici dans un lieu désert. »
13 Il leur répondit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils lui dirent : « Nous n’avons que cinq pains et deux poissons, à moins peut-être que nous n’allions nous-mêmes acheter de quoi nourrir tout ce peuple ! »
14 Car il y avait environ cinq mille hommes. Jésus dit à ses disciples : « Faites-les asseoir par groupes de cinquante. »
15 Ils lui obéirent et les firent asseoir.
16 Alors Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et levant les yeux au ciel, il prononça une bénédiction, les rompit et les donna à ses disciples pour les servir au peuple.
17 Tous mangèrent et furent rassasiés, et des morceaux qui étaient de reste, on emporta douze corbeilles.

Pierre reconnaît Jésus comme le Messie

18 Un jour qu’il priait dans un lieu solitaire, ayant ses disciples avec lui, il leur fit cette question : « Qui suis-je, au dire des foules ? »
19 Ils répondirent : " Les uns disent Jean Baptiste ; d’autres Elie ; d’autres, qu’un des anciens prophètes est ressuscité. —
20 Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis ? " Pierre répondit : « Le Christ de Dieu. »
21 Mais il leur enjoignit d’un ton sévère de ne le dire à personne.
22 « Il faut, ajouta-t-il, que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les Anciens, par les Princes des prêtres et par les Scribes, qu’il soit mis à mort et qu’il ressuscite le troisième jour. »
23 Puis, s’adressant à tous, il dit : " Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il se renonce lui-même, qu’il porte sa croix chaque jour, et me suive.
24 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi, la sauvera.
25 Que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s’il se ruine ou se perd lui-même ?
26 Et si quelqu’un rougit de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme rougira de lui, lorsqu’il viendra dans sa gloire et dans celle du Père et des saints anges.
27 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici présents ne goûteront point la mort, qu’ils n’aient vu le royaume de Dieu. "

La transfiguration

28 Environ huit jours après qu’il eut dit ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et monta sur la montagne pour prier.
29 Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage changea, et ses vêtements devinrent éblouissants de blancheur.
30 Et voilà que deux hommes conversaient avec lui : c’étaient Moïse et Elie,
31 apparaissant dans la gloire ; ils s’entretenaient de sa mort qui devait s’accomplir dans Jérusalem.
32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais s’étant tenus éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes qui étaient avec lui.
33 Au moment où ceux-ci s’éloignaient de lui, Pierre dit à Jésus : « Maître, il nous est bon d’être ici ; dressons trois tentes, une pour vous, une pour Moïse et une pour Elie », il ne savait ce qu’il disait.
34 Comme il parlait ainsi, une nuée vint les couvrir de son ombre et les disciples furent saisis de frayeur tandis qu’ils entraient dans la nuée.
35 Et de la nuée sortit une voix qui disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le. »
36 Pendant que la voix parlait, Jésus se trouva seul. Les disciples gardèrent le silence, et ils ne racontèrent à personne, en ce temps-là, rien de ce qu’ils avaient vu.

Guérison d’un démoniaque

37 Le jour suivant, lorsqu’ils furent descendus de la montagne, une foule nombreuse vint au-devant de Jésus.
38 Et un homme s’écria du milieu de la foule : « Maître, je vous en supplie, jetez un regard sur mon fils, car c’est mon seul enfant.
39 Un esprit s’empare de lui, et aussitôt il pousse des cris ; l’esprit l’agite avec violence en le faisant écumer, et à peine le quitte-t-il après l’avoir tout meurtri.
40 J’ai prié vos disciples de le chasser, et ils ne l’ont pu. —
41 Ô race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous et vous supporterai-je ? Amène ici ton fils. »
42 Et comme l’enfant s’approchait, le démon le jeta par terre et l’agita violemment.
43 Mais Jésus menaça l’esprit impur, guérit l’enfant et le rendit à son père.
44 Et tous furent frappés de la grandeur de Dieu. Tandis que chacun était dans l’admiration de ce que faisait Jésus, il dit à ses disciples : « Vous, écoutez bien ceci. Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes. »
45 Mais ils ne comprenaient point cette parole ; elle était voilée pour eux, de sorte qu’ils n’en avaient pas l’intelligence, et ils craignaient de l’interroger à ce sujet.

Petits et grands dans le royaume de Dieu

46 Or, une pensée se glissa dans leur esprit, savoir lequel d’entre eux était le plus grand.
47 Jésus, voyant les pensées de leur cœur, prit un petit enfant, le mit près de lui,
48 et leur dit : « Quiconque reçoit en mon nom ce petit enfant, me reçoit ; et quiconque me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé. Car celui d’entre vous tous qui est le plus petit, c’est celui-là qui est grand. »
49 Jean, prenant la parole, dit : " Maître, nous avons vu un homme qui chasse les démons en votre nom, et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne va pas avec nous. —
50 Ne l’en empêchez pas, lui répondit Jésus, car celui qui n’est pas contre vous est pour vous. "

De la Galilée à Jérusalem

Jésus en Samarie

51 Quand les jours où il devait être enlevé du monde furent près de s’accomplir, il prit la résolution d’aller à Jérusalem,
52 Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route, et entrèrent dans un bourg des Samaritains pour préparer sa réception ;
53 mais les habitants refusèrent de le recevoir, parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem.
54 Ce que voyant, ses disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, voulez-vous que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume ? »
55 Jésus, s’étant retourné, les reprit en disant : " Vous ne savez pas de quel esprit vous êtes !
56 Le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les vies d’hommes, mais pour les sauver. " Et ils allèrent dans une autre bourgade.
57 Pendant qu’ils étaient en chemin, un homme lui dit : « Je vous suivrai partout où vous irez. »
58 Jésus lui répondit : « Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer sa tête. »
59 Il dit à un autre : « Suis-moi. » Celui-ci répondit : « Seigneur, permettez-moi d’aller auparavant ensevelir mon père. »
60 Mais Jésus lui dit : « Laisse les morts ensevelir leurs morts ; pour toi, va annoncer le royaume de Dieu. »
61 Un autre lui dit : « Je vous suivrai, Seigneur, mais permettez-moi d’aller auparavant faire mes adieux à ceux de ma maison. »
62 Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu. »

Cette Bible est dans le domaine public.