×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Bienvenue sur levangile.com : tous les outils dont vous avez besoin pour étudier sérieusement la Bible !

Plan de lecture de la Bible en un an
Jour 101

Vous pouvez suivre ici chaque jour un plan de lecture de la Bible sur un an, vous permettant d'enrichir votre méditation quotidienne.
Cliquez simplement sur les chapitres ci-dessous pour les lire chaque jour.

Visite de la reine de Séba
1 La reine de Saba entendit (parler de) la réputation de Salomon, à la gloire de l’Éternel, et vint l’éprouver par des énigmes. 2 Elle arriva à Jérusalem avec une suite très importante, des chameaux portant des aromates, de l’or en très grande quantité et des pierres précieuses. Elle vint auprès de Salomon et lui dit tout ce qu’elle avait dans le cœur. 3 Salomon lui expliqua tout ce qu’elle demandait, et il n’y avait rien de caché pour le roi qu’il ne pouvait lui expliquer. 4 La reine de Saba vit toute la sagesse de Salomon, la maison qu’il avait bâtie. 5 les mets de sa table, l’habitation de ses serviteurs, les fonctions et les vêtements de ceux qui étaient à son service, ses échansons, et les holocaustes qu’il offrait dans la maison de l’Éternel 6 elle en perdit le souffle et dit au roi : C’était donc vrai ce que j’ai appris dans mon pays au sujet de tes paroles et de ta sagesse 7 Je ne croyais pas à ces paroles avant d’être venue et d’avoir vu de mes yeux. Et voici qu’on ne m’en a pas annoncé la moitié. Tu as plus de sagesse et de prospérité que ta réputation ne me l’avait laissé entendre. 8 Heureux tes gens, heureux tes serviteurs qui se tiennent continuellement devant toi, qui entendent ta sagesse 9 Béni soit l’Éternel, ton Dieu, qui t’a été favorable et t’a placé sur le trône d’Israël ! C’est parce que l’Éternel aime Israël à toujours, qu’il t’a établi roi pour que tu fasses droit et justice. 10 Elle donna au roi 120 talents d’or, une très grande quantité d’aromates et des pierres précieuses. Il n’arriva plus autant d’aromates que celles que la reine de Saba donna au roi Salomon. 11 Les navires de Hiram, qui apportèrent de l’or d’Ophir, amenèrent aussi d’Ophir une grande quantité de bois de santal et des pierres précieuses. 12 Le roi fit avec le bois de santal une balustrade pour la maison de l’Éternel et pour la maison du roi, ainsi que des harpes et des luths pour les chantres. Il n’arriva plus pareil bois de santal, et l’on n’en a plus vu jusqu’à aujourd’hui. 13 Le roi Salomon donna à la reine de Saba tout ce qu’elle désira, ce qu’elle demanda, et lui fit en outre des présents dignes d’un roi tel que Salomon. Puis elle s’en retourna pour aller dans son pays, elle et ses serviteurs.
Richesse et sagesse de Salomon
14 Le poids de l’or qui arrivait à Salomon chaque année était de 666 talents d’or. 15 outre ce (qui provenait) des prospecteurs et du trafic des commerçants, ainsi que de tous les rois alliés et des gouverneurs du pays. 16 Le roi Salomon fit 200 grands boucliers d’or battu, pour chacun desquels il employa 600 (sicles) d’or. 17 et 300 petits boucliers d’or battu, pour chacun desquels il employa trois mines d’or ; le roi les mit dans la maison-de-la-forêt-du-Liban. 18 Le roi fit un grand trône d’ivoire et le couvrit d’or pur. 19 Ce trône avait six marches, et la partie supérieure en était arrondie par derrière ; il y avait des bras de chaque côté du siège, deux lions debout à côté des bras. 20 et douze lions debout sur les six marches de part et d’autre. Il ne s’est rien fait de pareil pour aucun royaume. 21 Tout le service à boissons du roi Salomon était d’or, et toute la vaisselle de la maison-de-la-forêt-du-Liban était d’or fin. Rien n’était d’argent : on n’en faisait aucun cas du temps de Salomon. 22 Car le roi avait en mer des navires de Tarsis avec les navires de Hiram ; et tous les trois ans arrivaient les navires de Tarsis, apportant de l’or et de l’argent, de l’ivoire, des singes et des paons. 23 Le roi Salomon fut plus grand que tous les rois de la terre par la richesse et par la sagesse. 24 Tout le monde cherchait à rencontrer Salomon pour entendre la sagesse que Dieu avait mise dans son cœur. 25 Chacun apportait son offrande, des objets d’argent et des objets d’or, des vêtements, des armes, des aromates, des chevaux et des mulets. Il en était ainsi chaque année. 26 Salomon rassembla des chars et des cavaliers ; il avait 1 400 chars et 12 000 cavaliers, qu’il dirigea dans des villes de garnison et à Jérusalem près du roi. 27 Le roi rendit l’argent aussi commun à Jérusalem que les pierres, et il rendit les cèdres aussi nombreux que les sycomores qui sont dans la Chephéla. 28 On amenait d’Égypte les chevaux de Salomon ; un groupe de marchands du roi allait les prendre par groupes, à un prix (déterminé) 29 un char montait d’Égypte pour 600 (sicles) d’argent, et un cheval pour 150 (sicles). Ils en amenaient de même avec eux pour tous les rois des Hittites et pour les rois de Syrie.
Idolâtrie de Salomon
1 Le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères, outre la fille du Pharaon : des Moabites, des Ammonites, des Édomites, des Sidoniennes, des Hittites. 2 appartenant aux nations dont l’Éternel avait dit aux Israélites : Vous n’irez pas chez elles, et elles ne viendront pas chez vous ; elles détourneraient certainement vos cœurs vers leurs dieux. Ce fut à ces nations que s’attacha Salomon, (entraîné) par l’amour. 3 Il eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines ; et ses femmes détournèrent son cœur. 4 À l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes détournèrent son cœur vers d’autres dieux ; et son cœur ne fut pas tout entier à l’Éternel, son Dieu, comme l’avait été le cœur de son père David. 5 Salomon se rallia (au culte d’) Astarté, divinité des Sidoniens, et (au culte de) Milkom, l’abomination des Ammonites. 6 Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel et ne suivit pas pleinement la voie de l’Éternel, comme son père David. 7 Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemoch, l’abomination de Moab, et pour Molok, l’abomination des Ammonites. 8 Il agissait ainsi pour toutes ses femmes étrangères qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux. 9 L’Éternel fut irrité contre Salomon, parce qu’il avait détourné son cœur de l’Éternel, le Dieu d’Israël, qui lui était apparu deux fois. 10 Il lui avait donné des ordres sur ce point précis : qu’il n’aille pas se rallier à d’autres dieux ; mais Salomon n’observa pas les ordres de l’Éternel. 11 Alors l’Éternel dit à Salomon : Puisqu’il en est ainsi avec toi, et que tu n’as pas observé mon alliance et mes prescriptions que je t’avais ordonnées, je vais déchirer certainement le royaume pour te l’ôter et je le donnerai à ton serviteur. 12 Seulement, je ne le ferai pas pendant ta vie, à cause de ton père David. C’est de la main de ton fils que je l’arracherai. 13 Je n’arracherai cependant pas tout le royaume ; je laisserai une tribu à ton fils, à cause de mon serviteur David, et à cause de Jérusalem que j’ai choisie.
Ennemis de Salomon
14 L’Éternel suscita un adversaire à Salomon : Hadad, l’Édomite, qui était de descendance royale en Édom. 15 Au temps où David était (occupé) avec Édom, Joab, chef de l’armée, étant monté pour ensevelir les morts, tua tous les mâles qui étaient en Édom. 16 Joab y resta six mois avec tout Israël, jusqu’à ce qu’il eût retranché tous les mâles d’Édom. 17 Ce fut alors que Hadad prit la fuite avec les Édomites, serviteurs de son père, pour se rendre en Égypte. Hadad était (encore) un jeune garçon. 18 Partis de Madian, ils allèrent à Parân, prirent avec eux des hommes de Parân et arrivèrent en Égypte auprès du Pharaon, roi d’Égypte, qui lui donna une maison, s’occupa de sa nourriture et lui donna une terre. 19 Hadad obtint la faveur du Pharaon, à tel point que le Pharaon lui donna pour femme la sœur de sa femme, la sœur de la reine Tahpenès. 20 La sœur de Tahpenès lui enfanta son fils Guenoubath. Tahpenès le sevra dans la maison du Pharaon : et Guenoubath demeura dans la maison du Pharaon, parmi les fils du Pharaon. 21 Hadad apprit en Égypte que David était couché avec ses pères et que Joab, chef de l’armée, était mort. Hadad dit au Pharaon : Laisse-moi partir dans mon pays. 22 Le Pharaon lui dit : Que te manque-t-il auprès de moi, pour que tu désires aller dans ton pays ? Il répondit : Rien, mais laisse-moi quand même partir. 23 Dieu suscita un autre adversaire à Salomon : Rezôn, fils d’Élyada, qui avait pris la fuite de chez son seigneur Hadadézer, roi de Tsoba. 24 Il avait rassemblé des hommes auprès de lui ; il était chef de bande lorsque David massacra les troupes de son maître. Ils allèrent à Damas, y restèrent et régnèrent à Damas. 25 Il fut un adversaire d’Israël pendant toute la vie de Salomon, en même temps qu’Hadad lui faisait du mal, et il fut hostile à Israël. Il régna sur la Syrie. 26 Jéroboam était fils de Nebath, Éphratien de Tseréda, et il avait pour mère une veuve nommée Tseroua. 27 Il était serviteur de Salomon et leva la main contre le roi. Voici dans quelles circonstances il leva la main contre le roi : Salomon bâtissait le Millo et fermait la brèche de la cité de David, son père. 28 Jéroboam était un homme fort et vaillant ; et Salomon, ayant vu ce jeune homme à l’œuvre, lui donna la surveillance de tous les (porteurs de) fardeaux de la maison de Joseph. 29 Dans ce temps-là, Jéroboam sortit de Jérusalem et fut rencontré en chemin par le prophète Ahiya de Silo, revêtu d’un manteau neuf. Ils étaient tous deux seuls dans la campagne. 30 Ahiya saisit le manteau neuf qu’il avait sur lui, le déchira en douze morceau. 31 et dit à Jéroboam : Prends pour toi dix morceaux ! Car ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël : Me voici ! Je vais arracher le royaume de la main de Salomon et je te donnerai dix tribus. 32 Mais il aura une tribu, à cause de mon serviteur David et à cause de Jérusalem, la ville que j’ai choisie parmi toutes les tribus d’Israël 33 et cela, parce qu’ils m’ont abandonné et se sont prosternés devant Astarté, divinité des Sidoniens, devant Kemoch, dieu de Moab, et devant Milkom, dieu des Ammonites, et parce qu’ils n’ont pas marché dans mes voies pour faire ce qui est droit à mes yeux et (pour observer) mes prescriptions et mes ordonnances, comme David, père de Salomon. 34 Je ne prendrai pas de sa main tout le royaume, car je le maintiendrai prince tous les jours de sa vie, à cause de mon serviteur David, que j’ai choisi, et qui a observé mes commandements et mes prescriptions. 35 Mais je prendrai le royaume de la main de son fils et je t’en donnerai dix tribus 36 Je donnerai une tribu à son fils, afin que mon serviteur David ait toujours une lignée royale devant moi à Jérusalem, la ville que j’ai choisie pour y mettre mon nom. 37 Je te prendrai, et tu régneras sur tout ce que ton âme désirera, tu seras roi sur Israël. 38 Si tu écoutes tout ce que je t’ordonnerai, si tu marches dans mes voies et si tu fais ce qui est droit à mes yeux, en observant mes prescriptions et mes commandements, comme l’a fait mon serviteur David, je serai avec toi, je te bâtirai une maison stable, comme j’en ai bâti une à David, et je te donnerai Israël. 39 J’humilierai par là la descendance de David, mais ce ne sera pas pour toujours. 40 Salomon chercha à faire mourir Jéroboam. Alors Jéroboam se leva et prit la fuite en Égypte auprès de Chichaq, roi d’Égypte ; il demeura en Égypte jusqu’à la mort de Salomon.
Mort de Salomon
41 Le reste des actes de Salomon, tout ce qu’il a fait, et sa sagesse, cela est écrit dans le livre des Actes de Salomon. 42 Le temps du règne de Salomon à Jérusalem sur tout Israël a été de quarante ans. 43 Salomon se coucha avec ses pères et fut enseveli dans la ville de son père David. Son fil Roboam régna à sa place.
Le schisme et ses suites
Accession au trône de Roboam et Jéroboam
1 Roboam se rendit à Sichem, car tout Israël était venu à Sichem pour l’établir roi. 2 Lorsque Jéroboam, fils de Nebath, l’apprit, il était encore en Égypte, où il avait pris la fuite devant le roi Salomon. C’était en Égypte que Jéroboam habitait. 3 On l’envoya appeler. Alors Jéroboam et toute l’assemblée d’Israël arrivèrent et parlèrent ainsi à Roboam 4 Ton père a rendu notre joug bien dur ; toi maintenant, allège la dure servitude venant de ton père et le joug pesant qu’il a mis sur nous, et nous te servirons. 5 Il leur dit : Allez, et revenez vers moi dans trois jours. Le peuple s’en alla. 6 Le roi Roboam prit conseil des anciens qui s’étaient tenus auprès de son père Salomon pendant sa vie, et il dit : Que conseillez-vous de répondre à ce peuple 7 Ils lui adressèrent la parole en ces termes : Si aujourd’hui tu te fais le serviteur de ce peuple, si tu te mets à leur service, si tu leur réponds en parlant avec bonté, ils seront pour toujours tes serviteurs. 8 Mais Roboam ne tint pas compte du conseil que lui donnaient les anciens, et prit conseil de ceux qui, enfants, avaient grandi avec lui et qui se tenaient avec lui. 9 Il leur dit : Que conseillez-vous de répondre à ce peuple qui me tient ce langage : Allège le joug que ton père a mis sur nous 10 Ceux qui, enfants, avaient grandi avec lui, lui adressèrent la parole en disant : Tu parleras ainsi à ce peuple qui t’a tenu ce langage : Ton père a rendu notre joug pesant, et toi allège-le nous ! Tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père. 11 Maintenant, mon père vous a imposé un joug pesant, et moi j’alourdirai encore votre joug ; mon père vous a corrigés avec des fouets, et moi je vous corrigerai avec des scorpions. 12 Jéroboam et tout le peuple vinrent vers Roboam le troisième jour, suivant ce qu’avait dit le roi : Revenez vers moi dans trois jours. 13 Le roi répondit durement au peuple. Il ne tint pas compte du conseil que lui avaient donné les anciens. 14 et il leur parla ainsi d’après le conseil des jeunes gens : Mon père a rendu votre joug pesant, et moi j’alourdirai encore votre joug ; mon père vous a corrigés avec des fouets, et moi je vous corrigerai avec des scorpions. 15 Ainsi le roi n’écouta pas le peuple, car la tournure (des événements) venait de l’Éternel, en vue de l’accomplissement de la parole que l’Éternel avait dite par l’intermédiaire de Ahiya de Silo à Jéroboam, fils de Nebath. 16 Lorsque tout Israël vit que le roi ne l’écoutait pas, le peuple répondit au roi : Quelle part avons-nous avec David ?
Nous n’avons pas d’héritage avec le fils d’Isaï !
À tes tentes, Israël !
Maintenant, pourvois à ta maison, David ! Et Israël s’en alla dans ses tentes. 17 Quant aux Israélites qui habitaient les villes de Juda, Roboam régna sur eux. 18 Alors le roi Roboam envoya Adoram, qui supervisait les corvées. Mais tout Israël le lapida et il mourut. Alors le roi Roboam n’eut que la force de monter sur un char pour s’enfuir à Jérusalem. 19 C’est ainsi qu’Israël s’est révolté contre la maison de David jusqu’à aujourd’hui. 20 Tout Israël ayant appris que Jéroboam était de retour, ils le firent convoquer à l’assemblée et l’établirent roi sur tout Israël. Il n’y eut que la seule tribu de Juda pour se rallier à la maison de David. 21 Roboam, arrivé à Jérusalem, assembla toute la maison de Juda et la tribu de Benjamin, 180 000 guerriers d’élite, pour qu’ils combattent contre la maison d’Israël, afin de ramener le royaume sous (l’autorité de) Roboam, fils de Salomon. 22 Mais la parole de Dieu fut (adressée) à Chemaeya, homme de Dieu, en ces termes 23 Parle à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à toute la maison de Juda et de Benjamin, ainsi qu’au reste du peuple. 24 pour leur dire : Ainsi parle l’Éternel : Vous ne monterez pas et vous ne combattrez pas vos frères, les Israélites ! Que chacun de vous retourne dans sa maison car c’est de moi que vient cet événement. Ils obéirent à la parole de l’Éternel et s’en retournèrent pour se conformer à la parole de l’Éternel.
Règne de Jéroboam sur Israël
25 Jéroboam bâtit Sichem dans les monts d’Éphraïm et il y habita ; puis il en sortit et bâtit Penouél. 26 Jéroboam dit en son cœur : Maintenant le royaume pourrait bien revenir à la maison de David. 27 si ce peuple monte à Jérusalem pour faire des sacrifices dans la maison de l’Éternel. Le cœur de ce peuple reviendra à son seigneur, à Roboam, roi de Juda, ils me tueront et reviendront à Roboam, roi de Juda. 28 Après avoir pris conseil, le roi fit deux veaux d’or et dit au peuple : Vous êtes assez montés à Jérusalem ! Israël, voici tes dieux qui t’ont fait monter du pays d’Égypte. 29 Il en plaça un à Béthel et il mit l’autre à Dan. 30 Ce fut là une occasion de péché. Le peuple alla devant l’un (des veaux) jusqu’à Dan. 31 Jéroboam établit une maison de hauts lieux et des sacrificateurs pris parmi tout le peuple et n’appartenant pas aux fils de Lévi. 32 Jéroboam établit une fête au huitième mois, le quinzième jour du mois, comme la fête (qu’on célébrait) en Juda, et il monta à l’autel. C’est ainsi qu’il agit à Béthel, en sacrifiant aux veaux qu’il avait faits. Il installa à Béthel les sacrificateurs des hauts lieux qu’il avait établis. 33 Il monta à l’autel qu’il avait fait à Béthel, le quinzième jour du huitième mois, mois qu’il avait choisi de sa propre initiative. Il fit une fête pour les fils d’Israël et monta à l’autel pour brûler des parfums.
Les bêtes
1 Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. 2 La bête que je vis était semblable à un léopard, ses pattes étaient comme celles d’un ours et sa gueule comme la gueule d’un lion. Le dragon lui donna sa puissance, son trône et un grand pouvoir. 3 Et (je vis) l’une de ses têtes comme frappée à mort, mais sa blessure mortelle fut guérie. Remplie d’admiration, la terre entière suivit la bête. 4 Ils se prosternèrent devant le dragon, parce qu’il avait donné le pouvoir à la bête ; ils se prosternèrent devant la bête, en disant : Qui est semblable à la bête et qui peut la combattre 5 Il lui fut donné une gueule qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes. Et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois. 6 Elle ouvrit sa gueule en blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer contre son nom, son tabernacle et ceux qui l’habitent dans le ciel. 7 Il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre. Il lui fut donné pouvoir sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation. 8 Et tous les habitants de la terre se prosterneront devant elle, ceux dont le nom n’a pas été inscrit sur le livre de vie de l’Agneau immolé dès la fondation du monde. 9 Si quelqu’un a des oreilles, qu’il entende 10 Si quelqu’un est (destiné) à la captivité, il ira en captivité ; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints. 11 Puis je vis monter de la terre une autre bête. Elle avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et elle parlait comme un dragon. 12 Elle exerce tout le pouvoir de la première bête en sa présence, et elle fait que la terre et ses habitants se prosternent devant la première bête, dont la blessure mortelle a été guérie. 13 Elle opère de grands signes jusqu’à faire descendre le feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. 14 Elle séduit les habitants de la terre par les signes qu’il lui fut donné d’opérer devant la bête, en disant aux habitants de la terre de faire une image de la bête qui a été blessée par l’épée et qui a survécu. 15 Il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parle et fasse mettre à mort tous ceux qui ne se prosterneraient pas devant l’image de la bête. 16 Elle fait que tous, les petits et les grands, les riches et les pauvres, les hommes libres et les esclaves, reçoivent une marque sur la main droite ou sur le front. 17 et que nul ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom. 18 C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le chiffre de la bête. Car c’est un chiffre d’homme, et son chiffre est 666.
L’Agneau et les rachetés
1 Je regardai, et voici l’Agneau debout sur la montagne de Sion, et avec lui 144 000 (personnes), qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front. 2 J’entendis du ciel une voix, comme la voix de grandes eaux, comme le bruit d’un fort coup de tonnerre ; et le son que j’entendis était comme celui de joueurs de harpes jouant de la harpe. 3 Ils chantent un cantique nouveau devant le trône et devant les quatre êtres vivants et les anciens. Personne ne pouvait apprendre le cantique, sinon les 144 000 qui avaient été rachetés de la terre. 4 Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges. Ils suivent l’Agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d’entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l’Agneau. 5 et dans leur bouche il ne s’est pas trouvé de mensonge ; ils sont irréprochables.
Les trois anges proclamant le jugement
6 Je vis un autre ange qui volait au milieu du ciel ; il avait un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, tribu, langue et peuple. 7 Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et prosternez-vous devant celui qui a fait le ciel, la terre, la mer et les sources d’eaux ! 8 Un autre, un second ange suivit, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a fait boire à toutes les nations du vin de la fureur de son inconduite. 9 Un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un se prosterne devant la bête et son image, et reçoit une marque sur le front ou sur la main. 10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’Agneau. 11 La fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles, et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui se prosternent devant la bête et devant son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. 12 C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus. 13 J’entendis du ciel une voix qui disait : Écris : Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur, dès à présent ! Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs travaux, car leurs œuvres les suivent.
La moisson et la vendange
14 Je regardai, et voici une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme. Il avait une couronne d’or sur la tête et une faucille tranchante à la main. 15 Un autre ange sortit du temple, en criant d’une voix forte à celui qui était assis sur la nuée : Lance ta faucille et moissonne, l’heure est venue de moissonner, car la moisson de la terre est mûre. 16 Et celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre. Et la terre fut moissonnée. 17 Un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel ; il avait lui aussi une faucille tranchante. 18 Un autre ange, qui avait pouvoir sur le feu, sortit de l’autel et s’adressa d’une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante, en disant : Lance ta faucille tranchante, et vendange les grappes de la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs. 19 L’ange jeta sa faucille sur la terre. Il vendangea la vigne de la terre et jeta (la vendange) dans la grande cuve de la fureur de Dieu. 20 Et la cuve fut foulée hors de la ville ; du sang sortit de la cuve, jusqu’aux mors des chevaux, sur une étendue de 1 600 stades.

Les trésors de la foi

« Aucun d’eux n’enseignera plus son prochain, ni aucun son frère, en disant : Connaissez l’Éternel ; car ils me connaîtront tous, depuis le plus petit d’entre eux, jusqu’au plus grand, dit l’Éternel. »

Méditation quotidienne

Nous pouvons ignorer bien des choses, mais nous connaissons le Seigneur. Et si cette promesse s’est réalisée pour nous aujourd’hui, ce n’est pas peu de chose. Le moindre croyant connaît Dieu en Jésus. Non pas autant peut-être, qu’il désirerait le connaître, mais enfin, il le connaît réellement. Ce ne sont pas ses doctrines que nous connaissons, c’est LUI-MÊME. Il est notre Père et notre Ami, et nous sommes en rapports personnels avec Dieu. Nous pouvons dire : « Mon Seigneur et mon Dieu. » Nous sommes en termes d’intimité avec lui, et nous avons déjà passé plus d’un jour bienheureux dans sa sainte compagnie. Nous ne sommes pas des étrangers pour notre Dieu, mais « le secret de l’Éternel » est pour nous. Ceci dépasse tout ce que la nature aurait pu nous enseigner. Dieu ne nous a pas été révélé, ni par la chair, ni par le sang.

Mais Christ a fait connaître le Père à nos cœurs. Et si le Seigneur s’est fait connaître lui-même à nous, n’est-il pas la source de la connaissance du salut, car « la vie éternelle, c’est de Le connaître. » Dès que nous entrons en relation avec Dieu, nous avons la preuve que nous sommes ressuscités en nouveauté de vie. Ô mon âme, réjouis-toi dans cette connaissance, et bénis l’Éternel tous les jours de ta vie.

Charles Spurgeon

Tout pour qu’Il règne !

La vie de Dieu en moi

Unis à Lui dans sa mort, nous le serons aussi dans sa résurrection.

La résurrection avec Jésus

Si j’ai vraiment été crucifié avec Jésus, cela se verra, car je lui ressemblerai. Quand l’Esprit de Jésus pénètre en moi, le contact entre Dieu et moi se rétablit. Grâce à sa résurrection, Jésus a reçu le pouvoir de me faire participer à la vie divine, mais il faut que ma vie soit calquée sur la sienne. Cette vie nouvelle du Christ ressuscité se manifestera en moi pat plus de sainteté.

Telle est l’idée maîtresse de l’apôtre Paul, dans tous ses écrits : Une fois la résolution prise de s’unir au Christ dans sa mort, la vie du Ressuscité nous pénètre et nous envahit de toute part. Pour participer ainsi dans notre vie terrestre, de la vie même du Fils de Dieu, il faut une parcelle de la Toute-puissance divine. Le Saint-Esprit, une fois entré en nous, ne souffre aucune limitation, il envahit tout, Il se charge de tout
diriger, mon rôle est simplement de marcher dans la lumière, en lui obéissant à mesure. Une fois ma résolution prise, je suis tranquille : je sais que je suis mort au péché, parce que je sens
la vie de Jésus présente en moi à tout moment. De même qu’il n’y a qu’une nature humaine, il n’y a qu’une sainteté, celle de Jésus, et c’est elle que je reçois, elle que Dieu me donne. Il met en moi la sainteté de son Fils, et je deviens une nouvelle création, entièrement transformée.

Oswald Chambers