×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Bienvenue sur levangile.com : tous les outils dont vous avez besoin pour étudier sérieusement la Bible !

Plan de lecture de la Bible en un an
Jour 60

Vous pouvez suivre ici chaque jour un plan de lecture de la Bible sur un an, vous permettant d'enrichir votre méditation quotidienne.
Cliquez simplement sur les chapitres ci-dessous pour les lire chaque jour.

Les différends
1 Lorsque des hommes auront un procès et se présenteront pour être jugés, on absoudra l’innocent et l’on condamnera le coupable. 2 Si le coupable mérite d’être battu, le juge le fera étendre par terre et frapper en sa présence d’un nombre de coups proportionné à sa culpabilité. 3 Il ne lui fera pas donner plus de quarante coups, de peur que, si l’on continuait à le frapper en allant beaucoup au-delà, ton frère ne soit avili à tes yeux. 4 Tu n’emmuselleras pas le bœuf, quand il foulera (le grain).
La descendance d’un frère mort
5 Lorsque des frères habiteront ensemble, si l’un d’entre eux meurt sans laisser de fils, la femme du défunt ne se mariera pas au dehors avec un étranger, mais son beau-frère ira vers elle, la prendra pour femme et l’épousera comme beau-frère. 6 Le premier-né qu’elle enfantera portera le nom du frère défunt, afin que ce nom ne soit pas effacé d’Israël. 7 Si cet homme ne veut pas prendre sa belle-sœur, sa belle-sœur montera à la porte vers les anciens et dira : Mon beau-frère refuse de relever en Israël le nom de son frère, il ne veut pas m’épouser comme beau-frère. 8 Les anciens de la ville l’appelleront et lui parleront. S’il persiste et dit : Je ne veux pas la prendre. 9 alors sa belle-sœur s’approchera de lui en présence des anciens, lui ôtera sa sandale du pied et lui crachera au visage. Elle fera une déclaration en ces termes : Ainsi sera fait à l’homme qui ne veut pas édifier la maison de son frère. 10 Et le nom dont on l’appellera en Israël sera : la maison du déchaussé. 11 Lorsque des hommes se querelleront ensemble, l’un avec l’autre, si la femme de l’un s’approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, si elle avance la main et saisit ce dernier par les parties honteuses. 12 tu lui couperas la main, ton œil sera sans pitié.
Une mesure juste
13 Tu n’auras pas dans ton sac deux sortes de poids, un gros et un petit. 14 Tu n’auras pas dans ta maison deux sortes d’épha, un grand et un petit. 15 Tu auras un poids exact et juste, tu auras un épha exact et juste, afin que tes jours se prolongent dans le territoire que l’Éternel, ton Dieu, te donne. 16 Car quiconque agit ainsi, quiconque commet une fraude, est en horreur à l’Éternel, ton Dieu.
Jugement futur d’Amalek
17 Souviens-toi de ce que te fit Amalec pendant la route, lors de votre sortie d’Égypte. 18 comment il te rencontra pendant la route et coupa ton arrière-garde, tous ceux qui se traînaient les derniers, pendant que tu étais las et fatigué, et cela parce qu’il ne craignait pas Dieu. 19 Lorsque l’Éternel, ton Dieu, (en te délivrant) de tous tes ennemis qui t’entourent, t’accordera du repos dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne en héritage pour en prendre possession, tu effaceras la mémoire d’Amalec de dessous les cieux : ne l’oublie pas.
Les premières récoltes
1 Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne pour héritage, lorsque tu en prendras possession et que tu l’habiteras. 2 Tu prendras des prémices de tous les fruits que tu retireras du sol dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu les mettras dans une corbeille et tu iras au lieu que choisira l’Éternel, ton Dieu, pour y faire demeurer son nom. 3 Tu iras vers le sacrificateur en fonctions ces jours-là et tu lui diras : Je déclare aujourd’hui à l’Éternel, ton Dieu, que je suis entré dans le pays que l’Éternel, a juré à nos pères de nous donner. 4 Le sacrificateur recevra la corbeille de ta main et la déposera devant l’autel de l’Éternel, ton Dieu. 5 Tu prendras encore la parole et tu diras devant l’Éternel, ton Dieu : Mon père était un Araméen nomade ; il descendit en Égypte avec peu de gens pour y séjourner ; là, il devint une nation grande, puissante et nombreuse. 6 Les Égyptiens nous maltraitèrent, nous opprimèrent et nous soumirent à une dure servitude. 7 Nous avons crié à l’Éternel, le Dieu de nos pères. L’Éternel entendit notre voix et vit notre oppression, notre peine et notre misère. 8 L’Éternel nous fit sortir d’Égypte, à main forte et à bras étendu, par une grande terreur, avec des signes et des miracles. 9 Il nous a fait venir dans ce lieu et il nous a donné ce pays, pays découlant de lait et de miel. 10 Maintenant me voici, j’apporte les prémices des fruits du sol que tu m’as donné, ô Éternel !
Tu les déposeras devant l’Éternel, ton Dieu, et tu te prosterneras devant l’Éternel, ton Dieu. 11 Puis tu te réjouiras, avec le Lévite et avec l’immigrant qui sera au milieu de toi, pour tous les biens que l’Éternel, ton Dieu, t’a donnés, à toi et à ta maison.
Les dîmes de la troisième année
12 Lorsque tu auras achevé de lever toute la dîme de tes revenus, la troisième année, l’année de la dîme, tu la donneras au Lévite, à l’immigrant, à l’orphelin et à la veuve ; et ils mangeront et se rassasieront là où tu résides. 13 Tu diras devant l’Éternel, ton Dieu : J’ai ôté de ma maison ce qui est consacré et je l’ai donné au Lévite, à l’immigrant, à l’orphelin et à la veuve, selon tous les commandements que tu m’as prescrits ; je n’ai transgressé ni oublié aucun de tes commandements. 14 Je n’ai rien mangé de ces choses pendant mon deuil, je n’en ai rien ôté pour un usage impur et je n’en ai rien donné à l’occasion d’un décès ; j’ai obéi à la voix de l’Éternel, mon Dieu, j’ai agi selon tous les commandements que tu m’as prescrits. 15 Penche-toi de ta demeure sainte, des cieux, et bénis ton peuple d’Israël et le sol que tu nous as donné, comme tu l’avais juré à nos pères, ce pays découlant de lait et de miel. 16 Aujourd’hui, l’Éternel, ton Dieu, te commande de mettre en pratique ces prescriptions et ces ordonnances ; tu les observeras et tu les mettras en pratique de tout ton cœur et de toute ton âme. 17 Aujourd’hui, tu as fait promettre à l’Éternel d’être ton Dieu, afin que tu marches dans ses voies, que tu observes ses prescriptions, ses commandements et ses ordonnances, et que tu obéisses à sa voix 18 et aujourd’hui, l’Éternel t’a fait promettre d’être un peuple qui lui appartiendra en propre, comme il te l’a dit, et d’observer tous ses commandements. 19 afin qu’il te donne sur toutes les nations qu’il a créées la supériorité en gloire, en renom et en magnificence, et afin que tu sois un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu, comme il te l’a dit.
Bénédictions et malédictions
La loi au mont Ébal
1 Moïse, ainsi que les anciens d’Israël, donna cet ordre au peuple : Observez tous les commandements que je vous prescris aujourd’hui. 2 Le jour où vous aurez passé le Jourdain, (pour entrer) dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu dresseras de grandes pierres et tu les enduiras de chaux. 3 Tu écriras dessus toutes les paroles de cette loi, lorsque tu auras passé pour entrer dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, pays découlant de lait et de miel, comme te l’a dit l’Éternel, le Dieu de tes pères. 4 Lorsque vous aurez passé le Jourdain, vous dresserez sur le mont Ébal des pierres que je vous ordonne aujourd’hui (de dresser) et tu les enduiras de chaux. 5 Là, tu bâtiras un autel à l’Éternel, ton Dieu, un autel de pierres, sur lesquelles tu n’auras pas brandi le fer 6 tu bâtiras en pierres brutes l’autel de l’Éternel, ton Dieu. Tu présenteras sur cet autel des holocaustes à l’Éternel, ton Dieu 7 tu offriras des sacrifices de communion et tu mangeras là et tu te réjouiras devant l’Éternel, ton Dieu. 8 Tu écriras sur ces pierres toutes les paroles de cette loi, en les gravant bien nettement. 9 Moïse et les sacrificateurs-Lévites parlèrent à tout Israël, en ces termes : Israël, fais silence et écoute ! Aujourd’hui, tu es devenu le peuple de l’Éternel, ton Dieu. 10 Tu obéiras à la voix de l’Éternel, ton Dieu, et tu mettras en pratique ses commandements et ses prescriptions que je te donne aujourd’hui.
Bénédictions et malédictions
11 Le même jour, Moïse donna cet ordre au peuple 12 Quand vous aurez passé le Jourdain, Siméon, Lévi, Juda, Issacar, Joseph et Benjamin se tiendront sur le mont Garizim pour bénir le peuple. 13 tandis que Ruben, Gad, Aser, Zabulon, Dan et Nephthali se tiendront sur le mont Ébal pour (prononcer) l’imprécation. 14 Les Lévites prendront la parole et diront d’une voix haute à tout Israël : 15 Maudit soit l’homme qui fait une statue ou une image en métal fondu, horreur (aux yeux) de l’Éternel, œuvre des mains d’un artisan, et qui la place dans un lieu secret ! — Et tout le peuple répondra et dira : Amen ! 16 Maudit soit celui qui méprise son père et sa mère ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 17 Maudit soit celui qui déplace la borne de son prochain ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 18 Maudit soit celui qui fait égarer un aveugle dans le chemin ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 19 Maudit soit celui qui porte atteinte au droit de l’immigrant, de l’orphelin et de la veuve ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 20 Maudit soit celui qui couche avec la femme de son père, car il soulève la couverture de son père ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 21 Maudit soit celui qui couche avec une bête quelconque ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 22 Maudit soit celui qui couche avec sa sœur, fille de son père ou fille de sa mère ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 23 Maudit soit celui qui couche avec sa belle-mère ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 24 Maudit soit celui qui frappe son prochain en secret ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 25 Maudit soit celui qui reçoit un présent pour répandre le sang de l’innocent ! — Et tout le peuple dira : Amen ! 26 Maudit soit celui qui n’accomplit pas les paroles de cette loi pour les mettre en pratique ! — Et tout le peuple dira : Amen !
Adresse et salutation
1 Paul, apôtre du Christ-Jésus, par la volonté de Dieu, aux saints et fidèles en Christ-Jésus qui sont [à Éphèse] 2 Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ.
Les merveilleuses bénédictions du salut en Christ
3 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ. 4 En lui, Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et sans défaut devant lui. Dans son amour. 5 il nous a prédestinés par Jésus-Christ à être adoptés, selon le dessein bienveillant de sa volonté. 6 pour célébrer la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé. 7 En lui, nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés selon la richesse de sa grâc. 8 que Dieu a répandue abondamment sur nous en toute sagesse et intelligence. 9 Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, le dessein bienveillant qu’il s’était proposé en lui. 10 pour l’exécuter quand les temps seraient accomplis : réunir sous un seul chef, le Christ, tout ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. 11 En lui, nous avons aussi été mis à part, prédestinés selon le plan de celui qui opère tout selon la décision de sa volonté. 12 afin que nous servions à célébrer sa gloire, nous qui d’avance avons espéré en Christ. 13 En lui, vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Évangile de votre salut, en lui, vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promi. 14 et qui constitue le gage de notre héritage, en vue de la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis pour célébrer sa gloire.
Prière de Paul pour les Éphésiens
15 C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de votre amour pour tous les saints. 16 je ne cesse de rendre grâces pour vous : je fais mention de vous dans mes prières 17 afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation qui vous le fasse connaître 18 qu’il illumine les yeux de votre cœur, afin que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la glorieuse richesse de son héritage au milieu des saints. 19 et quelle est la grandeur surabondante de sa puissance envers nous qui croyons selon l’action souveraine de sa force. 20 Il l’a mise en action dans le Christ, en le ressuscitant d’entre les morts et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes. 21 au-dessus de toute principauté, autorité, puissance, souveraineté, au-dessus de tout nom qui peut se nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. 22 Il a tout mis sous ses pieds et l’a donné pour chef suprême à l’Église, 23 qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.
Un salut accordé par grâce
1 Pour vous, vous étiez morts par vos fautes et par vos péché. 2 dans lesquels vous marchiez autrefois selon le cours de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, cet esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. 3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre et nous nous conduisions autrefois selon nos convoitises charnelles, nous exécutions les volontés de notre chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère comme les autres. 4 Mais Dieu est riche en miséricorde et, à cause du grand amour dont il nous a aimés. 5 nous qui étions morts par nos fautes, il nous a rendus à la vie avec le Christ — c’est par grâce que vous êtes sauvés. 6 il nous a ressuscités ensemble et fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Christ-Jésus. 7 afin de montrer dans les siècles à venir la richesse surabondante de sa grâce par sa bonté envers nous en Christ-Jésus. 8 C’est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. 9 Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. 10 Car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ-Jésus pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.
Juifs et non-Juifs unis en Christ
11 Souvenez-vous donc de ceci : autrefois, vous, païens dans la chair, traités d’incirconcis par ceux qui se disent circoncis et qui le sont dans la chair et par la main des hommes. 12 vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. 13 Mais maintenant, en Christ-Jésus, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang de Christ. 14 Car c’est lui notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, en détruisant le mur de séparation, l’inimitié. 15 Il a dans sa chair annulé la loi avec ses commandements et leurs dispositions, pour créer en sa personne, avec les deux, un seul homme nouveau en faisant la paix. 16 et pour les réconcilier avec Dieu tous deux en un seul corps par sa croix, en faisant mourir par elle l’inimitié. 17 Il est venu annoncer comme une bonne nouvelle, la paix à vous qui étiez loin et la paix à ceux qui étaient proches ; 18 car par lui, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père dans un même Esprit. 19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage ; mais vous êtes concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu. 20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre de l’angle. 21 En lui, tout l’édifice bien coordonné s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. 22 En lui, vous aussi, vous êtes édifiés ensemble pour être une habitation de Dieu en Esprit.

Les trésors de la foi

« Écoutez la parole de l’Éternel, vous qui tremblez à sa parole. Vos frères qui vous haïssent, et qui vous rejettent comme une chose abominable, à cause de mon nom, ont dit : ‹ Que l’Éternel montre sa gloire ! Il sera donc vu à votre joie, mais eux seront honteux ! › »

Méditation quotidienne

Peut-être ce texte s’applique-t-il à peine à un seul sur mille de ceux qui liront ce livre de promesses. Mais le Seigneur vient, par ces paroles, fortifier celui-là même qui serait dans cette situation. Prions donc pour ceux qui sont rejetés injustement par ceux qu’ils aiment. Que le Seigneur se montre à eux pour leur joie et leur encouragement. Il s’agit ici d’hommes vraiment pieux qui tremblaient à la parole de l’Éternel. Ils étaient détestés et rejetés à cause de leur fidélité et de leur sainteté. Cela leur paraissait très dur d’autant plus que c’était au nom de la religion qu’ils étaient repoussés par des gens qui pensaient par là glorifier Dieu.

Que de choses sont faites pour le diable au nom de Dieu ! L’usage qui est fait du nom de l’Éternel vient encore, preuve de la subtilité du vieux serpent, envenimer sa morsure ! L’apparition du Seigneur est l’espérance des persécutés. Lui, l’avocat et le défenseur de ses élus, il vient pour apporter la délivrance à ceux qui le craignent et couvrir de honte leurs oppresseurs. Ô Seigneur, accomplis ta parole envers ceux dont les hommes se moquent !

Charles Spurgeon

Tout pour qu’Il règne !

La question qui va droit au but

M’aimes-tu ?

Pierre, cette fois-ci, ne dit rien de ses sentiments (voyez Matthieu 26:33-35). L’individu égoïste et charnel les manifeste volontiers. Mais l’amour véritable, qui vient de l’âme régénérée, de la véritable personnalité, n’apparaît en nous que lorsque Jésus-Christ, par sa question directe, nous a blessés au vif. L’amour de Pierre, jusque-là, n’était que l’amour humain et naturel d’un cœur sensible pour un homme qui a de belles qualités. Cet amour-là peut pénétrer l’individu, il ne pénètre pas jusqu’à l’âme. L’amour véritable n’a pas besoin de paroles. C’est par nos actes que nous devons témoigner de notre amour, pour Jésus.

Pour que la parole de Dieu ait prise sur nous, il faut que nous perdions, fût-ce par une blessure de notre amour-propre, toutes nos illusions sur nous-mêmes. La parole de Dieu nous blesse bien plus qu’aucun péché ne peut le faire, parce que le péché engourdit notre sensibilité morale. La question que Jésus nous pose aiguise notre sensibilité, et la blessure qu’il produit en nous est une douleur plus aiguë que toute autre, car elle n’atteint pas seulement notre cœur d’homme charnel, mais notre âme profonde. La parole du Seigneur, plus acérée qu’une épée à deux tranchants, pénètre jusqu’aux plus intimes profondeurs de notre âme, jusqu’à nos plus secrètes pensées. Il n’y a plus moyen de nous faire illusion sur nous-mêmes, de faire du sentiment : nous ne pouvons plus raffiner ni ergoter ; ce que Jésus nous dit va droit au but, la blessure est trop vive pour que nous puissions penser à autre chose. Nous ne pouvons pas nous y tromper, car cette blessure est une révélation.

Oswald Chambers