La famille Définition biblique

Dans l’antiquité israélite, la polygamie était de pratique courante, comme du reste chez tous les peuples orientaux (Genèse 4.19 ; Genèse 28.9 ; Genèse 29.15-30 ; Genèse 37.2 ; Juges 8.30 ; 2 Samuel 3.2-6 ; 2 Samuel 5.13 ; 2 Samuel 12.8 ; 1 Rois 11.3 ; 2 Chroniques 24.3). Les législations successives ne la prohibèrent jamais explicitement, mais des mesures indirectes (Exode 21.10 ; Deutéronome 17.17 ; Deutéronome 21.15), et surtout le développement de la piété monothéiste, sous l’influence des prophètes qui assimilaient volontiers à un mariage l’union de Dieu avec son peuple et considéraient l’idolâtrie comme une sorte d’infidélité conjugale (Osée 2.2-20 ; Ézéchiel 16.8-19 ; Ésaïe 62.4 et suivant), en amenèrent la diminution progressive et la disparition à peu près totale : il semble bien qu’après l’exil la monogamie a été de plus en plus, pour l’élite juive, puis pour le peuple, l’idéal du mariage (Proverbes 31.10-31 ; Tobit 1.9 8.6-8, Suzanne 2,7-63, Matthieu 18.25; Luc 1.5)...