Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Bienvenue sur levangile.com - Outils d'étude biblique

Nouveautés

Les codes Strong ont été entièrement revu, ils sont désormais plus pratique et plus complet, avez-vous déjà essayé d'utiliser ce formidable outil ?

Le marque-age fait son arrivée ! Vous pouvez dorénavant retrouver automatiquement sur la page d'accueil le dernier chapitre que vous lisiez lors de votre dernière visite.

Bible en un an Jour 222

Vous pouvez suivre ici chaque jour un plan de lecture de la Bible sur un an, vous permettant d'enrichir votre méditation quotidienne.
Cliquez simplement sur les chapitres ci-dessous pour les lire chaque jour.

1 La femme sage bâtit sa maison,
Et la femme insensée la renverse de ses propres mains.

2 Celui qui marche dans la droiture craint l’Eternel,
Mais celui qui prend des voies tortueuses le méprise.

3 Dans la bouche de l’insensé est une verge pour son orgueil,
Mais les lèvres des sages les gardent.

4 S’il n’y a pas de bœufs, la crèche est vide;
C’est à la vigueur des bœufs qu’on doit l’abondance des revenus.

5 Un témoin fidèle ne ment pas,
Mais un faux témoin dit des mensonges.

6 Le moqueur cherche la sagesse et ne la trouve pas,
Mais pour l’homme intelligent la science est chose facile.

7 Eloigne-toi de l’insensé;
Ce n’est pas sur ses lèvres que tu aperçois la science.

8 La sagesse de l’homme prudent, c’est l’intelligence de sa voie;
La folie des insensés, c’est la tromperie.

9 Les insensés se font un jeu du péché,
Mais parmi les hommes droits se trouve la bienveillance.

10 Le cœur connaît ses propres chagrins,
Et un étranger ne saurait partager sa joie.

11 La maison des méchants sera détruite,
Mais la tente des hommes droits fleurira.

12 Telle voie paraît droite à un homme,
Mais son issue, c’est la voie de la mort.

13 Au milieu même du rire le cœur peut être affligé,
Et la joie peut finir par la détresse.

14 Celui dont le cœur s’égare se rassasie de ses voies,
Et l’homme de bien se rassasie de ce qui est en lui.

15 L’homme simple croit tout ce qu’on dit,
Mais l’homme prudent est attentif à ses pas.

16 Le sage a de la retenue et se détourne du mal,
Mais l’insensé est arrogant et plein de sécurité.

17 Celui qui est prompt à la colère fait des sottises,
Et l’homme plein de malice s’attire la haine.

18 Les simples ont en partage la folie,
Et les hommes prudents se font de la science une couronne.

19 Les mauvais s’inclinent devant les bons,
Et les méchants aux portes du juste.

20 Le pauvre est odieux même à son ami,
Mais les amis du riche sont nombreux.

21 Celui qui méprise son prochain commet un péché,
Mais heureux celui qui a pitié des misérables!

22 Ceux qui méditent le mal ne s’égarent-ils pas?
Mais ceux qui méditent le bien agissent avec bonté et fidélité.

23 Tout travail procure l’abondance,
Mais les paroles en l’air ne mènent qu’à la disette.

24 La richesse est une couronne pour les sages;
La folie des insensés est toujours de la folie.

25 Le témoin véridique délivre des âmes,
Mais le trompeur dit des mensonges.

26 Celui qui craint l’Eternel possède un appui ferme,
Et ses enfants ont un refuge auprès de lui.

27 La crainte de l’Eternel est une source de vie,
Pour détourner des pièges de la mort.

28 Quand le peuple est nombreux, c’est la gloire d’un roi;
Quand le peuple manque, c’est la ruine du prince.

29 Celui qui est lent à la colère a une grande intelligence,
Mais celui qui est prompt à s’emporter proclame sa folie.

30 Un cœur calme est la vie du corps,
Mais l’envie est la carie des os.

31 Opprimer le pauvre, c’est outrager celui qui l’a fait;
Mais avoir pitié de l’indigent, c’est l’honorer.

32 Le méchant est renversé par sa méchanceté,
Mais le juste trouve un refuge même en sa mort.

33 Dans un cœur intelligent repose la sagesse,
Mais au milieu des insensés elle se montre à découvert.

34 La justice élève une nation,
Mais le péché est la honte des peuples.

35 La faveur du roi est pour le serviteur prudent,
Et sa colère pour celui qui fait honte.

Paroles et attitudes

1 Une réponse douce calme la fureur,
Mais une parole dure excite la colère.

2 La langue des sages rend la science aimable,
Et la bouche des insensés répand la folie.

3 Les yeux de l’Eternel sont en tout lieu,
Observant les méchants et les bons.

4 La langue douce est un arbre de vie,
Mais la langue perverse brise l’âme.

5 L’insensé dédaigne l’instruction de son père,
Mais celui qui a égard à la réprimande agit avec prudence.

6 Il y a grande abondance dans la maison du juste,
Mais il y a du trouble dans les profits du méchant.

7 Les lèvres des sages répandent la science,
Mais le cœur des insensés n’est pas droit.

8 Le sacrifice des méchants est en horreur à l’Eternel,
Mais la prière des hommes droits lui est agréable.

9 La voie du méchant est en horreur à l’Eternel,
Mais il aime celui qui poursuit la justice.

10 Une correction sévère menace celui qui abandonne le sentier;
Celui qui hait la réprimande mourra.

11 Le séjour des morts et l’abîme sont devant l’Eternel;
Combien plus les cœurs des fils de l’homme!

12 Le moqueur n’aime pas qu’on le reprenne,
Il ne va point vers les sages.

13 Un cœur joyeux rend le visage serein;
Mais quand le cœur est triste, l’esprit est abattu.

14 Un cœur intelligent cherche la science,
Mais la bouche des insensés se plaît à la folie.

15 Tous les jours du malheureux sont mauvais,
Mais le cœur content est un festin perpétuel.

16 Mieux vaut peu, avec la crainte de l’Eternel,
Qu’un grand trésor, avec le trouble.

17 Mieux vaut de l’herbe pour nourriture, là où règne l’amour,
Qu’un bœuf engraissé, si la haine est là.

18 Un homme violent excite des querelles,
Mais celui qui est lent à la colère apaise les disputes.

19 Le chemin du paresseux est comme une haie d’épines,
Mais le sentier des hommes droits est aplani.

20 Un fils sage fait la joie de son père,
Et un homme insensé méprise sa mère.

21 La folie est une joie pour celui qui est dépourvu de sens,
Mais un homme intelligent suit le droit chemin.

22 Les projets échouent, faute d’une assemblée qui délibère;
Mais ils réussissent quand il y a de nombreux conseillers.

23 On éprouve de la joie à donner une réponse de sa bouche;
Et combien est agréable une parole dite à propos!

24 Pour le sage, le sentier de la vie mène en haut,
Afin qu’il se détourne du séjour des morts qui est en bas.

25 L’Eternel renverse la maison des orgueilleux,
Mais il affermit les bornes de la veuve.

26 Les pensées mauvaises sont en horreur à l’Eternel,
Mais les paroles agréables sont pures à ses yeux.

27 Celui qui est avide de gain trouble sa maison,
Mais celui qui hait les présents vivra.

28 Le cœur du juste médite pour répondre,
Mais la bouche des méchants répand des méchancetés.

29 L’Eternel s’éloigne des méchants,
Mais il écoute la prière des justes.

30 Ce qui plaît aux yeux réjouit le cœur;
Une bonne nouvelle fortifie les membres.

31 Celui dont l’oreille est attentive aux réprimandes qui mènent à la vie
Fait son séjour au milieu des sages.

32 Celui qui rejette la correction méprise son âme,
Mais celui qui écoute la réprimande acquiert l’intelligence.

33 La crainte de l’Eternel enseigne la sagesse,
Et l’humilité précède la gloire.

Caractéristiques des enfants de Dieu

1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. 2 Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsqu’il paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. 3 Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.

4 Quiconque pratique le péché transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. 5 Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché. 6 Quiconque demeure en lui ne pratique pas le péché; quiconque pratique le péché ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu.

7 Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste. 8 Celui qui pratique le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.

9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. 10 C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, ni celui qui n’aime pas son frère.

11 Car ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez entendu dès le commencement, c’est que nous devons nous aimer les uns les autres, 12 et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il? Parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes. 13 Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. 14 Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. 15 Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui.

16 Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. 17 Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui?

18 Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. 19 Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos cœurs devant lui; 20 car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. 21 Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. 22 Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable. 23 Et c’est ici son commandement: que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ, et que nous nous aimions les uns les autres, selon le commandement qu’il nous a donné. 24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu’il demeure en nous par l’Esprit qu’il nous a donné.

Caractéristiques de l’Esprit de vérité

1 Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. 2 Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu: tout esprit qui se déclare publiquement pour Jésus-Christ venu en chair est de Dieu; 3 et tout esprit qui ne se déclare pas publiquement pour Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’Antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.

4 Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. 5 Eux, ils sont du monde; c’est pourquoi ils parlent d’après le monde, et le monde les écoute. 6 Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu nous écoute; celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas: c’est par là que nous connaissons l’Esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur.

L’amour de Dieu et l’amour mutuel

7 Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. 8 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. 9 L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. 10 Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. 11 Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.

12 Personne n’a jamais vu Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous. 13 Nous connaissons que nous demeurons en lui, et qu’il demeure en nous, parce qu’il nous a donné de son Esprit. 14 Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde. 15 Celui qui déclarera publiquement que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. 16 Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

17 Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde: c’est en cela que l’amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l’assurance au jour du jugement. 18 La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour. 19 Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier.

20 Si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas? 21 Et nous avons de lui ce commandement: Que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.

Les trésors de la foi

« L’Éternel appauvrit et enrichit ; il abaisse et il élève. »

Méditation quotidienne

Tous les changements survenus dans ma vie viennent de celui qui ne change jamais. Si j’étais devenu riche, j’y aurais vu sa main et je l’aurais béni ; que je sache aussi reconnaître cette main si je deviens pauvre, et le louer de tout mon cœur. Quand notre situation devient modeste en ce monde, cela vient de l’Éternel, et nous devons le supporter avec patience ; et si au contraire notre position se relève, c’est encore de lui que cela procède ; acceptons-le donc avec reconnaissance. Dans les deux cas, c’est le Seigneur qui l’a donné, et tout est bien. En général, la méthode de Dieu est d’abaisser ceux qu’il veut élever et de dépouiller ceux qu’il veut revêtir. Et sa voie est la plus sage et la meilleure. Si j’ai maintenant à supporter quelque abaissement, je m’en réjouirai, car j’y verrai le prélude de mon élévation. Plus nous sommes humiliés par la grâce, plus nous serons élevés en gloire. Cet appauvrissement qui a pour but notre enrichissement sera donc le bienvenu.

Ô Seigneur, tu m’as humilié dernièrement en me faisant sentir ma nullité et mon péché. C’est là une expérience peu agréable, mais je te demande de la rendre profitable pour moi. Rends-moi ainsi capable de supporter avec une plus grande mesure de joie et un plus grand fardeau d’activité, et, quand j’y serai prêt, accorde-les-moi pour l’amour de Christ. Amen.

Charles Spurgeon

Tout pour qu’Il règne !

Le chrétien et la souffrance

Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle créateur, en faisant ce qui est bien.

Rechercher la souffrance est répréhensible, mais choisir la volonté de Dieu, même si elle implique la souffrance, est tout autre chose. Aucun chrétien normal ne recherche la souffrance pour elle-même ; comme Jésus, il recherche la volonté de Dieu, dut-il en souffrir. Un chrétien ne doit jamais s’immiscer dans la vie d’un autre chrétien, pour interrompre la discipline de la souffrance.

Un chrétien qui fortifiera les autres chrétiens, et les affermira, réjouit le Seigneur. Ceux qui nous font du bien ne sont pas ceux qui s’apitoient sur nous ; ceux-là, au contraire, gênent notre marche, car en nous plaignant ils affaiblissent notre énergie. Un chrétien ne peut comprendre un autre chrétien que s’il se tient tout près du Sauveur. Si nous laissons un frère nous témoigner de la sympathie, aussitôt nous pensons : "Dieu me traite durement." C’est pourquoi Jésus a dit que la pitié de soi vient du diable (Matthieu 16:23). Ne calomnions pas Dieu ; il est facile de le faire car Dieu ne se défend pas, ne se venge jamais. Ne vous imaginez pas que Jésus éprouvait le besoin qu’on s’apitoie sur lui pendant sa vie terrestre. Il refusait la sympathie des hommes, car il savait trop bien, dans sa sagesse, que personne sur la terre ne pouvait comprendre son cœur. Il ne cherchait de sympathie qu’auprès de son Père et des anges du ciel (Luc 15:10).

Remarquez que Dieu semble parfois " gaspiller " ses serviteurs. Au point de vue humain, il les place à des endroits où ils semblent inutiles. Nous disons : "Dieu me veut ici parce que je suis tellement utile ! " Mais Dieu place ses serviteurs là où ils pourront le glorifier ; et nous n’avons pas à en juger nous-mêmes : il sait ce qu’il fait.

Oswald Chambers