Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Bienvenue sur levangile.com - Outils d'étude biblique

Nouveautés

Les codes Strong ont été entièrement revus, ils sont désormais plus pratiques et plus complets, avez-vous déjà essayé d'utiliser ce formidable outil ?

Le marque-page fait son arrivée ! Vous pouvez dorénavant retrouver automatiquement sur la page d'accueil le dernier chapitre que vous lisiez lors de votre dernière visite.

Bible en un an Jour 268

Vous pouvez suivre ici chaque jour un plan de lecture de la Bible sur un an, vous permettant d'enrichir votre méditation quotidienne.
Cliquez simplement sur les chapitres ci-dessous pour les lire chaque jour.

Le salut pour tous

1 Vous tous qui avez soif, venez aux eaux,
Même celui qui n’a pas d’argent!
Venez, achetez et mangez,
Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer! 2 Pourquoi pesez-vous de l’argent pour ce qui ne nourrit pas?
Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas?
Ecoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon,
Et votre âme se délectera de mets succulents. 3 Prêtez l’oreille, et venez à moi,
Ecoutez, et votre âme vivra:
Je traiterai avec vous une alliance éternelle,
Pour rendre durables mes faveurs envers David. 4 Voici, je l’ai établi comme témoin auprès des peuples,
Comme chef et dominateur des peuples. 5 Voici, tu appelleras des nations que tu ne connais pas,
Et les nations qui ne te connaissent pas accourront vers toi,
A cause de l’Eternel, ton Dieu,
Du Saint d’Israël, qui te glorifie.

6 Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve;
Invoquez-le, tandis qu’il est près. 7 Que le méchant abandonne sa voie,
Et l’homme d’iniquité ses pensées;
Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui,
A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. 8 Car mes pensées ne sont pas vos pensées,
Et vos voies ne sont pas mes voies,
Dit l’Eternel. 9 Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre,
Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies,
Et mes pensées au-dessus de vos pensées. 10 Comme la pluie et la neige descendent des cieux,
Et n’y retournent pas
Sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes,
Sans avoir donné de la semence au semeur
Et du pain à celui qui mange, 11 Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche:
Elle ne retourne point à moi sans effet,
Sans avoir exécuté ma volonté
Et accompli mes desseins. 12 Oui, vous sortirez avec joie,
Et vous serez conduits en paix;
Les montagnes et les collines éclateront d’allégresse devant vous,
Et tous les arbres de la campagne battront des mains. 13 Au lieu de l’épine s’élèvera le cyprès,
Au lieu de la ronce croîtra le myrte;
Et ce sera pour l’Eternel une gloire,
Un monument perpétuel, impérissable.
1 Ainsi parle l’Eternel:
Observez ce qui est droit, et pratiquez ce qui est juste;
Car mon salut ne tardera pas à venir,
Et ma justice à se manifester. 2 Heureux l’homme qui fait cela,
Et le fils de l’homme qui y demeure ferme,
Gardant le sabbat, pour ne point le profaner,
Et veillant sur sa main, pour ne commettre aucun mal! 3 Que l’étranger qui s’attache à l’Eternel ne dise pas:
L’Eternel me séparera de son peuple!
Et que l’eunuque ne dise pas:
Voici, je suis un arbre sec! 4 Car ainsi parle l’Eternel:
Aux eunuques qui garderont mes sabbats,
Qui choisiront ce qui m’est agréable,
Et qui persévéreront dans mon alliance, 5 Je donnerai dans ma maison et dans mes murs une place et un nom
Préférables à des fils et à des filles;
Je leur donnerai un nom éternel,
Qui ne périra pas. 6 Et les étrangers qui s’attacheront à l’Eternel pour le servir,
Pour aimer le nom de l’Eternel,
Pour être ses serviteurs,
Tous ceux qui garderont le sabbat, pour ne point le profaner,
Et qui persévéreront dans mon alliance, 7 Je les amènerai sur ma montagne sainte,
Et je les réjouirai dans ma maison de prière;
Leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur mon autel;
Car ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples. 8 Le Seigneur, l’Eternel, parle,
Lui qui rassemble les exilés d’Israël:
Je réunirai d’autres peuples à lui, aux siens déjà rassemblés.

Reproches aux chefs et aux idolâtres

9 Vous toutes, bêtes des champs,
Venez pour manger, vous toutes, bêtes de la forêt! 10 Ses gardiens sont tous aveugles, sans intelligence;
Ils sont tous des chiens muets, incapables d’aboyer;
Ils ont des rêveries, se tiennent couchés,
Aiment à sommeiller. 11 Et ce sont des chiens voraces, insatiables;
Ce sont des bergers qui ne savent rien comprendre;
Tous suivent leur propre voie,
Chacun selon son intérêt, jusqu’au dernier: 12 Venez, je vais chercher du vin,
Et nous boirons des liqueurs fortes!
Nous en ferons autant demain,
Et beaucoup plus encore!
1 Jésus, ayant levé les yeux, vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le tronc. 2 Il vit aussi une pauvre veuve, qui y mettait deux petites pièces. 3 Et il dit: Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres; 4 car c’est de leur superflu que tous ceux-là ont mis des offrandes dans le tronc, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle avait pour vivre.

Discours sur le mont des Oliviers

5 Comme quelques-uns parlaient des belles pierres et des objets apportés en offrande qui faisaient l’ornement du temple, Jésus dit: 6 Les jours viendront où, de ce que vous voyez, il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée.

7 Ils lui demandèrent: Maître, quand donc cela arrivera-t-il, et à quel signe connaîtra-t-on que ces choses vont arriver?

8 Jésus répondit: Prenez garde que vous ne soyez séduits. Car plusieurs viendront en mon nom, disant: C’est moi, et le temps approche. Ne les suivez pas. 9 Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement. Mais ce ne sera pas encore la fin. 10 Alors il leur dit: Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume; 11 il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel. 12 Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, et l’on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom. 13 Cela vous arrivera pour que vous serviez de témoignage. 14 Mettez-vous donc dans l’esprit de ne pas préméditer votre défense; 15 car je vous donnerai des paroles et une sagesse telles que vos adversaires ne pourront leur résister ou les contredire. 16 Vous serez livrés même par vos parents, par vos frères, par vos proches et par vos amis, et ils feront mourir plusieurs d’entre vous. 17 Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom. 18 Mais il ne se perdra pas un de vos cheveux; 19 par votre persévérance vous sauverez vos âmes.

20 Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche. 21 Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n’entrent pas dans la ville. 22 Car ce seront des jours de vengeance, pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit. 23 Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple. 24 Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis.

25 Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, 26 les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre; car les puissances des cieux seront ébranlées. 27 Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. 28 Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. 29 Et il leur dit une comparaison: Voyez le figuier, et tous les arbres. 30 Dès qu’ils ont poussé, vous savez de vous-mêmes, en regardant, que déjà l’été est proche. 31 De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. 32 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive. 33 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

34 Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s’appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l’improviste; 35 car il viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la surface de toute la terre. 36 Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. 37 Pendant le jour, Jésus enseignait dans le temple, et il allait passer la nuit à la montagne appelée montagne des Oliviers. 38 Et tout le peuple, dès le matin, se rendait vers lui dans le temple pour l’écouter.

Mort et résurrection de Jésus
Complot contre Jésus

1 La fête des pains sans levain, appelée la Pâque, approchait. 2 Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient les moyens de faire mourir Jésus; car ils craignaient le peuple.

3 Or, Satan entra dans Judas, surnommé Iscariot, qui était du nombre des douze. 4 Et Judas alla s’entendre avec les principaux sacrificateurs et les chefs des gardes, sur la manière de le leur livrer. 5 Ils furent dans la joie, et ils convinrent de lui donner de l’argent. 6 Après s’être engagé, il cherchait une occasion favorable pour leur livrer Jésus à l’insu de la foule.

Institution de la cène

7 Le jour des pains sans levain, où l’on devait immoler la Pâque, arriva, 8 et Jésus envoya Pierre et Jean, en disant: Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions. 9 Ils lui dirent: Où veux-tu que nous la préparions? 10 Il leur répondit: Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d’eau; suivez-le dans la maison où il entrera, 11 et vous direz au maître de la maison: Le maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? 12 Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée: c’est là que vous préparerez la Pâque. 13 Ils partirent, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque.

14 L’heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. 15 Il leur dit: J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; 16 car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. 17 Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit: Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous; 18 car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu’à ce que le royaume de Dieu soit venu. 19 Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. 20 Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. 21 Cependant voici, la main de celui qui me livre est avec moi à cette table. 22 Le Fils de l’homme s’en va selon ce qui est déterminé. Mais malheur à l’homme par qui il est livré! 23 Et ils commencèrent à se demander les uns aux autres qui était celui d’entre eux qui ferait cela. 24 Il s’éleva aussi parmi les apôtres une contestation: lequel d’entre eux devait être estimé le plus grand? 25 Jésus leur dit: Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs. 26 Qu’il n’en soit pas de même pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. 27 Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert? N’est-ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. 28 Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves; 29 c’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, 30 afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d’Israël. 31 [Le Seigneur dit:] Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. 32 Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères. 33 Seigneur, lui dit Pierre, je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort. 34 Et Jésus dit: Pierre, je te le dis, le coq ne chantera pas aujourd’hui que tu n’aies nié trois fois de me connaître.

35 Il leur dit encore: Quand je vous ai envoyés sans bourse, sans sac, et sans souliers, avez-vous manqué de quelque chose? Ils répondirent: De rien. 36 Et il leur dit: Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée. 37 Car, je vous le dis, il faut que cette parole qui est écrite s’accomplisse en moi: Il a été mis au nombre des malfaiteurs. Et ce qui me concerne est sur le point d’arriver. 38 Ils dirent: Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit: Cela suffit.

Arrestation de Jésus

39 Après être sorti, il alla, selon sa coutume, à la montagne des Oliviers. Ses disciples le suivirent.

40 Lorsqu’il fut arrivé dans ce lieu, il leur dit: Priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation. 41 Puis il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre, et, s’étant mis à genoux, il pria, 42 disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.

43 [Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier. 44 Etant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre.] 45 Après avoir prié, il se leva, et vint vers les disciples, qu’il trouva endormis de tristesse, 46 et il leur dit: Pourquoi dormez-vous? Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation. 47 Comme il parlait encore, voici, une foule arriva; et celui qui s’appelait Judas, l’un des douze, marchait devant elle. Il s’approcha de Jésus, pour lui donner un baiser. 48 Et Jésus lui dit: Judas, c’est par un baiser que tu livres le Fils de l’homme!

49 Ceux qui étaient avec Jésus, voyant ce qui allait arriver, dirent: Seigneur, frapperons-nous de l’épée? 50 Et l’un d’eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille droite. 51 Mais Jésus, prenant la parole, dit: Laissez, arrêtez! Et, ayant touché l’oreille de cet homme, il le guérit.

52 Jésus dit ensuite aux principaux sacrificateurs, aux chefs des gardes du temple, et aux anciens, qui étaient venus contre lui: Vous êtes venus, comme après un brigand, avec des épées et des bâtons. 53 J’étais tous les jours avec vous dans le temple, et vous n’avez pas mis la main sur moi. Mais c’est ici votre heure, et la puissance des ténèbres.

Jésus devant le conseil juif

54 Après avoir saisi Jésus, ils l’emmenèrent, et le conduisirent dans la maison du souverain sacrificateur. Pierre suivait de loin.

55 Ils allumèrent du feu au milieu de la cour, et ils s’assirent. Pierre s’assit parmi eux. 56 Une servante, qui le vit assis devant le feu, fixa sur lui les regards, et dit: Cet homme était aussi avec lui. 57 Mais il le nia disant: Femme, je ne le connais pas. 58 Peu après, un autre, l’ayant vu, dit: Tu es aussi de ces gens-là. Et Pierre dit: Homme, je n’en suis pas. 59 Environ une heure plus tard, un autre insistait, disant: Certainement cet homme était aussi avec lui, car il est Galiléen. 60 Pierre répondit: Homme, je ne sais ce que tu dis. Au même instant, comme il parlait encore, le coq chanta. 61 Le Seigneur, s’étant retourné, regarda Pierre. Et Pierre se souvint de la parole que le Seigneur lui avait dite: Avant que le coq chante aujourd’hui, tu me renieras trois fois. 62 Et étant sorti, il pleura amèrement. 63 Les hommes qui tenaient Jésus se moquaient de lui, et le frappaient. 64 Ils lui voilèrent le visage, et ils l’interrogeaient, en disant: Devine qui t’a frappé. 65 Et ils proféraient contre lui beaucoup d’autres injures.

66 Quand le jour fut venu, le collège des anciens du peuple, les principaux sacrificateurs et les scribes, s’assemblèrent, et firent amener Jésus dans leur sanhédrin. 67 Ils dirent: Si tu es le Christ, dis-le-nous. Jésus leur répondit: Si je vous le dis, vous ne le croirez pas; 68 et, si je vous interroge, vous ne répondrez pas. 69 Désormais le Fils de l’homme sera assis à la droite de la puissance de Dieu. 70 Tous dirent: Tu es donc le Fils de Dieu? Et il leur répondit: Vous le dites, je le suis. 71 Alors ils dirent: Qu’avons-nous encore besoin de témoignage? Nous l’avons entendu nous-mêmes de sa bouche.

Les trésors de la foi

« Si l’Éternel eût voulu nous faire mourir, il n’eût pas pris de notre main l’holocauste, ni le gâteau, et il ne nous eût point fait voir toutes ces choses là. »

Méditation quotidienne

Il y a ici une promesse que la logique nous fait tirer de cette réponse. Elle est la déduction de faits constatés. Il n’était pas probable que le Seigneur révélât à Manoah et à sa femme la naissance d’un fils, et qu’il eût en même temps la pensée de les détruire. La femme raisonnait juste, et nous pouvons l’imiter dans ses arguments. Le Père a accepté le grand sacrifice du Calvaire et déclaré lui-même qu’il y prenait son plaisir. Comment pourrait-il maintenant le prendre à nous faire mourir ? Qu’est-il besoin d’un substitut, si le pécheur doit encore périr ? Le sacrifice de Christ accepté met fin à toute crainte de ce côté. Le Seigneur nous a montré notre élection, notre adoption, notre union à Christ, notre mariage avec le bien-aimé. Comment peut-il nous détruire ? Les promesses de Dieu sont chargées de bénédictions qui toutes demandent, pour leur réalisation, que nous soyons gardés pour la vie éternelle.

Il n’est pas possible pour le Seigneur de nous rejeter et, en même temps, d’accomplir sa promesse. Le passé nous assure, et l’avenir nous réassure. Nous ne mourrons pas, mais nous vivrons ; car nous avons vu Jésus et, en lui nous avons vu le Père par l’illumination du Saint-Esprit ; et, par ce regard qui nous apporte la vie, nous vivrons à toujours.

Charles Spurgeon

Tout pour qu’Il règne !

Nos rapports avec les autres et avec Jésus

Pour celui qui veut te contraindre de faire à sa suite une corvée d’un mille, eh ! Bien, fais-en deux avec lui.

L’enseignement de Jésus aboutit en somme à ceci, que l’attitude qu’il réclame de nous à l’égard de notre prochain est une chose tout à fait irréalisable s’il n’a pas opéré en nous une transformation surnaturelle.

Jésus exige qu’il n’y ait pas en nous la moindre trace de déplaisir ou de ressentiment, même refoulée, lorsque nous nous trouvons en présence de la tyrannie et de l’injustice. Aucun héroïsme, aucun enthousiasme d’origine humaine ne sera capable d’un tel effort. Il y faut la force surhumaine que Jésus seul peut nous donner après nous avoir purifié au feu de sa forge, jusqu’à ce qu’il ne reste en nous que ce seul désir : « Je suis là pour que Dieu m’envoie où Il voudra ». Même si tout le reste s’obscurcit en nous, ce lien qui nous unit à Jésus-Christ doit rester en pleine lumière.

Le Sermon sur la Montagne n’est pas un code de perfection, c’est l’énoncé de ce qui se produira en moi quand Jésus-Christ m’aura transformé en mettant en moi son Esprit. Au fond, Jésus Christ est le seul qui puisse réaliser ce que dit le Sermon sur la Montagne.

Si nous voulons devenir des disciples de Jésus, cela ne pourra se faire que d’une manière surnaturelle. Tint que nous nous acharnons à le devenir par nous-mêmes, nous échouerons toujours. « Je vous ai choisis ». C’est ici le miracle de la grâce de Dieu. Nous pouvons lui tourner le dos, mais nous ne pouvons pas le susciter nous-mêmes. Dieu ne nous demande pas de faire ce pour quoi nous avons des aptitudes naturelles. Il nous demande seulement de faire ce pourquoi sa grâce nous a préparés parfaitement, et en particulier de porter notre croix.

Oswald Chambers