Jézabel Dictionaire biblique

La plus méchante peut-être de toutes les femmes qui ont jamais occupé un trône. Païenne de naissance, fille d’Ethbaal, roi de Tyr et de Sidon, elle était la sœur de Badezorin, le grand-père de Pygmalion et de Didon. Toujours adoratrice des dieux païens, dont le patronage favorisait ses voluptés et ses cruautés, elle épousa sans crainte un Juif de nom, Achab, qui lui apportait un trône et une grande tolérance pour le crime ; elle sut rendre son époux plus idolâtre et plus sanguinaire encore (918 av. J.-C.). Elle jura l’extermination d’un culte qui ne pouvait être exterminé, et la mort d’un prophète, Élie, qui ne devait point mourir. Élie réussit mieux avec Naboth, qu’elle fit tuer pour avoir sa vigne ; mais ce crime envers un homme du commun peuple ne fut pas moins enregistré devant Dieu, et Élie lui annonça que les chiens dévoreraient son corps...