×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 119     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 119
André Chouraqui


Les intègres de la route

1 En marche, les intègres de la route ! Ils vont dans la tora de IHVH-Adonaï !
2 En marche, les détenteurs de ses témoignages ! De tout cœur ils le cherchent !
3 Aussi, ils n’œuvrent pas pour la forfaiture ; ils vont en ses routes.
4 Toi, tu ordonnes tes préceptes pour les garder fort.
5 Mes souhaits, que mes routes s’affermissent pour garder tes lois :
6 Alors je ne blêmirai pas, en regardant tous tes ordres.
7 Je te célèbre dans la droiture du cœur, en apprenant les jugements de ta justice.
8 En quoi, jeune, purifier sa voie ? Garder, selon ta parole.
10 De tout mon cœur je te cherche ; je ne m’égare pas loin de tes ordres.
11 Dans mon cœur, je recèle ton dire, pour ne pas fauter contre toi.
12 Tu es béni, IHVH-Adonaï ; apprends-moi tes lois.
13 De mes lèvres je raconte tous les jugements de ta bouche.
14 Sur la route de tes témoignages, je suis en liesse, comme au-dessus de toute aisance.
15 En tes sanctions je m’épanche ; je regarde tes voies.
16 En tes règles je me délecte : je n’oublie pas ta parole.
17 Rétribue ton serviteur, je vivrai, je garderai ta parole.
18 Découvre mes yeux, je regarderai les merveilles de ta tora.
19 Moi-même, le métèque de la terre, ne me voile pas tes ordres.
20 Mon être se broie à briguer tes jugements tout le temps.
21 Tu rabroues les scélérats, les maudits, qui se divertissent loin de tes ordres.
22 Roule loin de moi la flétrissure, le mépris ; oui, je préserve tes témoignages.
23 Même quand les chefs siègent et parlent contre moi, ton serviteur s’épanche en tes lois.
24 Aussi tes témoignages sont mes délices, les hommes de mon conseil.
25 Mon être colle à la poussière ; fais-moi vivre selon ta parole.
26 Je raconte mes routes, tu me réponds, apprends-moi tes lois.
27 Fais-moi discerner la route de tes préceptes ; je m’épanche en tes merveilles.
28 Mon être suinte d’affliction ; maintiens-moi, selon ta parole.
29 Écarte de moi la route du mensonge ; en ta tora, gracie-moi !
30 Je choisis la route de l’adhérence, je situe tes jugements.
31 Je colle à tes témoignages, IHVH-Adonaï ; ne me fais pas blêmir !
32 Je cours sur la route de tes ordres ; oui, élargis mon cœur !
33 Enseigne-moi, IHVH-Adonaï, la route de tes lois ; je la préserve à la trace.
34 Fais-moi discerner, je préserve ta tora, je la garde de tout cœur.
35 Enroute-moi sur le chemin de tes ordres, oui, je le désire.
36 Tends mon cœur vers tes témoignages, et non vers le profit.
37 Fais passer mes yeux pour ne pas voir l’inanité ; sur tes routes, fais-moi vivre.
38 Réalise ton dire pour ton serviteur, qui est à tes frémissants.
39 Fais passer ma flétrissure, dont je m’épouvante ; oui, tes jugements sont le bien.
40 Voici, je brigue tes préceptes ; fais-moi vivre en ta justification.
41 Ton chérissement vient à moi, IHVH-Adonaï, ton salut selon ton dire.
42 Je réponds à mon flétrisseur d’une parole ; oui, je me fie à ta parole.
43 N’arrache pas hors de ma bouche la parole de vérité ; oui, très fort je souhaite ton jugement.
44 Je garde ta tora, toujours, en pérennité, à jamais.
45 Je vais au large, oui, je consulte tes préceptes.
46 Je parle de tes témoignages devant des rois, je n’en blêmis pas.
47 Je me délecte de tes ordres que j’aime.
48 Je lève mes paumes vers tes ordres que j’aime ; je m’épanche en tes lois.
49 Souviens-toi de la parole pour ton serviteur, pour ce que tu me souhaites.
50 Voilà mon réconfort dans mon humiliation ; oui, ton dire me fait vivre.
51 Des scélérats me raillaient très fort ; je n’ai pas dévié de ta tora.
52 Je mémorise tes jugements, en pérennité, IHVH-Adonaï, je m’en réconforte.
53 Une incandescence me saisit contre les criminels, ceux qui abandonnent la tora.
54 Tes lois sont pour moi des chants, dans la maison de mes résidences.
55 Je mémorise ton nom, IHVH-Adonaï ; dans la nuit, je garde ta tora.
56 Cela, c’est pour moi, oui, tes préceptes, je les préserve.
57 Ma part, IHVH-Adonaï, je l’ai dit : garder tes paroles.
58 Je souhaite tes faces de tout cœur ; gracie-moi selon ton dire.
59 Je pense à mes routes et je fais retourner mes pieds vers tes témoignages.
60 Je me précipite et ne tarde pas à garder tes ordres.
61 Les cordes des criminels m’avaient capturé, je n’ai pas oublié ta tora.
62 À minuit, je me lève pour te célébrer, pour tes jugements de justice.
63 Moi, l’associé de tous ceux qui frémissent de toi, des gardiens de tes préceptes.
64 Ton chérissement, IHVH-Adonaï, remplit la terre ; apprends-moi tes lois.
65 Tu fais du bien à ton serviteur, IHVH-Adonaï, selon ta parole.
66 Apprends-moi le goût du bien, la pénétration ; j’adhère à tes ordres.
67 Avant d’avoir été violenté, j’étais égaré ; maintenant, je garde ton dire.
68 Toi, le bien et le bienfaiteur, apprends-moi tes lois.
69 Les scélérats plâtrent contre moi le mensonge ; moi, de tout cœur, je préserve tes préceptes.
70 Leur cœur se boursoufle comme de graisse ; moi, je me délecte de ta tora.
71 Il est bien pour moi, oui, d’être violenté, afin d’apprendre tes lois.
72 La tora de ta bouche est bien pour moi, plus que des milliers d’or et d’argent. Tes mains m’ont fait et m’affermissent ; fais-moi discerner, j’apprends tes ordres.
74 Tes frémissants me voient, ils se réjouissent ; oui, ta parole, je la souhaite.
75 Je le sais, IHVH-Adonaï, oui, tes jugements sont justice ; tu me violentes d’adhérence.
76 Ton chérissement doit donc me réconforter, selon ton dire à ton serviteur.
77 M’adviennent tes matrices, je vis, oui, ta tora, mes délices.
78 Les scélérats blêmissent, oui, c’est un mensonge qu’ils m’aient tordu, moi, je m’épanche en tes préceptes.
79 Tes frémissants retournent à moi, les connaisseurs de tes témoignages.
80 Mon cœur est intègre en tes lois, pour que je ne blêmisse pas.
81 Mon être s’achève en ton salut, je souhaite ta parole.
82 Mes yeux s’épuisent en ton dire, pour dire : Quand me réconforteras-tu ?
83 Oui, j’étais comme une outre enfumée ; tes lois, je ne les ai pas oubliées.
84 Combien, les jours de ton serviteur. Quand feras-tu le jugement de mes persécuteurs ?
85 Les scélérats ont foré contre moi des pourrissoirs ; ce qui n’est pas selon ta tora.
86 Tous tes ordres sont adhérence. Par mensonge, ils me persécutent. Aide-moi !
87 D’un peu, ils m’achevaient à terre ; moi, je n’abandonne pas tes préceptes.
88 Fais-moi vivre selon ton chérissement ; je garde le témoignage de ta bouche.
89 En pérennité IHVH-Adonaï, ta parole se poste dans les ciels ;
90 d’âge en âge, ton adhérence ; tu as affermi la terre, elle se dresse.
91 En tes jugements, ils se dressent aujourd’hui, oui, tous tes serviteurs.
92 Sans ta tora, mes délices, j’étais alors perdu dans mon humiliation.
93 En pérennité, je n’oublie pas tes préceptes ; oui, en eux tu me fais vivre.
94 Moi, je suis à toi, sauve-moi ! Oui, je cherche tes préceptes.
95 Les criminels m’espéraient pour me perdre ; je discerne tes témoignages.
96 De toute finitude, j’ai vu la fin ; ton ordre est très vaste.
97 Que j’aime ta tora ! Tout le jour elle est mon épanchement.
98 Plus que mes ennemis, ton ordre m’assagit ; oui, en pérennité il est à moi.
99 Plus que tous mes initiateurs, j’ai compris ; oui, tes témoignages sont mon épanchement.
100 Plus que les anciens, je discerne ; oui, je préserve tes préceptes.
101 Je bloque mes pieds hors de toute la voie du mal, pour garder ta parole.
102 Je ne m’écarte pas de tes jugements ; oui, toi, tu m’enseignes.
103 Qu’ils sont onctueux à mon palais, tes dires, plus que le miel en ma bouche !
104 Par tes préceptes, je discerne, aussi je hais toute la voie du mensonge.
105 Ta parole est une lampe à mes pieds, une lumière sur mon chemin.
106 Je l’ai juré et l’accomplis : garder les jugements de ta justice.
107 J’ai été violenté très fort. IHVH-Adonaï, fais-moi vivre selon ta parole !
108 Agrée donc la gratitude de ma bouche, IHVH-Adonaï ! apprends-moi tes jugements !
109 Mon être sur ma paume toujours ; je n’oublie pas la tora.
110 Les criminels ont donné contre moi un piège ; je n’erre pas loin de tes préceptes.
111 Je possède tes témoignages en pérennité ; oui, eux, la liesse de mon cœur.
112 J’incline mon cœur à faire tes lois, en pérennité, à la trace.
113 Je hais les équivoques ; j’aime ta tora.
114 Mon secret, mon bouclier, toi, j’aime ta tora, je souhaite ta parole.
115 Écartez-vous de moi, malfaiteurs ! Je préserve les ordres d’Elohaï !
116 Soutiens-moi selon ton dire, je vivrai. Ne me fais pas blêmir loin de ma patience !
117 Restaure-moi, je serai sauvé, je considère tes lois en permanence.
118 Tu rembarres tous les égarés de tes lois ; oui, mensonge, leurs astuces !
119 Tu arrêtes tous les criminels de la terre, ces scories ; aussi j’aime tes témoignages.
120 Ma chair se hérisse de ton effroi ; je frémis de tes jugements.
121 Je fais jugement et justice ; ne me livre pas à mes bourreaux.
122 Cautionne de bien ton serviteur ; les scélérats ne m’oppresseront pas.
123 Mes yeux s’épuisent pour ton salut, pour le dire de ta justice.
124 Agis avec ton serviteur selon ton chérissement. Apprends-moi tes lois.
125 Moi, ton serviteur, fais-moi discerner, je pénétrerai tes témoignages.
126 Il est temps d’agir pour IHVH-Adonaï ; ils annulent ta tora.
127 Aussi j’aime tes ordres plus que l’or, plus que l’or pur.
128 Aussi je redresse tous tes préceptes, tous. Je hais toute la voie du mensonge, je la hais.
129 Merveilles, tes témoignages ! Aussi, mon être les protège.
130 L’ouverture de tes paroles illumine ; elle fait discerner les simples.
131 Ma bouche bée, j’aspire ; oui, je brigue tes ordres.
132 Fais-moi face, gracie-moi, selon le jugement des amants de ton nom.
133 Affermis mes pas en ton dire, que toute fraude ne me domine.
134 Rachète-moi de l’oppression de l’humain ; je garderai tes préceptes.
135 Tes faces illuminent ton serviteur ; apprends-moi tes lois.
136 Des torrents d’eaux coulent de mes yeux, parce qu’ils ne gardent pas ta tora.
137 Juste, toi, IHVH-Adonaï ; tes jugements sont droits.
138 Tu ordonnes la justice de tes témoignages, l’adhérence, fort.
139 Mon ardeur m’annihile ; oui, mes oppresseurs oublient tes paroles.
140 Ton dire est fort affiné ; ton serviteur l’aime.
141 Moi-même, minuscule, méprisé, je n’oublie pas tes préceptes.
142 Ta justification est justice de pérennité ; ta tora, vérité.
143 La détresse, le harcèlement me trouvent ; tes ordres : mes délices !
144 La justice de tes témoignages est en pérennité ; fais-moi discerner, je vivrai.
145 Je crie de tout cœur, réponds-moi, IHVH-Adonaï ! Je préserve tes lois !
146 Je crie vers toi, sauve-moi ! Je garde tes témoignages !
147 J’accueille l’aube et j’appelle, je souhaite ta parole.
148 Mes yeux accueillent les gardes, pour m’épancher en ton dire.
149 Entends ma voix, selon ton chérissement. IHVH-Adonaï, fais-moi vivre selon ton jugement !
150 Ils s’approchent, les chasseurs d’infamie, ils s’éloignent de ta tora.
151 Proche, toi, IHVH-Adonaï ! Tous tes ordres sont vérité !
152 Jadis, j’ai pénétré tes témoignages, que tu les fondes en pérennité.
153 Vois ma misère, renfloue-moi, car je n’oublie pas ta tora !
154 Combats en mon combat, rachète-moi ; fais-moi vivre en ton dire !
155 Le salut est loin des criminels ; non, ils n’ont pas cherché tes lois.
156 Tes matrices sont multiples, IHVH-Adonaï, fais-moi vivre selon ton jugement.
157 Mes persécuteurs et mes oppresseurs sont multiples ; je ne tends pas loin de tes témoignages.
158 J’ai vu les traîtres et les abhorre, parce qu’ils ne gardent pas ton dire.
159 Vois, oui, j’aime tes préceptes. IHVH-Adonaï, fais-moi vivre selon ton chérissement !
160 Tête de ta parole, vérité en pérennité, tout jugement de ta justice.
161 Des chefs me persécutent gratuitement ; de ta parole, mon cœur tremble.
162 Moi-même, je suis dans la liesse de ton dire, comme le trouveur d’un butin multiple.
163 Je hais le mensonge, je l’abomine ; ta tora, je l’aime.
164 Sept fois par jour, je te louange pour les jugements de ta justice.
165 Paix multiple aux amants de ta tora ; pour eux, il n’est pas d’embûches.
166 Je patiente pour ton salut, IHVH-Adonaï ; je fais tes ordres.
167 Tes témoignages gardent mon être ; je les aime fort.
168 Je garde tes préceptes et tes témoignages ; oui, toutes mes routes sont devant toi.
169 Ma jubilation s’approche en face de toi ; selon ta parole, fais-moi discerner.
170 Ma supplication vient en face de toi ; secours-moi selon ton dire !
171 Mes lèvres ruissellent de louange ; oui, tu m’apprends tes lois.
172 Ma langue répond à ton dire ; oui, tous tes ordres sont justice.
173 Ta main est à mon aide ; oui, j’ai choisi tes préceptes.
174 Je brigue ton salut, IHVH-Adonaï ; ta tora, mes délices.
175 Vive mon être et qu’il te louange ! Ton jugement m’aide.
176 J’errais comme un agneau perdu ; cherche ton serviteur ! Non, je n’oublie pas tes ordres.

Cette Bible est dans le domaine public.