×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Deutéronome 1.8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Deutéronome 1.8
Lemaistre de Sacy


Rappels et encouragements

Rappel des paroles de l’Éternel à Horeb

1 Voici les paroles que Moïse dit à tout le peuple d’Israël au deçà du Jourdain dans une plaine du désert, vis-à-vis de la mer Rouge, entre Pharan, Thophel, Laban et Haséroth, où il y a beaucoup d’or.
2 Il y avait onze journées de chemin depuis la montagne d’Horeb en venant jusqu’à Cadès-Barné par la montagne de Séir.
3 En la quarantième année depuis la sortie d’Égypte , le premier jour du onzième mois de cette année , Moïse dit aux enfants d’Israël tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de leur dire ;
4 après la défaite de Séhon, roi des Amorrhéens, qui habitait à Hésébon, et d’Og, roi de Basan, qui demeurait à Astaroth et à Edraï,
5 les Israélites étant au deçà du Jourdain dans le pays de Moab ; et il commença à leur expliquer la loi, et à leur dire :
6 Le Seigneur, notre Dieu, nous parla à Horeb, et il nous dit : Vous avez assez demeuré auprès de cette montagne :
7 mettez-vous en chemin, et venez vers la montagne des Amorrhéens, et en tous les lieux voisins, dans les campagnes, les montagnes et les vallées vers le midi, et le long de la côte de la mer Méditerranée  : passez dans le pays des Chananéens et du Liban jusqu’au grand fleuve de l’Euphrate.
8 Voilà, dit-il, que je vous l’ai livré ; entrez-y, et mettez-vous en possession de la terre que le Seigneur avait promis avec serment de donner à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob, et à leur postérité après eux.
9 Et moi en ce même temps je vous dis :
10 Je ne puis seul suffire à vous tous ; parce que le Seigneur, votre Dieu, vous a tellement multipliés, que vous égalez aujourd’hui en nombre les étoiles du ciel.
11 (Que le Seigneur, le Dieu de vos pères, ajoute encore à ce nombre plusieurs milliers, et qu’il vous bénisse selon qu’il l’a promis.)
12 Je ne puis porter seul le poids de vos affaires et de vos différends.
13 Choisissez d’entre vous des hommes sages et habiles, qui soient d’une vie exemplaire et d’une probité reconnue parmi vos tribus, afin que je les établisse pour être vos juges et vos commandants.
14 Vous me répondîtes alors : C’est une très -bonne chose que vous voulez faire.
15 Et je pris de vos tribus des hommes sages et nobles, je les établis pour être vos princes, vos tribuns, vos commandants de cent hommes, de cinquante et de dix, pour vous instruire de toutes choses.
16 Je leur donnai ces avis en même temps, et je leur dis : Ecoutez ceux qui viendront à vous , citoyens ou étrangers, et jugez-les selon la justice.
17 Vous ne mettrez aucune différence entre les personnes : vous écouterez le petit comme le grand, et vous n’aurez aucun égard à la condition de qui que ce soit, parce que le jugement appartient à Dieu. Si vous trouvez quelque chose de plus difficile, vous me le rapporterez, et je l’écouterai.
18 Et je vous ordonnai alors tout ce que vous deviez faire.

Incrédulité à Kadès-Barnéa

19 Étant partis d’Horeb, nous passâmes par ce grand et effroyable désert que vous avez vu, par le chemin qui conduit à la montagne des Amorrhéens, selon que le Seigneur, notre Dieu, nous l’avait commandé. Et étant venus à Cadès-Barné,
20 je vous dis : Vous voilà arrivés vers la montagne des Amorrhéens, que le Seigneur, notre Dieu, doit nous donner.
21 Considérez la terre que le Seigneur, votre Dieu, vous donne : montez-y, et vous en rendez maître, selon que le Seigneur, notre Dieu,l’a promis à vos pères: ne craignez point, et que rien ne vous étonne.
22 Alors vous vîntes tous me trouver, et vous me dîtes : Envoyons des hommes qui considèrent le pays, et qui nous marquent le chemin par où nous devons entrer, et les villes où nous devons aller.
23 Ayant approuvé cet avis, j’envoyai douze hommes d’entre vous, un de chaque tribu :
24 qui s’étant mis en chemin, et ayant passé les montagnes, vinrent jusqu’à la Vallée de la grappe de raisin ; et après avoir considéré le pays,
25 ils prirent des fruits qu’il produit, pour nous faire voir combien il était fertile ; et nous les ayant apportés, ils nous dirent : La terre que le Seigneur, notre Dieu, veut nous donner est très -bonne.
26 Mais vous ne voulûtes point y aller ; et étant incrédules à la parole du Seigneur, notre Dieu,
27 vous murmurâtes dans vos tentes, en disant : Le Seigneur nous hait, et il nous a fait sortir de l’Égypte pour nous livrer entre les mains des Amorrhéens, et pour nous exterminer.
28 Où monterons-nous ? Ceux que nous avons envoyés nous ont jeté l’épouvante dans le cœur, en nous disant : Ce pays est extrêmement peuplé : les hommes y sont d’une taille beaucoup plus haute que nous : leurs villes sont grandes et fortifiées de murs qui vont jusqu’au ciel ; nous avons vu là des gens de la race d’Enac, c’est-à-dire, des géants .
29 Et je vous dis alors : N’ayez point de peur, et ne les craignez point.
30 Le Seigneur, votre Dieu, qui est votre conducteur, combattra lui-même pour vous, ainsi qu’il a fait en Égypte à la vue de tous les peuples :
31 et vous avez vu vous-même dans ce désert, que le Seigneur, votre Dieu, vous a porté dans tout le chemin par où vous avez passé, comme un homme a accoutumé de porter son petit enfant entre ses bras, jusqu’à ce que vous soyez arrivés en ce lieu.
32 Mais tout ce que je vous dis alors, ne vous put engager à croire le Seigneur, votre Dieu,
33 qui a marché devant vous dans tout le chemin, qui vous a marqué le lieu où vous deviez dresser vos tentes, et qui vous a montre la nuit le chemin par la colonne de feu, et le jour par la colonne de nuée.
34 Le Seigneur ayant donc entendu vos murmures, entra en colère, et dit avec serment :
35 Nul des hommes de cette race criminelle ne verra l’excellente terre que j’avais promis avec serment de donner à vos pères ;
36 excepté Caleb, fils de Jéphoné. Car celui-ci la verra, et je lui donnerai, à lui et à ses enfants, la terre où il a marché, parce qu’il a suivi le Seigneur.
37 (Et on ne doit pas s’étonner de cette indignation du Seigneur contre le peuple ; puisque s’étant mis en colère contre moi-même à cause de vous, il me dit : Vous-même, vous n’y entrerez point ;
38 mais Josué, fils de Nun, votre ministre, y entrera au lieu de vous. Exhortez-le, et le fortifiez : car ce sera lui qui partagera la terre par sort a tout Israël. )
39 Et le Seigneur continuant de vous parler, ajouta  : Vos petits enfants, que vous avez dit qui seraient emmenés captifs, et vos enfants qui ne savent pas encore discerner le bien et le mal, seront ceux qui entreront en cette terre. Je la leur donnerai, et ils la posséderont.
40 Mais pour vous, retournez, et allez-vous-en dans le désert par le chemin qui conduit vers la mer Rouge.
41 Vous me répondîtes alors  : Nous avons péché contre le Seigneur. Nous monterons et nous combattrons comme le Seigneur, notre Dieu, nous l’a ordonné. Et lorsque vous marchiez les armes à la main vers la montagne,
42 le Seigneur me dit : Dites-leur : N’entreprenez point de monter et de combattre, parce que je ne suis pas avec vous, et que vous succomberez devant vos ennemis.
43 Je vous le dis, et vous ne m’écoutâtes point : mais vous opposant au commandement du Seigneur, et étant enflés d’orgueil, vous montâtes vers la montagne.
44 Alors les Amorrhéens qui habitaient sur les montagnes ayant paru, et étant venus au-devant de vous, vous poursuivirent comme les abeilles poursuivent celui qui les irrite , et vous taillèrent en pièces depuis Séir jusqu’à Horma.
45 Étant retournés de là , et ayant pleuré devant le Seigneur, il ne vous écouta point, et il ne voulut point se rendre à vos prières.
46 Ainsi vous demeurâtes longtemps à Cadès-Barné.

Cette Bible est dans le domaine public.