×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Matthieu 24.16     

Matthieu 24.16
Vigouroux


Discours sur le mont des Oliviers

Destruction de Jérusalem et retour du Fils de l’homme

1 Jésus, étant sorti du temple, S’en allait. Alors Ses disciples s’approchèrent, pour Lui faire remarquer les constructions du temple.[24.1 Voir Marc, 13, 1 ; Luc, 21, 5. — Du temple, en grec, hiéron. Voir Matthieu, 21, 12.]
2 Mais Il leur répondit : Voyez-vous tout cela ? En vérité, Je vous le dis, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.[24.2 Voir Luc, 19, 44.]
3 Et comme Il était assis sur le mont des Oliviers, Ses disciples s’approchèrent de Lui en particulier, et Lui dirent : Dites-nous quand ces choses arriveront, et quel signe il y aura de Votre avènement et de la consommation du siècle.[24.3 Sur le mont des Oliviers. Voir Matthieu, 21, 1. Du mont des Oliviers, on dominait le Temple et on avait en vue toute la ville de Jérusalem, ses murs et ses édifices.]
4 Et Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.[24.4 Voir Ephésiens, 5, 6 ; Colossiens, 2, 18.]
5 Car beaucoup viendront sous Mon nom, disant : Je suis le Christ, et ils en séduiront beaucoup.
6 Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres. Gardez-vous de vous troubler ; car il faut que ces choses arrivent, mais ce ne sera pas encore la fin.
7 Car on verra se soulever peuple contre peuple, et royaume contre royaume ; et il y aura des pestes et des famines, et des tremblements de terre en divers lieux.
8 Et tout cela ne sera que le commencement des douleurs.
9 Alors on vous livrera aux tourments, et on vous fera mourir ; et vous serez en haine à toutes les nations, à cause de Mon nom.[24.9 Voir Matthieu, 10, 17 ; Luc, 21, 12 ; Jean, 15, 20 ; 16, 2.]
10 Alors aussi beaucoup seront scandalisés, et ils se trahiront et se haïront les uns les autres.
11 Et de nombreux faux prophètes surgiront, et séduiront beaucoup de monde.[24.11 Beaucoup de prophètes aussi s’élèveront. Les premiers écrivains ecclésiastiques ont vu ces faux prophètes dans les pseudo-Messies, Théodas (voir Actes des Apôtres, 5, 36), Barcochébas, dans Simon le Magicien, Cérinthe, etc. Il faut du reste remarquer que dans toute cette prophétie les événements qui devaient s’accomplir à la ruine de Jérusalem sont mêlés avec ceux qui ne doivent se réaliser qu’à la fin du monde, sans qu’il soit toujours possible de bien les démêler les uns des autres. « Le Seigneur, dit un ancien auteur ecclésiastique à qui l’on doit l’Opus imperfectum publié dans les œuvres de saint Jean Chrysostome, le Seigneur n’a pas spécifié quels sont les signes qui appartiennent à la destruction de Jérusalem et quels sont ceux qui appartiennent à la fin du monde, de sorte que les mêmes signes semblent convenir à l’une et à l’autre, parce qu’il n’expose point avec ordre comme dans une histoire ce qui devait se passer, mais il annonce d’une manière prophétique ce qui arrivera. Â»]
12 Et parce que l’iniquité abondera, la charité d’un grand nombre se refroidira.
13 Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.
14 Et cet Evangile du royaume sera prêché dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin.[24.14 En témoignage à toutes les nations ; c’est-à-dire pour servir de témoignage à toutes les nations du soin que Dieu a pris de leur faire annoncer la doctrine du salut. — Et alors viendra la fin. Comparer au verset 6.]
15 Quand donc vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie dans le lieu saint, que celui qui lit comprenne.[24.15 Voir Marc, 13, 14 ; Luc, 21, 20 ; Daniel, 9, 27. — L’abomination de la désolation ; une idole, d’après l’interprétation des Juifs et de plusieurs Pères.]
16 Alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes,[24.16 Fuient sur les montagnes. Au moment du siège de Jérusalem par Titus, les chrétiens se réfugièrent en effet à Pella dans les montagnes de Galaad.]
17 et que celui qui sera sur le toit n’en descende pas pour emporter quelque chose de sa maison,[24.17 Sur le toit. Comparer à Matthieu, 10, 27.]
18 et que celui qui sera dans les champs ne retourne point pour reprendre sa tunique.
19 Malheur aux femmes qui seront enceintes ou qui allaiteront en ces jours-là ![24.19 Malheur aux femmes enceintes, etc. ; parce qu’elles ne pourront se sauver avec toute la promptitude nécessaire.]
20 Priez pour que votre fuite n’ait pas lieu en hiver, ou un jour de sabbat.[24.20 Voir Actes des Apôtres, 1, 12. — En hiver, à cause des incommodités de cette saison. — Ni en un jour de sabbat ; parce que les Juifs croyaient qu’il ne leur était pas permis de faire plus de deux mille pas, c’est-à-dire environ une demie-lieue de chemin le jour du sabbat.]
21 Car il y aura alors une grande tribulation, telle qu’il n’y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais.[24.21 Alors la tribulation sera grande. Les tribulations qu’endurèrent les Juifs pendant le dernier siège de Jérusalem et dont Josèphe nous a raconté les détails dépassent toute imagination. Toutes les prophéties du Sauveur s’accomplirent à la lettre et le peuple déicide expia son crime par la ruine totale de ce pays dont il était si fier. « Les yeux plutôt que les oreilles, dit saint Jérôme, peuvent juger de ce que sont devenues les villes et les places fortes de la Judée ; nous qui pouvons voir l’état de la province dans laquelle nous habitons, nous pouvons certifier l’exactitude de tout ce qui a été écrit. A peine découvrons-nous quelques vestiges de ruines là où s’élevaient autrefois de grandes villes… Les vignerons perfides (voir la parabole de Matthieu, 21, 33-41) après avoir tué les serviteurs et enfin le Fils de Dieu lui-même, n’ont plus maintenant le droit d’entrer dans Jérusalem que pour y pleurer et afin qu’ils puissent pleurer sur les ruines de leur capitale, ils sont obligés de payer une somme d’argent, de sorte que ceux qui avaient acheté le sang du Christ achètent maintenant la permission de verser des larmes et les pleurs mêmes ne leur sont permis qu’à prix d’argent. Voyez venir au jour anniversaire de la prise et de la destruction de Jérusalem par les Romains, voyez venir ce peuple lugubre ; ces vieilles femmes décrépites, ces vieillards chargés de haillons et d’années sont par leur tenue et par leur extérieur, autant de témoins de la colère de Dieu. La troupe misérable se rassemble, et tandis que brillent l’instrument du supplice du Seigneur et l’église de la Résurrection, tandis que l’étendard de la croix est déployé tout éclatant sur le mont des Oliviers, ce peuple malheureux pleure sur les ruines de son temple. Â»]
22 Et si ces jours n’avaient été abrégés, nulle chair n’aurait été sauvée ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.[24.22 Nulle chair. L’Ecriture emploie souvent le mot chair pour désigner l’homme.]
23 Alors si quelqu’un vous dit : Voici, le Christ est ici ; ou : Il est là, ne le croyez pas.[24.23 Voir Marc, 13, 21 ; Luc, 17, 23.]
24 Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes, qui feront de grands signes et des prodiges, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.
25 Voici que Je vous l’ai prédit.
26 Si donc on vous dit : Le voici dans le désert, ne sortez pas ; Le voici dans le lieu le plus retiré de la maison, ne le croyez pas.
27 Car comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’à l’occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme.
28 Partout où sera le corps, là s’assembleront les aigles.[24.28 Voir Luc, 17, 37. — Tous les hommes ressuscités et renouvelés comme des aigles s’assembleront autour du corps de Jésus-Christ, qui a été immolé pour eux. — Le corps, le cadavre. — Les aigles. L’aigle proprement dit ne se nourrit pas de cadavres, ordinairement du moins. L’oiseau de proie dont il s’agit ici est le vautour percnoptère qui ressemble beaucoup à l’aigle et que Pline considère comme formant la quatrième espèce du genre aigle. Nous avons du reste ici une locution proverbiale.]
29 Aussitôt après la tribulation de ces jours, le soleil s’obscurcira, et la lune ne donnera plus sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.[24.29 Voir Isaïe, 13, 10 ; Ezéchiel, 32, 7 ; Joël, 2, 10 ; 3, 15 ; Marc, 13, 24 ; Luc, 21, 25.]
30 Alors le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel, et alors toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel, avec une grande puissance et une grande majesté.[24.30 Voir Apocalypse, 1, 7. — Le signe du Fils de l’homme ; c’est-à-dire la croix, qui est comme l’étendard du Sauveur.]
31 Et Il enverra Ses Anges, avec la trompette et une voix éclatante, et ils rassembleront Ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.[24.31 Voir 1 Corinthiens, 15, 52 ; 1 Thessaloniciens, 4, 15.]
32 Apprenez une comparaison prise du figuier. Quand ses branches sont déjà tendres, et que ses feuilles naissent, vous savez que l’été est proche ;[24.32 Du figuier. Voir Luc, 13, 6.]
33 de même, lorsque vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, et qu’Il est aux portes.
34 En vérité, Je vous le dis, cette génération ne passera point que toutes ces choses n’arrivent.[24.34-35 « Ces versets étant la conclusion de la première partie du discours, et cette première partie annonçant deux événements distincts, les mots « cette génération Â» désigneront ou bien les Juifs actuellement en vie, ou bien la race juive qui doit subsister jusqu’à la fin des temps, selon qu’on appliquera toutes ces choses à la destruction de Jérusalem ou à la catastrophe finale de l’univers. Â» (CRAMPON, 1885) Comparer à Luc, 21, 32 et Marc, 13, 30. Voir Matthieu, note 16.28.] [24.34 Voir Luc, 21, 32 ; Marc, 13, 30.]
35 Le ciel et la terre passeront, mais Mes paroles ne passeront point.[24.35 Voir Marc, 13, 31.]

Appel à la vigilance

36 Quant à ce jour et à cette heure, personne ne les connaît, pas même les Anges des Cieux, mais le Père seul.
37 Ce qui arriva aux jours de Noé arrivera aussi à l’avènement du Fils de l’homme.[24.37 Voir Genèse, 7, 7 ; Luc, 17, 26. — Comme aux jours de Noé ; c’est-à-dire de la même manière qu’aux jours de Noé. Il faut suppléer fut, se passa la venue du déluge. C’est une sorte d’ellipse que l’on trouve souvent dans la Bible, et qui s’explique facilement par le contexte.]
38 Car de même que, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche
39 et qu’ils ne surent rien, jusqu’à ce que le déluge vint et les emporta tous, ainsi en sera-t-il à l’avènement du Fils de l’homme.
40 Alors deux hommes seront dans un champ : l’un sera pris, et l’autre laissé.[24.40-41 Ces façons de parler marquent le discernement qui se fera alors des élus et des réprouvés.]
41 Deux femmes moudront à la meule : l’une sera prise, et l’autre laissée.[24.41 Les esclaves de l’un et de l’autre sexe étaient employés à moudre le gain à force de bras. — La meule supérieure du moulin est souvent tournée en Orient par deux personnes. Voir Matthieu, note 18.6.]
42 Veillez donc, parce que vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra.
43 Sachez-le bien, si le père de famille savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait certainement, et ne laisserait pas percer sa maison.[24.43 Voir Marc, 13, 33 ; Luc, 12, 39.]
44 C’est pourquoi, vous aussi, soyez prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure que vous ne savez pas.
45 Quel est, pensez-vous, le serviteur fidèle et prudent que son maître a établi sur ses gens, pour leur distribuer leur nourriture en temps convenable ?
46 Heureux ce serviteur, si son maître, à son arrivée, le trouve agissant ainsi ![24.46 Voir Apocalypse, 16, 15.]
47 En vérité, Je vous le dis, il l’établira sur tous ses biens.
48 Mais si ce serviteur est méchant, et dit en son cœur : Mon maître tarde à venir
49 et s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes
50 le maître de ce serviteur viendra au jour où il ne s’y attend pas, et à l’heure qu’il ne connaît pas
51 et il le séparera, et lui assignera sa part avec les hypocrites ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents. [24.51 Voir Matthieu, 13, 42 ; 25, 30. — Et il le divisera ; c’est-à-dire il le fera mourir. Dans l’Ecriture le mot diviser se met souvent pour séparer l’âme du corps, ôter la vie. Les maîtres d’ailleurs avaient droit de vie et de mort sur leurs esclaves.]

Cette Bible est dans le domaine public.