×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Luc 17.12     

Luc 17.12
Vigouroux


Le pardon et la foi

1 Jésus dit à ses disciples : Il est impossible qu’il n’arrive des scandales ; mais malheur à celui par qui ils arrivent.[17.1 Voir Matthieu, 18, 7 ; Marc, 9, 41.]
2 Il vaudrait mieux pour lui qu’on lui mît au cou une meule de moulin, et qu’on le jetât dans la mer, que s’il scandalisait (de scandaliser) un de ces petits.[17.2 Une meule de moulin à âne, dans le texte original. Voir Matthieu, 18, 6.]
3 Prenez garde à vous. Si ton frère a péché contre toi, reprends-le ; et s’il se repent, pardonne-lui.[17.3 Voir Lévitique, 19, 17 ; Ecclésiastique, 19, 13 ; Matthieu, 18, 15. — Prenez garde : craignez de donner ou de recevoir du scandale. Voir Matthieu, 18, 7.]
4 S’il pèche contre toi sept fois dans un jour, et que sept fois dans un jour il revienne à toi, en disant : Je me repens, pardonne-lui.
5 Alors les Apôtres dirent au Seigneur : Augmentez-nous la foi.
6 Et le Seigneur leur dit : Si vous avez la foi comme un grain de sénevé, vous direz à ce mûrier : Déracine-toi, et plante-toi dans la mer ; et il vous obéira.[17.6 Voir Matthieu, 17, 19. — Un grain de sénevé ou de moutarde. Voir Matthieu, 13, 31.]
7 Qui de vous, ayant un serviteur qui laboure ou fait paître les troupeaux, lui dit, lorsqu’il revient des champs : Approche-toi vite, mets-toi à table ?[17.7 A ce mûrier. En grec : sycaminos, arbre qui par la forme et par les feuilles ressemble au mûrier et dont les fruits sont semblables aux figues.]
8 Ne lui dira-t-il pas : Prépare-moi à souper, et ceins-toi, et sers-moi jusqu’à ce que j’aie mangé et bu ; après cela, tu mangeras et tu boiras ?
9 A-t-il de la reconnaissance pour ce serviteur, parce qu’il a fait ce qu’il lui avait ordonné ?
10 Je ne le pense pas. Et vous de même, quand vous aurez fait tout ce qui vous est commandé, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles ; nous avons fait ce que nous devions faire.

Guérison de dix lépreux

11 Et il arriva, tandis qu’il allait à Jérusalem, qu’il passa par les confins de la Samarie et de la Galilée.
12 Et comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent au-devant de lui ; et, se tenant éloignés,[17.12 Les lépreux n’osaient s’approcher des personnes saines, de peur de les souiller. Voir Lévitique, 13, 46.]
13 ils élevèrent la voix, en disant : Jésus, Maître, ayez pitié de nous.
14 Lorsqu’il les eut vus, il dit : Allez, montrez-vous aux prêtres. Et comme ils y allaient, ils furent guéris.[17.14 Voir Lévitique, 14, 2. — Ils furent purifiés et de leur lèpre, et de la souillure légale qu’ils avaient contractée comme lépreux.]
15 Or l’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint, glorifiant Dieu à haute voix.
16 Et il se jeta le visage contre terre aux pieds de Jésus, lui rendant grâces, et celui-là était Samaritain.
17 Alors Jésus, prenant la parole, dit : Est-ce que les dix n’ont pas été guéris ? Où sont donc les neuf autres ?
18 Il ne s’en est pas trouvé qui soit revenu, et qui ait rendu gloire à Dieu sinon cet étranger.
19 Et il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t’a sauvé.

La venue du royaume de Dieu

20 Les pharisiens lui demandèrent : Quand viendra le royaume de Dieu ? Il leur répondit : Le royaume de Dieu ne vient pas d’une manière apparente ;
21 et on ne dira pas : Il est ici, ou : Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au dedans de vous.[17.21 Le royaume de Dieu, etc. Le Messie que vous attendez est au milieu de vous, et vous ne le connaissez pas. Comparer à Jean, 1, 26. — Le royaume de Dieu est au-dedans de vous. Voir Matthieu, note 16.28 et chapitre 24. Le Royaume de Dieu c’est d’abord le Christ lui-même, régnant au milieu des hommes et dans les âmes (saint Bède). Il commence dans la conscience de chacun. CRAMPON dit : « La venue de ces temps heureux [Règne glorieux du Christ sur terre] dépend de la conversion des hommes : elle est d’autant plus prochaine que les hommes seront plus tôt convertis. Â» Voir Actes des Apôtres, 3, 19-21. Voilà pourquoi : Le royaume de Dieu est au-dedans de vous…]
22 Puis il dit à ses disciples : Des jours viendront où vous désirerez voir un jour du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas.[17.22 et suivants. Quelques chrétiens voudraient voir, tout de suite, le triomphe complet du Christ et de son Eglise, mais la Providence le veut autrement, et diffère cet heureux temps. Le Fils de l’homme sera révélé subitement (voir verset 24) au moment où l’on y pensera le moins, comme aux jours de Noé.]
23 Et l’on vous dira : Il est ici, il est là. Mais n’y allez pas, et ne les suivez pas.[17.23 Voir Matthieu, 24, 23 ; Marc, 13, 21.]
24 Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel jusqu’à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour.
25 Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération.
26 Et comme il est arrivé aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il aux jours du Fils de l’homme.[17.26 Voir Genèse, 7, 7 ; Matthieu, 24, 37.]
27 Les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et donnaient leurs filles en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et alors le déluge vint, et les fit tous périr.
28 Et comme il est arrivé encore aux jours de Lot : les hommes mangeaient et buvaient, achetaient et vendaient, plantaient et bâtissaient ;[17.28 Voir Genèse, 19, 25.]
29 mais le jour où Lot sortit de Sodome, il tomba du ciel une pluie de feu et de soufre, qui les fit tous périr.[17.29 Dieu fit pleuvoir. Comparer à Genèse, 19, 24 et Matthieu, 5, 45.]
30 Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme sera révélé.
31 A cette heure-là, que celui qui sera sur le toit, et qui aura ses effets dans la maison, ne descende pas pour les prendre ; et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas non plus en arrière.[17.31 Sur le toit ; c’est-à-dire sur la terrasse ou plate-forme qui sert de toi. Voir Matthieu, 24, 17.]
32 Souvenez-vous de la femme de Lot.
33 Quiconque cherchera à sauver sa vie, la perdra ; et quiconque la perdra, la sauvera.[17.33 Voir Matthieu, 10, 39 ; Marc, 8, 35 ; Luc, 9, 24 ; Jean, 12, 25. — Jésus dit de sacrifier la vie du corps pour sauver celle de l’âme (saint Cyrille).]
34 Je vous le dis, en cette nuit-là, deux seront dans le même lit : l’un sera pris, et l’autre laissé.[17.34 Voir Matthieu, 24, 40.]
35 Deux femmes moudront ensemble : l’une sera prise, et l’autre laissée. Deux hommes seront dans un champ : l’un sera pris, et l’autre laissé.[17.35 Deux femmes moudront ensemble. Voir Matthieu, 18, 6.]
36 Prenant la parole, ils lui dirent : Où sera-ce, Seigneur ?
37 Il leur répondit : Partout où sera le corps, là aussi se rassembleront les aigles. [17.37 Les aigles. Les percnoptères. Voir Matthieu, 24, 28.]

Cette Bible est dans le domaine public.