Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / Matthieu 14.9     

Matthieu 14.9
Bible Pirot-Clamer


Exécution de Jean-Baptiste

1 En ce temps-là Hérode le tétrarque entendit parler de Jésus
2 et il dit à ses courtisans : “C’est Jean-Baptiste, il est ressuscité des morts et c’est pour cela que les puissances miraculeuses agissent en lui !”
3 Car Hérode avait fait arrêter Jean, l’avait enchaîné et jeté en prison à cause d’Hérodiade, femme de Philippe, son frère.
4 Car Jean lui disait : “Il ne t’est point permis de la garder.”
5 Il aurait bien voulu le mettre à mort, mais il eut peur de la foule qui le tenait pour un prophète.
6 Le jour anniversaire de la naissance d’Hérode, la fille d’Hérodiade dansa en public et elle plut à Hérode
7 qui lui promit avec serment de lui donner ce qu’elle demanderait.
8 Et elle, à l’instigation de sa mère : “Donnez-moi, dit-elle, ici, sur un plateau, la tête de Jean-Baptiste.”
9 Le roi fut contristé ; néanmoins, à cause de son serment et des convives, il commanda de la lui donner,
10 et il envoya décapiter Jean dans sa prison.
11 La tête fut apportée sur un plateau et remise à la jeune fille qui la porta à sa mère.
12 Et les disciples vinrent prendre le corps et l’ensevelirent, puis ils allèrent annoncer la nouvelle à Jésus.

Multiplication des pains pour cinq mille hommes

13 A cette nouvelle, Jésus quitta cet endroit et s’embarqua dans la direction d’un lieu désert, à l’écart. Les foules l’ayant su le suivirent à pied. Il y en avait de diverses villes.
14 Quand Jésus débarqua, il vit cette grande foule, il en eut compassion et guérit ses malades.
15 Le soir venu, ses disciples vinrent lui dire : “Ce lieu est désert et l’heure déjà avancée. Renvoie donc les foules, pour qu’elles aillent dans les villages acheter de quoi manger.”
16 Jésus leur dit : “Elles n’ont pas besoin d’y aller, donnez-leur vous-mêmes à manger.”
17 Ils lui répondirent : “Nous n’avons ici que cinq pains et deux poissons.”
18 Il dit : “Apportez-les moi ici.”
19 Et il donna l’ordre de faire asseoir les foules sur l’herbe. Il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux au ciel, prononça la formule de bénédiction, rompit les pains et les remit aux disciples, qui les distribuèrent aux foules.
20 Tous en mangèrent à satiété. Et on remplit douze couffins des morceaux qui restaient.
21 Et ceux qui avaient mangé étaient près de cinq mille hommes, sans compter les femmes et les enfants.
22 Et aussitôt il contraignit ses disciples à se rembarquer et à le devancer sur l’autre rive, pendant qu’il congédierait les foules.
23 Les ayant en effet renvoyées, il gravit la montagne pour prier à l’écart. Le soir était venu et il restait là tout seul.
24 La barque était déjà à plusieurs stades du rivage, considérablement gênée par les vagues, car le vent était contraire.
25 A la quatrième veille de la nuit, il vint à eux, marchant sur la mer.
26 En le voyant marcher ainsi sur la mer, les disciples furent effrayés et dirent que c’était un fantôme, et dans leur peur ils se mirent à crier.
27 Aussitôt Jésus leur parla, disant : “Rassurez-vous, c’est moi, n’ayez pas peur.”
28 Pierre lui répondit : “Seigneur, si c’est toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux.”
29 Il dit : “Viens.” Pierre sauta de la barque et il marchait sur les eaux et il allait au-devant de Jésus.
30 Mais ayant pris garde à la violence du vent, il eut peur, et comme il commençait à enfoncer, il se mit à crier : “Seigneur, au secours ! ”
31 Aussitôt Jésus lui tendit la main et le saisit, en lui disant : “Homme de peu de foi, pourquoi avoir douté ?”
32 Et ils remontèrent dans la barque et le vent cessa.
33 Et ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent à ses pieds, disant : “Vraiment, tu es le Fils de Dieu !”
34 La traversée achevée, ils débarquèrent à Génésareth.
35 Les gens de l’endroit l’ayant reconnu, en avisèrent tous les environs, et on lui amena tous les malades,
36 et ceux-ci le suppliaient de leur laisser seulement toucher la houppe de son manteau. Et tous ceux qui le touchaient recouvraient la santé.

Cette Bible est dans le domaine public.