×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Lamentations 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Lamentations 3
Bible du Semeur


Troisième élégie : l’espoir malgré la détresse

Profonde détresse du prophète

1 Moi, je suis l’homme qui a vu la souffrance
sous les coups du bâton de sa colère.
2 Il m’a mené et il m’a fait marcher
dans des ténèbres sans aucune lumière.

3 C’est contre moi qu’à longueur de journée
il tourne et retourne sa main.

4 Il a usé ma chair, ma peau,
il a brisé mes os.

5 Il a dressé contre moi des remparts,
d’amertume et de peine.

6 Il m’a fait habiter dans des lieux ténébreux
comme ceux qui sont morts depuis longtemps.

7 Il m’a enclos d’un mur afin que je ne sorte pas,
il m’a chargé de lourdes chaînes.

8 J’ai beau crier et implorer :
il n’écoute pas ma prière.

9 Il a barré tous mes chemins avec d’énormes pierres,
il rend ma route impraticable.

10 Il m’a épié comme un ours aux aguets,
ou un lion en embuscade.

11 Il m’a fait sortir du chemin et il m’a mis en pièces,
et il m’a transformé en une terre dévastée.

12 Il a bandé son arc,
et il m’a pris pour cible.

13 Il m’a percé les reins avec les flèches
tirées de son carquois.

14 Pour tout mon peuple, je suis devenu la risée,
et le sujet de ses chansons, à longueur de journée.

15 Il m’a gavé d’herbes amères
et il m’a abreuvé d’absinthe.

16 Il m’a brisé les dents en leur faisant écraser du gravier ;
il m’a couvert de cendre.

17 Tu m’as banni loin de la paix,
je ne sais plus quel goût a le bonheur.

18 Alors j’ai dit : C’en est fini de tout mon avenir :
je n’espère plus rien de l’Éternel.

L’Éternel est ma part

19 Oh ! souviens-toi de ma misère, de ma souffrance,
du poison, de l’absinthe dont je suis abreuvé !

20 Sans cesse, je m’en souviens,
et j’en suis abattu.

21 Mais voici la pensée que je me rappelle à moi-même,
la raison pour laquelle j’aurai de l’espérance :

22 car les bontés de l’Éternel ne sont pas à leur terme
et ses tendresses ne sont pas épuisées.

23 Chaque matin, elles se renouvellent.
Oui, ta fidélité est grande !

24 J’ai dit : L’Éternel est mon bien,
c’est pourquoi je compte sur lui.

25 L’Éternel est plein de bonté pour ceux qui ont confiance en lui,
pour ceux qui se tournent vers lui.

26 Il est bon d’attendre en silence
de l’Éternel la délivrance.

27 C’est une bonne chose,
pour l’homme, de porter le joug dans sa jeunesse.

28 Qu’il se tienne à l’écart et garde le silence
quand l’Éternel le lui impose !

29 Et qu’il s’incline, le visage dans la poussière :
il y a peut-être un espoir.

30 Qu’il présente la joue à celui qui le frappe,
qu’il se rassasie de mépris !

31 Car le Seigneur ne le rejettera pas pour toujours.
32 Mais s’il afflige, il aura aussi compassion
selon son grand amour.

33 Ce n’est pas de bon cœur qu’il humilie
et qu’il afflige les humains.

34 Lorsque l’on foule aux pieds
tous les prisonniers du pays.

35 lorsque l’on viole le droit d’un homme
sous les yeux mêmes du Très-Haut,

36 et lorsque l’on opprime quelqu’un dans son procès,
le Seigneur ne le voit-il pas ?

37 Qui donc n’a qu’à parler pour qu’une chose existe ?
Et celui qui commande, n’est-ce pas le Seigneur ?

38 Par sa parole, le Très-Haut ne suscite-t-il pas
et le malheur et le bonheur ?

39 Pourquoi l’homme se plaindrait-il alors qu’il reste en vie ?
Que chacun se plaigne de ses péchés.

Revenons à l’Éternel !

40 Considérons notre conduite et examinons-la,
puis revenons à l’Éternel.

41 Élevons nos cœurs et nos mains
vers Dieu qui est au ciel.

42 Nous avons été infidèles et nous nous sommes révoltés.
Tu ne nous as pas pardonné :

43 tu t’es drapé dans ta colère, tu nous as poursuivis,
tu as massacré sans pitié.

44 Tu t’es couvert d’une nuée
pour que notre prière ne parvienne pas jusqu’à toi.

45 Tu as fait de nous un rebut, et un déchet,
parmi les peuples,

46 et tous nos ennemis
ouvrent la bouche contre nous.

47 Nous avons en partage l’effroi, la fosse,
la destruction, la ruine.

Pleurs et plaintes

48 Je verse des torrents de larmes
à cause du désastre qui a atteint la communauté de mon peuple.

49 Mes yeux pleurent sans cesse,
ils n’ont aucun répit

50 jusqu’à ce qu’enfin l’Éternel,
du haut du ciel, regarde et voie.

51 Je suis bien malheureux
à la vue de ce qui arrive aux filles de ma ville.

52 Ils m’ont donné la chasse comme à un passereau,
ceux qui me haïssent sans cause.

53 Ils m’ont mis dans une citerne dans le but de m’ôter la vie,
ils m’ont jeté des pierres.

54 L’eau montait plus haut que ma tête, je me disais : Je suis perdu.
55 Mais du fond de la fosse,
ô Éternel, j’ai fait appel à toi,

56 et tu m’as entendu.
Ne ferme pas l’oreille à mes soupirs, à mes cris de détresse !

Dieu répond

57 Au jour où je t’ai invoqué, tu es venu auprès de moi,
tu m’as dit : « N’aie pas peur ! »

58 Seigneur, tu as plaidé ma cause,
tu m’as sauvé la vie.

59 Tu as vu, Éternel, les maux dont on m’accable :
fais-moi justice !

60 Tu as été témoin de leur soif de vengeance
et de leurs complots contre moi.

61 Tu entends leurs outrages, ô Éternel,
tu connais les complots qu’ils forgent contre moi,

62 leurs propos, leurs pensées
sont tournés contre moi à longueur de journée.

63 Regarde-les : qu’ils s’assoient, qu’ils se lèvent,
moi, je suis le sujet de leurs chansons.

64 Tu les rétribueras, ô Éternel,
suivant ce qu’ils ont fait :

65 tu rendras leur cœur obstiné
et tu les frapperas de ta malédiction.

66 Tu les harcèleras dans ta colère ardente, et tu les détruiras
de sous ton ciel, ô Éternel.


Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.