×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / Luc 1.24     

Luc 1.24
Bible Pirot-Clamer


Naissance et jeunesse de Jésus

Objectif de l’auteur

1 Puisque plusieurs ont entrepris de faire le récit des événements accomplis parmi nous,
2 s’appuyant sur ce que nous ont transmis ceux qui, dès le commencement, furent les témoins, puis les ministres de la parole,
3 il m’a paru bon, à moi aussi qui, dès l’origine, me suis livré à une enquête minutieuse sur toutes ces choses, de t’en faire une relation coordonnée, excellent Théophile,
4 afin que tu connaisses bien la solidité des enseignements que tu as reçus de vive voix.

Annonce de la naissance de Jean-Baptiste

5 Il était, au temps d’Hérode, roi de Judée, un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d’Abia ; il avait une femme de la descendance d’Aaron, dont le nom était Elisabeth.
6 Tous deux étaient justes devant Dieu, observant fidèlement tous les commandements et ordonnances du Seigneur, irréprochables.
7 Mais ils n’avaient pas d’enfant, car Elisabeth était stérile et tous deux étaient avancés en âge.
8 Or tandis que Zacharie officiait devant Dieu, autour de sa classe,
9 il fut, selon les usages du service sacerdotal, choisi par le sort pour brûler l’encens, après être entré dans le sanctuaire du Seigneur.
10 Toute l’assemblée du peuple priait au dehors, à l’heure de l’encensement.
11 Alors un ange du Seigneur lui apparut, se tenant à droite de l’autel de l’encensement,
12 et à cette vue Zacharie fut troublé et la crainte s’abattit sur lui.
13 Mais l’ange lui dit : “Ne crains pas, Zacharie, car ta prière a été exaucée et ta femme Elisabeth t’enfantera un fils, que tu appelleras du nom de Jean.
14 Ce sera pour toi joie et allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance.
15 Car il sera grand devant le Seigneur ; il ne boira ni vin ni boisson enivrante et sera rempli de l’Esprit-Saint dès le sein de sa mère ;
16 il ramènera beaucoup de fils d’Israël au Seigneur leur Dieu,
17 et lui-même s’avancera devant lui dans l’esprit et avec la force d’Elie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants et les insoumis au sentiment des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.”
18 Zacharie dit à l’ange ; “A quoi connaîtrai-je cela ? Car je suis vieux et ma femme est avancée en âge.”
19 L’ange lui répondit : “Je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu, et j’ai été envoyé pour te parler et t’annoncer cette bonne nouvelle.
20 Mais tu seras silencieux et incapable de parler, jusqu’au jour où ces faits se réaliseront, parce que tu n’as pas cru à mes paroles, qui s’accompliront en leur temps.”
21 Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attardât dans le sanctuaire.
22 Ainsi, quand il fut sorti, il ne pouvait leur parler, et ils comprirent qu’il avait eu une vision dans le sanctuaire ; lui, il leur faisait des signes et il resta muet.
23 Quand fut achevé le temps de son service liturgique, il rentra chez lui.
24 Puis sa femme Elisabeth conçut, et elle demeura cachée, durant cinq mois,
25 disant : “Ainsi a agi envers moi le Seigneur, dans ces jours où il lui a plu d’enlever ce qui était mon opprobre aux yeux des hommes !

Annonce de la naissance de Jésus

26 Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé d’auprès de Dieu dans une ville de Galilée, nommée Nazareth,
27 vers une vierge unie à un homme appelé Joseph, de la maison de David, et le nom de la vierge était Marie.
28 Etant entré chez elle, l’ange lui dit : “Salut, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi.”
29 Mais elle, à cette parole, fut troublée et se demandait ce que pouvait être cette salutation.
30 L’ange lui dit alors : “Ne crains pas, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
31 Voici que tu concevras et tu enfanteras un fils, à qui tu donneras le nom de Jésus.
32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père,
33 il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles, et son règne n’aura pas de fin.”
34 Marie dit à l’ange : “Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais point d’homme ?”
35 L’ange lui répondit : “L’Esprit-Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi l’enfant qui naîtra sera saint ; il sera appelé Fils de Dieu.
36 Quant à Elisabeth, ta parente, elle a conçu elle aussi un fils dans sa vieillesse, et ce mois est le sixième pour celle qu’on appelait stérile ;
37 car rien n’est impossible à Dieu.”
38 Marie dit : “Voici la servante du Seigneur, qu’il soit fait selon ta parole.” Et l’ange la quitta.
39 En ces jours-là, Marie, s’étant mise en route, partit en toute hâte dans la montagne, vers une ville de Juda.
40 Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth.
41 Or, lorsqu’Elisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit dans son sein, et Elisabeth fut remplie de l’Esprit-Saint ;
42 et elle s’exclama à haute voix et dit : “Bénie es-tu parmi les femmes, et béni est le fruit de ton sein !
43 D’où me vient que la mère de mon Seigneur soit venue jusqu’à moi ?
44 Car voici que, dès qu’est parvenu à mes oreilles le son de ta salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse dans mon sein.
45 Bienheureuse est celle qui a cru que serait accompli ce qui lui a été dit de la part du Seigneur.”
46 Marie dit alors : Mon âme glorifie le Seigneur,
47 - et mon esprit exulte de joie en Dieu mon Sauveur, -
48 car il a regardé l’humble condition de sa servante. Voici, en effet, que toutes les générations me proclameront bienheureuse, -
49 parce que le Puissant a fait pour moi des prodiges, et son nom est sain, -
50 sa miséricorde de génération en génération est pour ceux qui le craignent.
51 Il a déployé la force de son bras, il a confondu ceux qui s’enorgueillissaient dans leurs pensées intimes ; -
52 il a jeté les puissants à bas des trônes et il a élevé les faibles ; -
53 il a rassasié de biens les affamés et il a renvoyé les riches les mains vides.
54 Il a eu soin d’Israël, son serviteur, se souvenant de sa miséricorde, -
55 ainsi qu’il l’avait promis à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race à jamais.
56 Marie demeura avec Elisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Naissance de Jean-Baptiste

57 Quant à Elisabeth, le temps vint où elle devait enfanter, et elle mit au monde un fils.
58 Ses voisins et ses parents apprirent ainsi que le Seigneur avait manifesté sa miséricorde envers elle, et ils se réjouissaient avec elle.
59 Le huitième jour, on vint circoncire l’enfant : on lui donnait le nom de son père, Zacharie.
60 Mais, prenant la parole, sa mère dit : “Nullement ! Il sera appelé Jean.”
61 On lui dit : Il n’y a personne de ta parenté qui soit appelé de ce nom.
62 Et on demandait par signes à son père comment il voulait qu’on l’appelât.
63 Après s’être fait apporter une tablette, il écrivit ceci : “Jean est son nom.” Et tous s’étonnaient.
64 Sa bouche s’ouvrit sur-le-champ et sa langue se délia, et il parlait en bénissant Dieu.
65 Tous leurs voisins furent saisis de crainte ; et par toute la montagne de Juda on s’entretenait de toutes ces choses.
66 Tous ceux qui en avaient connaissance les conservaient dans leur cœur et disaient : “Que sera donc ce petit enfant ?” et, en effet, la main du Seigneur était avec lui.
67 Zacharie, son père, fut alors rempli de l’Esprit-Saint et prophétisa en ces termes :
68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité et délivré son peuple, -
69 et qu’il a suscité pour nous une puissance de salut dans la maison de David son serviteur.
70 Selon ce qu’il avait dit par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois : -
71 pour nous sauver de nos ennemis, - de la main de tous ceux qui nous haïssent, -
72 exercer la miséricorde envers nos pères, - et se souvenir de son alliance sainte, -
73 du serment qu’il a juré à Abraham notre père, - de nous accorder que
74 sans plus craindre, - délivrés de la main des ennemis, - nous le servions
75 dans la sainteté et la justice devant lui, durant toute notre vie.
76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; - car tu marcheras devant le Seigneur, pour préparer ses voies, -
77 pour donner la connaissance du salut à son peuple, - dans la rémission de leurs péchés, -
78 grâce au cœur miséricordieux de notre Dieu, - qui nous enverra la lumière d’en haut ; -
79 afin d’éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et l’ombre de la mort, afin de diriger nos pas dans le bon chemin, sur la voie de la paix.
80 Cependant l’enfant grandissait et se fortifiait spirituellement, et il demeurait dans les déserts, jusqu’aux jours de sa manifestation à Israël.

Cette Bible est dans le domaine public.