×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Juges 18.2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Juges 18.2
Traduction œcuménique de la Bible


1 En ces jours-là il n’y avait pas de roi en Israël. Or, en ces jours-là, la tribu des Danites se cherchait un territoire pour y habiter, car jusqu’à ce jour-là il ne lui était pas échu de territoire au milieu des tribus d’Israël.
2 Les fils de Dan envoyèrent donc cinq hommes de leur clan, des guerriers de chez eux, depuis Çoréa et Eshtaol pour explorer le pays et le reconnaître. Ils leur dirent : « Allez reconnaître le pays ! » Les cinq hommes arrivèrent dans la montagne d’Ephraïm et aboutirent à la maison de Mika où ils passèrent la nuit.
3 Alors qu’ils étaient près de la maison de Mika, ils reconnurent la voix du jeune lévite et, s’étant dirigés de son côté, ils lui dirent : « Qui t’a fait venir ici ? Que fais-tu en cet endroit ? Qu’est-ce qui te retient ici ? »
4 Il leur répondit : « Mika a fait pour moi telle et telle chose : il m’a engagé, et je suis devenu son prêtre. »
5 Ils lui dirent : « Consulte donc Dieu afin que nous sachions si le voyage que nous entreprenons réussira. »
6 Le prêtre leur dit : « Allez en paix ! Le voyage que vous entreprenez est sous le regard du Seigneur ! »
7 Les cinq hommes s’en allèrent et arrivèrent à Laïsh. Ils virent que la population qui s’y trouvait demeurait en sécurité, à la manière des Sidoniens, tranquille et confiante. Il n’y avait personne parlant avec autorité dans le pays, personne y exerçant un quelconque pouvoir. Les habitants de Laïsh étaient loin des Sidoniens et ils ne dépendaient de personne.
8 Les cinq hommes revinrent auprès de leurs frères à Çoréa et Eshtaol, et leurs frères leur dirent : « Qu’en pensez-vous ? »
9 Ils répondirent : « Levons-nous ! Montons contre eux, car nous avons vu le pays, et c’est un excellent pays. Mais vous, vous restez sans rien dire ! Que votre inertie ne vous empêche pas de partir, d’entrer dans ce pays et d’en prendre possession.
10 Lorsque vous y entrerez, vous arriverez chez un peuple confiant. Le pays est largement ouvert, car Dieu l’a livré là entre vos mains. C’est un lieu où il ne manque aucun des biens de la terre. »
11 Alors partirent de là, du clan des Danites, de Çoréa et d’Eshtaol, six cents hommes équipés d’armes de guerre.
12 Ils montèrent camper à Qiryath-Yéarim en Juda. C’est pourquoi on appelle cet endroit Mahané-Dan jusqu’à ce jour. Il se trouve à l’ouest de Qiryath-Yéarim.
13 De là, ils passèrent dans la montagne d’Ephraïm et aboutirent à la maison de Mika.
14 Les cinq hommes qui étaient allés explorer le pays — c’est-à-dire Laïsh — prirent la parole et dirent à leurs frères : « Savez-vous qu’il y a dans ces maisons un éphod, des téraphim, une idole et une image en métal fondu ? Et maintenant, sachez ce que vous avez à faire. »
15 Ils se dirigèrent de ce côté-là, entrèrent dans la maison du jeune lévite, la maison de Mika, et lui demandèrent comment il allait,
16 tandis que les six cents Danites, équipés de leurs armes de guerre, prenaient position à l’entrée de la porte.
17 Les cinq hommes qui étaient allés explorer le pays montèrent à l’étage, y pénétrèrent et prirent l’idole, l’éphod, les téraphim et l’image en métal fondu, alors que le prêtre se tenait à l’entrée de la porte ainsi que les six cents hommes équipés d’armes de guerre.
18 Comme ceux qui étaient entrés dans la maison de Mika avaient pris l’idole, l’éphod, les téraphim et l’image en métal fondu, le prêtre leur dit : « Que faites-vous là ? » —
19 « Tais-toi, lui dirent-ils, mets ta main sur ta bouche et viens avec nous ! Sois pour nous un père et un prêtre. Vaut-il mieux que tu sois le prêtre de la maison d’un seul homme ou celui d’une tribu et d’un clan en Israël ? »
20 Le prêtre en eut le cœur joyeux, il prit l’éphod, les téraphim ainsi que l’idole et il entra au milieu de la troupe.
21 Reprenant leur direction, ils s’en allèrent, ayant placé en tête les non-combattants, le bétail et les bagages.
22 Ils s’étaient déjà éloignés de la maison de Mika lorsque les hommes qui habitaient les maisons proches de celle de Mika s’ameutèrent et se mirent à la poursuite des fils de Dan.
23 Ils poussèrent des cris à l’adresse des fils de Dan et ceux-ci, faisant volte-face, dirent à Mika : « Qu’as-tu à ameuter ces gens ? »
24 Il répondit : « Les dieux que je m’étais faits, vous les avez pris ainsi que le prêtre, et vous vous en allez. Que me reste-t-il ? Et comment pouvez-vous me dire : “Qu’as-tu donc ?” »
25 Les fils de Dan lui répliquèrent : « Qu’on ne t’entende plus ! Sinon des hommes exaspérés pourraient bien tomber sur vous, et tu y perdrais la vie, toi et ta maison. »
26 Les fils de Dan allèrent leur chemin, et Mika, voyant qu’ils étaient plus forts que lui, fit demi-tour et revint chez lui.
27 Quant à eux, ayant pris ce qu’avait fait Mika et le prêtre qu’il avait à son service, ils arrivèrent sur Laïsh, sur sa population tranquille et confiante qu’ils passèrent au tranchant de l’épée. Quant à la ville, ils l’incendièrent.
28 Et il n’y eut personne pour venir la délivrer, car elle était loin de Sidon et ne dépendait de personne. Elle se trouve en effet dans la plaine qui s’étend vers Beth-Rehov. Ils rebâtirent la ville et s’y établirent.
29 Ils appelèrent la ville du nom de Dan, d’après le nom de Dan, leur père, qui était né d’Israël, mais à l’origine le nom de cette ville était Laïsh.
30 Les fils de Dan dressèrent l’idole. Yehonatân, fils de Guershom, fils de Moïse, puis ses fils furent prêtres de la tribu des Danites jusqu’à l’époque de la déportation du pays.
31 Ils installèrent l’idole que Mika avait faite et elle y demeura aussi longtemps que subsista la maison de Dieu à Silo.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988