×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Juges 18.15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Juges 18.15
Lemaistre de Sacy


1 En ce temps-là il n’y avait point de roi dans Israël, et la tribu de Dan cherchait des terres pour y habiter : car jusqu’alors elle n’avait pu se mettre en possession de ce qui lui était échu comme aux autres tribus.
2 Les enfants de Dan ayant donc choisi de Saraa et d’Esthaol cinq hommes de leur race et de leur famille, qui étaient très-vaillants, ils les envoyèrent pour reconnaître le pays, et pour y remarquer tout avec grand soin, et ils leur dirent : Allez, et reconnaissez bien le pays. S’étant donc mis en chemin, ils vinrent à la montagne d’Ephraïm, et entrèrent chez Michas, où ils se reposèrent.
3 Ils reconnurent à la parole le jeune homme lévite, et demeurant avec lui, ils lui dirent : Qui vous a amené ici ? qu’y faites-vous ? et quel est le sujet qui vous a porté à y venir ?
4 Il leur répondit : Michas a fait pour moi telle et telle chose, et il m’a donné des gages, afin que je lui tienne lieu de prêtre.
5 Ils le prièrent donc de consulter le Seigneur, afin qu’ils pussent savoir si leur voyage serait heureux, et s’ils viendraient à bout de leur entreprise.
6 Il leur répondit : Allez en paix, le Seigneur favorise votre voyage.
7 Ces cinq hommes s’en étant donc allés, vinrent à Laïs, et ils trouvèrent le peuple de cette ville comme ont accoutumé d’être les Sidoniens, sans aucune crainte, en paix et en assurance, n’y ayant personne qui le troublât, extrêmement riche, fort éloigné de Sidon, et séparé de tous les autres hommes.
8 Ils revinrent ensuite trouver leurs frères à Saraa et à Esthaol : et lorsqu’ils leur demandèrent ce qu’ils avaient fait, ils leur répondirent :
9 Hâtons-nous d’aller trouver ces gens-là ; car le pays que nous avons vu est très-riche et très-fertile : ne négligez rien ; ne perdez point de temps : allons nous mettre en possession de cette terre ; nous le ferons sans peine.
10 Nous trouverons des gens en une pleine assurance, une contrée fort étendue ; et le Seigneur nous donnera ce pays, où il ne manque rien de tout ce qui croît sur la terre.
11 Il partit donc alors de la tribu de Dan, c’est-à-dire, de Saraa et d’Esthaol, un corps de six cents hommes en armes,
12 qui étant venus à Cariath-iarim de la tribu de Juda, y campèrent : et ce lieu depuis ce temps-ià s’appela le Camp de Dan, qui est derrière Cariath-iarim.
13 Ils passèrent de là en la montagne d’Ephraïm, et étant venus à la montagne de Michas,
14 ces cinq hommes qui avaient été envoyés auparavant pour reconnaître le pays de Laïs, dirent à leurs autres frères : Vous savez qu’en cette maison-là il y a un éphod, des théraphim une image de sculpture, et une jetée en fonte. Voyez sur cela ce qu’il vous plaît de faire.
15 S’étant donc un peu détournés, ils entrèrent dans le logis du jeune Lévite qui était dans la maison de Michas, et le saluèrent civilement.
16 Cependant les six cents hommes demeurèrent à la porte sous les armes,
17 et ceux qui étaient entrés où logeait ce jeune homme, tâchaient d’emporter l’image de sculpture, l’éphod, les théraphim, et l’image jetée en fonte ; et le prêtre se tenait à la porte pendant que les six cents hommes fort vaillants attendaient non loin de là les cinq autres .
18 Ceux donc qui étaient entrés emportèrent l’image de sculpture, l’éphod ; les idoles, et l’image jetée en fonte. Le prêtre leur dit : Que faites-vous ?
19 Ils lui répondirent : Taisez-vous, n’ouvrez pas seulement la bouche, venez avec nous, afin que vous nous teniez lieu de père et de prêtre. Lequel vous est le plus avantageux, ou d’être prêtre dans la maison d’un particulier, ou de l’être dans une tribu et dans toute une famille d’Israël ?
20 Le Lévite les ayant entendus parler ainsi, se rendit à ce qu’ils disaient : et prenant l’éphod, les idoles, et l’image de sculpture, il s’en alla avec eux.
21 Lorsqu’ils étaient en chemin, ayant fait marcher devant eux les petits enfants, les bestiaux, et tout ce qu’ils avaient de plus précieux ;
22 et étant déjà loin de la maison de Michas, ceux qui demeuraient chez Michas les suivirent avec grand bruit,
23 et commencèrent à crier après eux. Ces gens s’étant retournés pour voir ce que c’était, ils dirent à Michas : Que demandez-vous ? Pourquoi criez-vous de la sorte ?
24 Il leur répondit : Vous m’emportez mes dieux que je me suis faits, et vous m’emmenez mon prêtre et tout ce que j’avais ; et après cela vous me dites : Qu’avez-vous à crier ?
25 Les enfants de Dan lui dirent : Prenez garde de ne nous parler pas davantage, de peur qu’il ne vienne des gens qui s’emportent de colère contre vous, et que vous ne périssiez avec toute votre maison.
26 Ils continuèrent ensuite leur chemin, et Michas voyant qu’ils étaient plus forts que lui, s’en retourna à sa maison.
27 Cependant les six cents hommes emmenèrent le prêtre avec ce que nous avons dit auparavant ; et étant venus à Laïs, ils trouvèrent un peuple qui se tenait en assurance et dans un plein repos. Ils firent passer au fil de l’épée tout ce qui se trouva dans la ville ; ils y mirent le feu et la brûlèrent,
28 sans qu’il se trouvât personne pour les secourir, parce qu’ils demeuraient loin de Sidon, et qu’ils n’avaient aucune société ni aucun commerce avec qui que ce soit. Or la ville était située au pays de Rohob, et l’ayant rebâtie, ils y demeurèrent.
29 Ils l’appelèrent Dan du nom de leur père, qui était fils d’Israël, au lieu qu’auparavant elle s’appelait Laïs.
30 Ils se dressèrent l’image de sculpture, et ils établirent Jonathan, fils de Gersam, qui était fils de Moïse, pour servir de prêtre, lui et ses fils, dans la tribu de Dan, jusqu’au jour qu’ils furent emmenés captifs chez les Philistins  ;
31 et l’idole de Michas demeura parmi eux pendant tout le temps que la maison de Dieu fut à Silo. En ce temps-là il n’y avait point de roi dans Israël.

Cette Bible est dans le domaine public.