×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Shemouël 1 17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Shemouël 1 17
André Chouraqui


David et Goliat

1 Les Pelishtîm rassemblent leurs camps pour la guerre. Ils se rassemblent à Sokho en Iehouda. Ils campent entre Sokho et ’Azéqa, à Èphès Damîm.
2 Shaoul et les hommes d’Israël se rassemblent. Ils campent dans la vallée du Térébinthe. Ils se rangent en guerre à l’abord des Pelishtîm.
3 Les Pelishtîm se tiennent sur la montagne par ici ; Israël se tient sur la montagne par là. Le val est entre eux.
4 Un homme, un champion, sort des camps des Pelishtîm. Son nom, Goliat de Gat. Sa hauteur, six coudées et un empan.
5 Casque de bronze sur sa tête, il vêt une cuirasse d’écailles. Poids de la cuirasse, cinq mille sicles de bronze.
6 Jambières de bronze sur ses jambes, javeline de bronze entre les épaules.
7 Le bois de sa lance est comme une ensouple de tisserands, et la flamme de sa lance, six cents sicles, en fer. Le porteur de l’écu va face à lui.
8 Il se tient et crie vers les bataillons d’Israël. Il leur dit : « Pourquoi irez-vous ranger à la guerre ? Ne suis-je pas moi-même un Pelishti, et vous des serviteurs de Shaoul ? Désignez pour vous un homme, et qu’il descende vers moi.
9 S’il peut guerroyer contre moi et me frapper, nous serons pour vous des serfs. Si moi je le peux et le frappe, vous serez pour nous des serfs ; vous nous servirez. »
10 Le Pelishti dit : « Moi, j’ai outragé les bataillons d’Israël en ce jour. Donnez-moi un homme, nous guerroierons ensemble. »
11 Shaoul entend, avec tout Israël, ces paroles du Pelishti. Ils s’effarent, ils frémissent fort.
12 David est le fils d’un homme, un Èphrati, celui de Béit Lèhèm en Iehouda ; son nom, Ishaï. Il a huit fils. L’homme, un vieillard, était venu avec les hommes, aux jours de Shaoul.
13 Les trois grands fils d’Ishaï vont ; ils vont derrière Shaoul, à la guerre. Nom de ses trois fils qui vont en guerre : Èliab, l’aîné, Abinadab, son second, et le troisième Shama.
14 David est le petit. Les trois grands vont derrière Shaoul.
15 David va et retourne de chez Shaoul, pour paître les ovins de son père à Béit Lèhèm.
16 Le Pelishti s’avance matin et soir. Il se poste quarante jours.
17 Ishaï dit à David, son fils : « Prends donc pour tes frères cet épha de grains torréfiés et ces dix pains ; dépêche-les au camp pour tes frères.
18 Et ces dix tranches de laitage, fais-les venir au chef des mille. Tes frères, enquiers-toi de leur paix et leur gage, prends-le.
19 Shaoul, avec eux et tout homme d’Israël, guerroie contre les Pelishtîm, dans la vallée du Térébinthe. »
20 David se lève de grand matin. Il laisse les ovins à un gardien ; il porte et va comme Ishaï le lui avait ordonné. Il vient au cercle. L’armée sort à la bataille et ils ovationnent à la guerre.
21 Israël et les Pelishtîm se rangent bataillon contre bataillon.
22 David laisse les engins qu’il a sur lui en main du gardien des engins. Il court à la bataille. Il vient et s’enquiert de la paix de ses frères.
23 Il leur parle, et voici, le champion monte. Son nom, Goliat le Pelishti, de Gat, des bataillons des Pelishtîm. Il parle ces paroles et David entend.
24 Tout homme d’Israël, en voyant l’homme, s’enfuit en face de lui ; ils frémissent fort.
25 L’homme d’Israël dit : « Avez-vous vu l’homme qui monte, celui-là ? Oui, il monte pour outrager Israël ! Mais l’homme qui le frappera, le roi l’enrichira de grande richesse, et il lui donnera sa fille, et il rendra franche la maison de son père, en Israël. »
26 David dit aux hommes qui se tiennent avec lui pour dire : « Que sera-t-il fait à l’homme qui frappera ce Pelishti et qui écartera l’outrage d’Israël ? Oui, qui est-il, ce Pelishti incirconcis, pour outrager les bataillons d’Elohîms le vivant ? »
27 Le peuple lui parle selon cette parole pour dire : « Ainsi sera-t-il fait à l’homme qui le frappera. »
28 Èliab, son grand frère, l’entend parler aux hommes. La narine d’Èliab brûle contre David. Il dit : « Pourquoi donc es-tu descendu ? À qui as-tu laissé le peu d’ovins là, au désert ? Moi-même, je connais ton arrogance, le mal de ton cœur. Oui, c’est pour voir la guerre que tu es descendu. »
29 David dit : « Qu’ai-je fait maintenant ? N’est-ce pas que parole, cela ? »
30 Il se détourne de lui vers un autre ; il lui dit la même parole. Le peuple lui rétorque une parole semblable à la première parole.
31 Les paroles que David a parlées sont entendues et rapportées en face de Shaoul. Il le prend.
32 David dit à Shaoul : « Le cœur de l’humain ne tombera pas devant lui ! Ton serviteur ira et guerroiera contre ce Pelishti. »
33 Shaoul dit à David : « Tu ne pourras aller vers ce Pelishti pour guerroyer contre lui : oui, tu es un adolescent, toi, et lui un homme de guerre depuis son adolescence ! »
34 David dit à Shaoul : « Ton serviteur était chez son père, pâtre aux ovins. Survient un lion, puis un ours ; il emporte un agneau du troupeau.
35 Je sors derrière lui, je le frappe et le secours de sa gueule. Il se lève contre moi. Je le saisis par sa barbe, je le frappe et le mets à mort.
36 Même le lion, même l’ours, ton serviteur les a frappés. Ce Pelishti incirconcis est comme l’un d’entre eux, oui, il outrage les bataillons d’Elohîms, le vivant. »
37 David dit : « IHVH-Adonaï, qui m’a secouru de la main du lion et de la main de l’ours, me secourra de la main de ce Pelishti. » Shaoul dit à David : « Va. IHVH-Adonaï sera avec toi. »
38 Shaoul revêt David de son uniforme ; il lui donne un casque de bronze sur sa tête et le revêt d’une cuirasse.
39 David ceint son épée sur son uniforme. Il tente de marcher, car il ne l’avait jamais essayé. David dit à Shaoul : « Je ne pourrais pas marcher avec cela ; non, je ne l’ai jamais essayé ! » Et David l’écarte de lui.
40 Il prend en main son bâton, choisit cinq pierres, des galets du torrent, les met dans la besace de pâtre qu’il a dans sa bourse ; et, sa fronde en main, il s’avance vers le Pelishti.
41 Le Pelishti va, il va et s’approche de David ; l’homme, le porteur de l’écu, est en face de lui.
42 Le Pelishti regarde, voit David et le méprise : oui, c’était un adolescent, un roux, beau à voir.
43 Le Pelishti dit à David : « Moi-même suis-je un chien, que tu viennes vers moi avec des bâtons ? Le Pelishti maudit David par ses Elohîms.
44 Le Pelishti dit à David : « Va vers moi ! Je donnerai ta chair au volatile des ciels et aux bêtes de la terre. »
45 David dit au Pelishti : « Tu viens vers moi avec une épée, une lance, une javeline. Moi-même, je viens à toi au nom de IHVH-Adonaï Sebaot, l’Elohîms des bataillons d’Israël, que tu as outragé.
46 Ce jour, IHVH-Adonaï t’enfermera dans sa main, je te frapperai, je couperai ta tête sur toi, je donnerai le cadavre du camp des Pelishtîm, ce jour, au volatile des ciels et à l’animal de la terre. Et toute la terre le pénétrera : oui, il existe un Elohîms pour Israël.
47 Toute cette assemblée pénétrera que ce n’est pas par l’épée ni par la lance que IHVH-Adonaï sauve. Oui, la guerre appartient à IHVH-Adonaï et il vous a donnés en notre main. »
48 Et c’est quand le Pelishti se lève et va, il s’approche à l’abord de David ; David se hâte et court à la bataille, à l’abord du Pelishti.
49 David lance sa main vers l’engin, il y prend une pierre, la lance de sa fronde et frappe le Pelishti au front. La pierre s’enfonce dans son front. Il tombe les faces contre terre.
50 David est plus fort que le Pelishti avec une fronde et une pierre. Il frappe le Pelishti et le met à mort. D’épée, il n’en était pas en main de David.
51 David court, se tient auprès du Pelishti, prend son épée, la dégaine de son fourreau, et il le met à mort ; il lui coupe la tête avec. Les Pelishtîm voient que leur héros est mort. Ils s’enfuient.
52 Les hommes d’Israël et de Iehouda se lèvent, ils ovationnent, et poursuivent les Pelishtîm jusqu’à l’entrée du val et jusqu’aux portes d’’Èqrôn. Les victimes des Pelishtîm tombent sur la route de Sha’araîm jusqu’à Gat et jusqu’à ’Èqrôn.
53 Les Benéi Israël retournent après avoir harcelé les Pelishtîm, et saccagent leur camp.
54 David prend la tête du Pelishti, la fait venir à Ieroushalaîm, et met ses objets dans sa tente.
55 Shaoul, voyant David sortir à l’abord du Pelishti, avait dit à Abnér, le chef de la milice : « De qui est-il le fils, cet adolescent, Abnér ? » Abnér dit : « Vive ton être, roi, je ne le sais pas. »
56 Le roi dit : « Questionne : de qui ce nubile est-il le fils ? »
57 Quand David retourne de frapper le Pelishti, Abnér le prend et le fait venir en face de Shaoul. La tête du Pelishti est dans sa main.
58 Shaoul lui dit : « De qui es-tu le fils, adolescent ? » David dit : « Le fils de ton serviteur Ishaï, de Béit Lèhèm. »

Cette Bible est dans le domaine public.