Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Synodale  / Marc 11.9     

Marc 11.9
Synodale


Entrée triomphale de Jésus à Jérusalem

1 Comme ils approchaient de Jérusalem, et qu’ils étaient près de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne des Oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples ;
2 et il leur dit : Allez au village qui est devant vous. Dès que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel personne n’est encore monté ; détachez-le, et amenez-le-moi.
3 Si quelqu’un vous dit : Pourquoi faites-vous cela ? — vous répondrez : Le Seigneur en a besoin. Et aussitôt il l’enverra ici.
4 Ils s’en allèrent, et ils trouvèrent l’ânon attaché dehors devant une porte, au tournant du chemin ; et ils le détachèrent.
5 Quelques-uns de ceux qui étaient là leur dirent : Pourquoi détachez-vous cet ânon ?
6 Ils leur répondirent comme Jésus le leur avait commandé ; et on les laissa aller.
7 Ils amenèrent à Jésus l’ânon, sur lequel ils mirent leurs vêtements ; et Jésus monta dessus.
8 Plusieurs étendirent leurs vêtements sur le chemin, d’autres des branches d’arbres coupées dans les champs.
9 Et ceux qui marchaient devant, comme ceux qui suivaient, criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
10 Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père ! Hosanna au plus haut des cieux !
11 Jésus entra dans Jérusalem, et il se rendit au temple ; puis, ayant porté ses regards sur tout ce qui l’entourait, comme il était déjà tard, il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze.

Jésus dans le temple

12 Le lendemain, quand ils eurent quitté Béthanie, il eut faim.
13 Apercevant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il y trouverait du fruit ; mais, s’en étant approché, il n’y trouva que des feuilles ; car ce n’était pas la saison des figues.
14 Alors, prenant la parole, il dit au figuier : Que jamais personne ne mange de ton fruit ! Et ses disciples l’entendirent.
15 Puis ils vinrent à Jérusalem. Jésus, étant entré dans le temple, se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs et les sièges de ceux qui vendaient les pigeons.
16 Il ne permettait à personne de porter aucun objet à travers le temple.
17 Et il les enseignait, en disant : N’est-il pas écrit : « Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations » ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.
18 Les principaux sacrificateurs et les scribes, l’ayant entendu, cherchaient les moyens de le faire périr ; car ils le craignaient, parce que toute la foule était frappée de son enseignement.
19 Quand le soir fut venu, ils sortirent de la ville.
20 Le lendemain matin, comme ils revenaient, ils virent le figuier séché jusqu’aux racines.
21 Alors Pierre, se souvenant de ce qui s’était passé, lui dit : Maître, vois ! Le figuier que tu as maudit a séché.
22 Jésus, prenant la parole, leur dit : Ayez foi en Dieu.
23 En vérité. Je vous le déclare, quiconque dira à cette montagne : Soulève-toi et jette-toi dans la mer. — s’il ne doute pas dans son cœur, mais s’il croit que ce qu’il dit s’accomplira, cela lui sera accordé.
24 C’est pourquoi, je vous le déclare : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez obtenu, et cela vous sera accordé.
25 Et quand vous vous levez pour prier, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos fautes.
26 [Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père, qui est dans les cieux, ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.]
27 Ils revinrent à Jérusalem. Comme il allait et venait dans le temple, les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens s’approchèrent de lui,
28 et ils lui dirent : En vertu de quelle autorité fais-tu ces choses ? Qui t’a donné l’autorité de les faire ?
29 Jésus leur dit : Je vous poserai, moi aussi, une question ; répondez-moi, et je vous dirai en vertu de quelle autorité je fais ces choses.
30 Le baptême de Jean venait-il du ciel ou des hommes ? Répondez-moi.
31 Or, ils raisonnaient ainsi entre eux : Si nous disons : Du Ciel. — il dira : Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?
32 Si nous disons, au contraire : Des hommes. — nous avons à craindre le peuple. En effet, tous croyaient que Jean était véritablement un prophète.
33 Ils répondirent donc à Jésus : Nous ne savons. Alors Jésus leur dit : Et moi non plus, je ne vous dirai point en vertu de quelle autorité je fais ces choses.

Cette Bible est dans le domaine public.