Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 11.32

Marc 11.32 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Si nous disons, qu’il était des hommes ; nous avons à craindre le peuple : parce que tout le monde considérait Jean comme ayant été véritablement prophète.
MAREt si nous disons : des hommes, nous avons à craindre le peuple ; car tous croyaient que Jean avait été un vrai Prophète.
OSTEt si nous disons : Des hommes ; nous craignons le peuple ; car tous croyaient que Jean était un vrai prophète.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMSi nous disons des hommes, nous avons à craindre le peuple : car tous croyoient que Jean étoit vraiment Prophète.
PGRAu contraire, disons-nous : des hommes ?…  » Ils craignaient la foule, car tous tenaient Jean pour avoir été réellement un prophète.
LAUmais si nous disons, des hommes... ils craignaient le peuple, car tous tenaient Jean pour avoir été réellement prophète.
OLTFaut-il dire «des hommes?» — Ils craignaient le peuple, car tous croyaient réellement que Jean était un prophète.
DBYMais dirions-nous : Des hommes ?... ils craignaient le peuple ; car tous estimaient que Jean était réellement un prophète.
STARépondrons-nous alors : Des hommes ?.... » Ici ils avaient à craindre la foule ; car tout le monde tenait Jean pour un prophète.
BANMais disons-nous : Des hommes,… ils craignaient le peuple ; car tous pensaient que Jean avait été réellement un prophète.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGSi nous disons : Des hommes, nous avons à craindre le peuple ; car tous regardaient Jean comme un vrai prophète.
FILSi nous disons: Des hommes, nous avons à craindre le peuple; car tous regardaient Jean comme un vrai prophète.
LSGEt si nous répondons : Des hommes… Ils craignaient le peuple, car tous tenaient réellement Jean pour un prophète.
SYNSi nous disons, au contraire : Des hommes. — nous avons à craindre le peuple. En effet, tous croyaient que Jean était véritablement un prophète.
CRASi nous répondons : des hommes...?» Ils craignaient le peuple ; car tous tenaient Jean pour un véritable prophète.
BPCRépondrons-nous : Des hommes ?...” Ils avaient peur de la foule, car tous tenaient que Jean avait été réellement un prophète.
JERMais allons-nous dire : Des hommes ?" Ils craignaient la foule car tous tenaient que Jean avait été réellement un prophète.
TRIMais allons-nous dire : des hommes ?”... Ils craignaient la foule, car tous tenaient que Jean avait été réellement un prophète.
NEGEt si nous répondons: Des hommes… Ils craignaient le peuple, car tous tenaient réellement Jean pour un prophète.
CHUMais dirons-nous : ‹ Des hommes’ ? Ils frémissent de la foule. Oui, tous tiennent que Iohanân était réellement un inspiré.
JDCMais si nous disons : "Des hommes" ?... » Ils craignent la foule : car tous tiennent que Jean réellement était un prophète.
TREmais si nous disons [elle provient] de l’homme [alors] ils avaient peur du peuple parce que pour tous il était certain que iôhanan était véritablement un prophète
BDPMais comment dire que c’était chose humaine?” Ils ne le pouvaient par crainte du peuple, car tous considéraient Jean comme un vrai prophète.
S21Et si nous répondons : ‹ Des hommes… › » Ils redoutaient les réactions du peuple, car tous considéraient réellement Jean comme un prophète.
KJFEt si nous disons: Des hommes; nous avons peur de la foule; car tous considéraient que Jean était vraiment prophète.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULsed dicemus ex hominibus timebant populum omnes enim habebant Iohannem quia vere propheta esset
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἀλλὰ εἴπωμεν· Ἐξ ἀνθρώπων;— ἐφοβοῦντο τὸν ⸀ὄχλον, ἅπαντες γὰρ εἶχον τὸν Ἰωάννην ⸂ὄντως ὅτι⸃ προφήτης ἦν.