×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  / Psaume 78.54     

Psaumes 78.54
Lausanne


Fidélité de Dieu au cours de l’histoire d’Israël

1 Cantique d’Asaph.
Écoute ma loi, ô mon peuple ! Prêtez l’oreille aux paroles de ma bouche.
2 Je vais ouvrir ma bouche en discours sentencieux, et proclamer les énigmes [des jours] d’autrefois.
3 Ce que nous avons entendu et que nous avons connu, et ce que nos pères nous ont raconté,
4 nous ne le cacherons point à leurs fils ; nous raconterons à la génération suivante les louanges de l’Éternel, sa force et les merveilles qu’il a faites.
5 Il établi un témoignage en Jacob et mit en Israël une loi, qu’il commanda à nos pères de faire connaître à leurs fils ;
6 afin que la génération suivante, les fils qui devaient naître, en eussent connaissance ;
7 qu’ils se levassent et les racontassent à leurs fils, mettant en Dieu leur confiance, n’oubliant pas les actions de Dieu et gardant ses commandements ;
8 et afin qu’ils ne fussent pas comme leurs pères, génération rebelle et révoltée, génération qui n’avait point affermi son cœur, et dont l’esprit ne fut pas fidèle envers Dieu.
9 Les fils d’Ephraïm, armés et tirant de l’arc, tournèrent le dos au jour du combat.
10 Ils ne gardèrent point l’alliance de Dieu et refusèrent de marcher selon sa loi ;
11 ils oublièrent ses hauts faits et ses merveilles, qu’il leur avait fait voir.
12 En présence de leurs pères il fit des merveilles, dans la terre d’Égypte, aux campagnes de Tsoan.
13 Il fendit la mer et les y fit passer, et dressa les eaux comme une digue.
14 Il les conduisit de jour par la nuée, et toute la nuit par une lumière de feu.
15 Il fendit les rochers dans le désert, et les abreuva comme aux abîmes, abondamment ;
16 il fit sortir des eaux courantes du rocher, et il fit couler l’eau comme des fleuves.
17 Mais ils continuèrent à pécher contre lui, à se révolter contre le Très-Haut dans la terre aride.
18 Ils tentèrent Dieu dans leur cœur, en demandant de la nourriture selon leur désir{Héb. pour leur âme.}
19 et ils parlèrent contre Dieu, et dirent : Dieu pourrait-il dresser une table dans le désert ?
20 Voici, il a frappé le rocher et des eaux ont coulé, et des ruisseaux se sont répandus ; pourra-t-il aussi donner du pain, ou préparer de la viande à son peuple ?
21 C’est pourquoi l’Éternel, ayant entendu, fut transporté de courroux ; et le feu s’alluma contre Jacob, et la colère aussi s’éleva contre Israël,
22 parce qu’ils ne croyaient pas en Dieu, et ne se confiaient pas en son salut.
23 Il commanda aux nuées d’en haut, et il ouvrit les portes des cieux,
24 et il fit pleuvoir sur eux de la manne pour nourriture et leur donna le froment du ciel ;
25 l’homme{Ou chacun.} mangera le pain des puissants ; il leur envoya des vivres à satiété.
26 Il fit lever dans le ciel le vent d’orient et conduisit par sa puissance le vent du midi ;
27 et il fit pleuvoir sur eux la viande comme de la poussière, et comme le sable des mers les oiseaux ailés ;
28 il les fit tomber au milieu de leur camp, tout autour de leurs demeures.
29 Ils mangèrent et furent abondamment rassasiés ; il leur envoya ce qu’ils avaient convoité.
30 Ils n’avaient pas satisfait leur convoitise, leur nourriture était encore dans leur bouche,
31 que la colère de Dieu s’éleva contre eux, et il tua de leurs plus beaux hommes et il abattit les jeunes gens d’Israël.
32 Malgré tout cela ils continuèrent à pécher, et ne crurent point à ses merveilles ;
33 et il consuma leurs jours par la vanité, et leurs années par l’épouvante.
34 Quand il les tuait, ils le cherchaient, et revenaient, et s’enquéraient de Dieu,
35 et se souvenaient que Dieu était leur rocher, et que le Dieu Très-Haut était leur rédempteur.
36 Mais leurs bouches le trompaient et leurs langues lui mentaient ;
37 leur cœur n’était pas fermement avec lui, et ils n’étaient pas fidèles à son alliance.
38 Cependant il est miséricordieux, il fait propitiation pour l’iniquité et ne détruit pas. Souvent il détourna sa colère et n’éveilla pas toute sa fureur.
39 Il se souvint qu’ils n’étaient que chair, un souffle qui s’en va et ne revient plus.
40 Que de fois ils se révoltèrent contre lui dans le désert, et le travaillèrent dans la solitude,
41 et recommencèrent à tenter Dieu et à provoquer le Saint d’Israël !
42 Ils ne se souvinrent plus de [ce qu’avait fait] sa main, ni du jour où il les racheta de l’adversaire,
43 lorsqu’il mit ses signes dans l’Égypte et ses miracles dans les campagnes de Tsoan.
44 Il changea leurs fleuves en sang, et ils ne purent plus boire leurs eaux courantes.
45 Il lâcha contre eux des taons qui les dévoraient et des grenouilles qui les détruisaient.
46 Il donna leur récolte â l’insecte vorace{Héb. au hassil.} et leur labeur â la sauterelle.
47 Il tua leurs vignes par la grêle, et leurs sycomores par le frimas.
48 Et il livra leur bétail à la grêle, et leurs troupeaux au flammes.
49 Il lâcha contre eux l’ardeur de sa colère, le courroux, l’indignation et la détresse, envoyant les anges de malheur.
50 Et il donna carrière à sa colère, et ne refusa point leurs âmes à la mort, et livra leur vie à la mortalité ;
51 et il frappa tous les premiers-nés en Égypte, les prémices de la force dans les tentes de Cam.
52 Alors il fit partir son peuple comme le menu bétail, et les mena comme un troupeau dans le désert.
53 Il les conduisit en sûreté, et ils furent sans crainte ; et la mer couvrit leurs ennemis.
54 Et il les amena à la frontière de sa sainteté, à cette montagne que sa droite a conquise.
55 Et il chassa devant eux les nations, et les leur distribua au sort par cordeau d’héritage, et fit demeurer les tribus d’Israël dans leurs tentes.
56 Mais ils tentèrent le Dieu Très-Haut, ils se révoltèrent contre lui, et ne gardèrent point ses témoignages.
57 Et ils reculèrent, et agirent avec perfidie comme leurs pères ; ils tournèrent comme un arc trompeur.
58 Ils le provoquèrent par leurs hauts-lieux et l’émurent à jalousie par leurs images taillées.
59 Dieu l’entendit, et il fut transporté de courroux, et il prit Israël en grande aversion.
60 Et il délaissa la demeure de Silo, la tente où il avait demeuré parmi les hommes.
61 Il livra sa force à la captivité, et sa magnificence entre les mains de l’adversaire ;
62 et il mit son peuple au pouvoir de l’épée, et fut transporté de courroux contre son héritage.
63 Le feu dévora ses jeunes gens, et ses vierges ne furent pas célébrées ;
64 ses sacrificateurs tombèrent par l’épée, et ses veuves ne pleurèrent pas.
65 Alors le Seigneur s’éveilla comme un homme qui a dormi, comme un héros à qui le vin fait pousser des cris.
66 Et il refoula ses adversaires, il les chargea d’un opprobre éternel.
67 Cependant il rejeta la tente de Joseph et n’élut point la tribu d’Ephraïm ;
68 mais il élut la tribu de Juda, la montagne de Sion, qu’il aime.
69 Et il édifia son sanctuaire comme les lieux très hauts, comme la terre, qu’il a fondée pour l’éternité.
70 Et il élut David, son esclave, et le prit des parcs du menu bétail.
71 Il le fit venir d’après les brebis qui allaitent, pour paître Jacob, son peuple, et Israël, son héritage.
72 Et [David] les paissait selon l’intégrité de son cœur, et les conduisit par l’intelligence de ses mains.

Cette Bible est dans le domaine public.