×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Samuel 23     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 23
Nouvelle Bible Segond


Dernières paroles de David

1 Voici les dernières paroles de David : Déclaration de David, fils de Jessé, déclaration de l’homme haut placé, de l’homme qui a reçu l’onction du Dieu de Jacob, du favori des mélodies d’Israël.
2 Le souffle du SEIGNEUR a parlé par moi, sa parole est sur ma langue.
3 Le Dieu d’Israël a parlé, le Rocher d’Israël m’a dit : Celui qui gouverne les humains en juste, celui qui gouverne avec la crainte de Dieu,
4 est pareil à l’aube, quand le soleil se lève par un matin sans nuages ; par sa clarté et par la pluie, la verdure sort de la terre.
5 Ma maison n’est–elle pas ainsi avec Dieu, puisqu’il a fait avec moi une alliance perpétuelle, en tous points réglée et gardée ? Ne fera–t–il pas germer tout mon salut et tout ce qui est agréable ?
6 Mais les gens sans morale sont tous comme les chardons que l’on rejette, que l’on ne prend pas avec la main ;
7 l’homme qui les touche s’arme d’un fer ou d’un bois de lance ; ils seront jetés au feu sur place.

Les vaillants hommes de David

8 Voici les noms des vaillants hommes de David : Yosheb–ba–Shébeth le Tahkemonite, qui appartenait à l’élite de la garde. C’est lui, Adino l’Etsnite, qui s’attaqua à huit cents hommes, qu’il transperça en une seule fois.
9 Après lui, Eléazar, fils de Dodo, fils d’Ahohi. C’était l’un des trois vaillants hommes qui défièrent avec David les Philistins qui s’étaient rassemblés là pour le combat, tandis que les hommes d’Israël se retiraient sur les hauteurs.
10 C’est lui qui battit les Philistins jusqu’à ce que sa main, fatiguée, reste collée à son épée. Le SEIGNEUR réalisa une grande victoire ce jour–là. Les hommes ne revinrent derrière Eléazar que pour dépouiller les cadavres.
11 Après lui, Shamma, fils d’Agué, le Hararite. Les Philistins s’étaient rassemblés à Léhi. Il y avait là une parcelle de terre couverte de lentilles ; le peuple fuyait pour échapper aux Philistins.
12 Shamma se tint debout au milieu de la parcelle, la reprit et battit les Philistins. Le SEIGNEUR réalisa une grande victoire.
13 Au temps de la moisson, trois des trente chefs descendirent et vinrent auprès de David dans la grotte d’Adoullam. Une troupe de Philistins avait dressé son camp dans la vallée des Rephaïtes.
14 David était alors dans les endroits escarpés ; il y avait alors un poste des Philistins à Beth–Léhem.
15 David exprima un désir en disant : Qui me fera boire de l’eau de la citerne qui est à la porte de Beth–Léhem ?
16 Alors les trois vaillants hommes forcèrent le camp des Philistins et puisèrent de l’eau de la citerne qui est à la porte de Beth–Léhem. Ils l’apportèrent et la présentèrent à David ; mais il ne voulut pas la boire et il la répandit en libation pour le SEIGNEUR .
17 Il dit : Jamais, SEIGNEUR, je ne ferais cela ! N’est–ce pas le sang de ces hommes, qui y sont allés au péril de leur vie ? Et il ne voulut pas la boire. Voilà ce que firent les trois vaillants hommes.
18 Abishaï, frère de Joab, fils de Tserouya, appartenait à l’élite de la garde. C’est lui qui brandit sa lance sur trois cents hommes qu’il transperça et qui se fit ainsi un nom parmi les trois.
19 C’est lui qui a eu le plus de gloire parmi les trois. Il fut leur chef ; mais il n’égala pas les trois.
20 Benaya, fils de Joïada, était un homme de valeur, originaire de Qabtséel, qui avait fait de nombreux exploits. C’est lui qui abattit les deux Ariel de Moab. C’est lui qui descendit et abattit un lion dans une citerne, un jour de neige.
21 C’est lui qui abattit un Égyptien qui avait fière allure. Dans la main de l’Égyptien, il y avait une lance ; il descendit vers lui avec un bâton, arracha la lance de la main de l’Égyptien et le tua avec sa lance.
22 Voilà ce que fit Benaya, fils de Joïada, et il se fit ainsi un nom parmi les trois vaillants hommes.
23 C’est lui qui a eu le plus de gloire parmi les trente ; mais il n’égala pas les trois. David l’affecta à sa garde personnelle.
24 Asaël, frère de Joab, l’un des trente. Elhanân, fils de Dodo, de Beth–Léhem.
25 Shamma, le Harodite. Eliqa, le Harodite.
26 Hélets, le Paltite. Ira, fils d’Iqqesh, le Teqoïte.
27 Abiézer, l’Anatotite. Mebounnaï, le Houshatite.
28 Tsalmôn, l’Ahohite. Maharaï, le Netophatite.
29 Héleb, fils de Baana, le Netophatite. Ittaï, fils de Ribaï, de Guibéa des fils de Benjamin.
30 Benaya, le Piratonite. Hiddaï, des oueds du Gaash.
31 Abi–Albôn, de la plaine aride. Azmaveth, le Barhoumite.
32 Eliahba, le Shaalbonite. Bené–Yashen. Jonathan.
33 Shamma, le Hararite. Ahiam, fils de Sharar, l’Ararite.
34 Eliphéleth, fils d’Ahasbaï, fils du Maakatite. Eliam, fils d’Ahitophel, le Guilonite.
35 Hetsraï, le Carmélite. Paaraï, l’Arbite.
36 Yiguéal, fils de Nathan, de Tsoba. Bani, le Gadite.
37 Tséleq, l’Ammonite. Nahraï, le Béérotite, qui portait les armes de Joab, fils de Tserouya.
38 Ira, le Yitrite. Gareb, le Yitrite.
39 Urie, le Hittite. En tout, trente–sept.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.