×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)  / 2 Samuel 23.33  / strong 279     

2 Samuel 23.33
Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)


Dernières paroles de David

1 Voici les dernières paroles de David. Parole de David, fils d’Isaï, Parole de l’homme haut placé, De l’oint du Dieu de Jacob, Du chantre agréable d’Israël.
2 L’esprit de l’Éternel parle par moi, Et sa parole est sur ma langue.
3 Le Dieu d’Israël a parlé, Le rocher d’Israël m’a dit : Celui qui règne parmi les hommes avec justice, Celui qui règne dans la crainte de Dieu,
4 Est pareil à la lumière du matin, quand le soleil brille Et que la matinée est sans nuages ; Ses rayons après la pluie font sortir de terre la verdure.
5 N’en est-il pas ainsi de ma maison devant Dieu, Puisqu’il a fait avec moi une alliance éternelle, En tous points bien réglée et offrant pleine sécurité Ne fera-t-il pas germer tout mon salut et tous mes désirs
6 Mais les méchants sont tous comme des épines que l’on rejette, Et que l’on ne prend pas avec la main ;
7 Celui qui les touche s’arme d’un fer ou du bois d’une lance, Et on les brûle au feu sur place.

Les vaillants hommes de David

8 Voici les noms des vaillants hommes qui étaient au service de David. Joscheb-Basschébeth, le Tachkemonite, l’un des principaux officiers. Il brandit sa lance sur huit cents hommes, qu’il fit périr en une seule fois.
9 Après lui, Eléazar, fils de Dodo, fils d’Achochi. Il était l’un des trois guerriers qui affrontèrent avec David les Philistins rassemblés Pour combattre, tandis que les hommes d’Israël se retiraient sur les hauteurs.
10 Il se leva, et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main fût lasse et qu’elle restât attachée à son épée. L’Éternel opéra une grande délivrance ce jour-là. Le peuple revint après Eléazar, Seulement pour prendre les dépouilles.
11 Après lui, Schamma, fils d’Agué, d’Harar. Les Philistins s’étaient rassemblés à Léchi. Il y avait là une pièce de terre remplie de lentilles ; et le peuple fuyait devant les Philistins.
12 Schamma se plaça au milieu du champ, le protégea, Et battit les Philistins. Et l’Éternel opéra une grande délivrance.
13 Trois des trente chefs descendirent au temps de la moisson et vinrent auprès de David, dans la caverne d’Adullam, lorsqu’une troupe de Philistins était campée dans la vallée des Rephaïm.
14 David était alors dans la forteresse, et il y avait un poste de Philistins à Bethléhem.
15 David eut un désir, et il dit : Qui me fera boire de l’eau de la citerne qui est à la porte de Bethléhem
16 Alors les trois vaillants hommes passèrent au travers du camp des Philistins, et puisèrent de l’eau de la citerne qui est à la porte de Bethléhem. Ils l’apportèrent et la présentèrent à David ; mais il ne voulut Pas la boire, et il la répandit devant l’Éternel.
17 Il dit : Loin de moi, ô Éternel, la pensée de faire cela ! Boirais-je le sang de ces hommes qui sont allés au péril de leur vie Et il ne voulut pas la boire. Voilà ce que firent ces trois vaillants hommes.
18 Abischaï, frère de Joab, fils de Tseruja, était le chef des trois. Il brandit sa lance sur trois cents hommes, et les tua ; et il eut du renom parmi les trois.
19 Il était le plus considéré des trois, et il fut leur chef ; mais il n’égala pas les trois premiers.
20 Benaja, fils de Jehojada, fils d’un homme de Kabtseel, rempli de valeur et célèbre par ses exploits. Il frappa les deux lions de Moab. Il descendit au milieu d’une citerne, où il frappa un lion, un jour de neige.
21 Il frappa un Egyptien d’un aspect formidable et ayant une lance à la main ; il descendit contre lui avec un bâton, arracha la lance de la main de l’Egyptien, et s’en servit Pour le tuer.
22 Voilà ce que fit Benaja, fils de Jehojada ; et il eut du renom parmi les trois vaillants hommes.
23 Il était le plus considéré des trente ; mais il n’égala pas les trois premiers. David l’admit dans son conseil secret.
24 Asaël, frère de Joab, du nombre des trente. Elchanan, fils de Dodo, de Bethléhem.
25 Schamma, de Harod. Elika, de Harod.
26 Hélets, de Péleth. Ira, fils d’Ikkesch, de Tekoa.
27 Abiézer, d’Anathoth. Mebunnaï, de Huscha.
28 Tsalmon, d’Achoach. Maharaï, de Nethopha.
29 Héleb, fils de Baana, de Nethopha. Ittaï, fils de Ribaï, de Guibea des fils de Benjamin.
30 Benaja, de Pirathon. Hiddaï, de Nachalé-Gaasch.
31 Abi-Albon, d’Araba. Azmaveth, de Barchum.
32 Eliachba, de Schaalbon. Bené-Jaschen. Jonathan.
33 Schamma, d’Harar. Achiam, fils de Scharar, d’Arar.
34 Eliphéleth, fils d’Achasbaï, fils d’un Maacathien. Eliam, fils d’Achitophel, de Guilo.
35 Hetsraï, de Carmel. Paaraï, d’Arab.
36 Jigueal, fils de Nathan, de Tsoba. Bani, de Gad.
37 Tsélek, l’Ammonite. Naharaï, de Beéroth, qui portait les armes de Joab, fils de Tseruja.
38 Ira, de Jéther. Gareb, de Jéther.
39 Urie, le Héthien. En tout, trente-sept.

Code strong pour « ’Achiyam »

Strong numéro :279 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
אֲחִיאָם

Vient De 0251 et 0517

Mot translittéré Entrée du TWOT

’Achiyam

Prononciation phonétique Type de mot

(akh-ee-awm’)   

Nom propre masculin

Définition :

Achiam = "frère de la mère (oncle)"

  1. un des vaillants hommes de David
Traduit dans la Louis Segond 1910 par :

Achiam 2 ; 2

Concordance :

2 Samuel 23.33
Schamma, d’Harar. Achiam 0279, fils de Scharar, d’Arar.

1 Chroniques 11.35
Achiam 0279, fils de Sacar, d’Harar. Eliphal, fils d’Ur.


Cette Bible est dans le domaine public.