×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 25     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 25
André Chouraqui


Les fils de Qetoura

1 Abrahâm ajoute et prend femme. Son nom : Qetoura.
2 Elle lui enfante Zimrân, Ioqshân, Medân, Midiân, Ishbaq et Shouah.
3 Ioqshân fait enfanter Sheba et Dedân. Les fils de Dedân étaient : Ashourîm, Letoushîm et Leoumîm.
4 Les fils de Midiân : ‹ Éipha, ’Éphèr, Hanokh, Abida’ et Èlda’a. Tous ceux-là : fils de Qetoura.

Mort d’Abrahâm

5 Abrahâm donne tout ce qui est à lui à Is’hac.
6 Aux fils des concubines d’Abrahâm, Abrahâm donna des dons. Il les envoie loin d’Is’hac, son fils, lui encore vivant : vers le Levant, vers la terre du Levant.
7 Voici les jours, les années des vies d’Abrahâm qu’il vécut : cent soixante-quinze ans.
8 Abrahâm agonise et meurt en bonne sénescence, vieux et rassasié.
9 Il est ajouté à ses peuples. Is’hac et Ishma’él, ses fils l’ensevelissent dans la grotte de Makhpéla au champ d’’Èphrôn bèn Sohar, le Hiti, qui est face à Mamré,
10 le champ qu’Abrahâm acheta des Benéi Hét : là, est enseveli Abrahâm avec Sara, sa femme.
11 Et c’est après la mort d’Abrahâm : Elohîms bénit Is’hac, son fils. Is’hac habite près du puits de Lahaï-Roï.

Les Benéi Ishma’él

12 Voici les enfantements d’Ishma’él, fils d’Abrahâm, qu’Agar, la Misrit, la domestique de Sara, enfanta à Abrahâm.
13 Voici les noms des fils d’Ishma’él, en leurs noms, pour leurs enfantements : l’aîné d’Ishma’él : Nebayot, Qédar, Adbeél, Mibsâm,
14 Mishma’, Douma, Massa,
15 Hadad, Téima, Ietour, Naphish, Qédma.
16 Les voilà, les fils d’Ishma’él, et voilà leurs noms, en leurs douars et leurs campements, les douze nassis de leur patrie.
17 Et voici les années des vies d’Ishma’él : cent trente-sept ans. Il agonise, meurt et il est ajouté à ses peuples.
18 Ils demeurent de Havila jusqu’à Shour, qui est face à Misraîm, à l’accès d’Ashour : sur les faces de tous ses frères, il tombait.

Enfantements: ’Éssav et Ia’acob

19 Voici les enfantements d’Is’hac bèn Abrahâm : Abrahâm fit enfanter Is’hac.
20 Et c’est Is’hac : il a quarante ans quand il prend Ribca, la fille de Betouél, l’Arami de Padân Arâm, la sœur de Labân l’Arami, à lui pour femme.
21 Is’hac intercède auprès de IHVH-Adonaï, en présence de sa femme : oui, elle était stérile. IHVH-Adonaï intercède pour lui : Ribca, sa femme, est enceinte.
22 Les fils gigotent en son sein. Elle dit : « Si c’est ainsi, pourquoi cela, moi-même ? Elle va consulter IHVH-Adonaï.
23 IHVH-Adonaï lui dit : « Deux nations en ton ventre, deux patries de tes entrailles se sépareront. Une patrie plus qu’une patrie s’affirmera : le majeur servira le mineur. »
24 Ses jours se remplissent, pour enfanter, et voici des jumeaux dans son ventre.
25 Le premier sort : un roux, tout entier comme une cape de cheveux. Ils crient son nom : ‹ Éssav.
26 Après quoi, son frère sort, sa main saisissant le talon d’’Éssav. Il crie son nom : Ia’acob Il talonnera. Is’hac a soixante ans à leur enfantement.
27 Les adolescents grandissent. Et c’est ’Éssav un homme qui connaît la chasse, un homme des champs. Ia’acob, homme intègre, habite les tentes.

Le bouillon de lentilles

28 Is’hac aime ’Éssav, oui, la chasse en sa bouche. Ribca aime Ia’acob.
29 Ia’acob fait bouillir un bouillon. ’Éssav vient du champ : il est fatigué.
30 ’Éssav dit à Ia’acob : « Fais-moi donc bâfrer du roux, de ce roux. Oui, je suis moi-même fatigué. » Sur quoi il crie son nom : Edôm le Roux.
31 Ia’acob dit : « Vends-moi ce jour ton aînesse. »
32 ’Éssav dit : « Voici, moi-même je vais mourir. Pourquoi ceci, l’aînesse, pour moi ? »
33 Ia’acob dit : « Jure-le moi en ce jour. » Il le lui jure et vend son aînesse à Ia’acob.
34 Ia’acob a donné à ’Éssav du pain et un bouillon de lentilles. Il mange, boit, se lève et s’en va. ’Éssav a méprisé l’aînesse.

Cette Bible est dans le domaine public.