×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / 2 Corinthiens 8.8     

2 Corinthiens 8.8
Vigouroux


Instructions pour la collecte

Exemple des Églises de Macédoine et mission de Tite

1 Nous vous faisons connaître, mes frères, la grâce de Dieu qui a été accordée aux Eglises de Macédoine.
2 C’est qu’ayant été éprouvés par de nombreuses afflictions, ils ont ressenti une joie très vive, et que leur profonde pauvreté a répandu avec abondance les richesses de leur charité sincère.
3 Car je rends ce témoignage, qu’ils ont donné de leur propre mouvement, selon leur pouvoir, et même au-delà de leur pouvoir ;
4 nous conjurant avec beaucoup d’insistance la grâce de prendre part à l’assistance destinée aux saints.[8.4 Le latin communicatio désigne en général tout travail fait pour aider, office, charge quelconque ; mais ici il signifie évidemment dispensation, distribution, puisqu’il s’agit de l’envoi des aumônes à Jérusalem. — Pour les saints, pour les chrétiens pauvres de Jérusalem (voir Romains, 15, 26 ; 1 Corinthiens, 16, 1).]
5 Et non seulement ils ont agi comme nous l’avions espéré, mais ils se sont donnés premièrement eux-mêmes au Seigneur, et ensuite à nous, selon la volonté de Dieu ;
6 de sorte que nous avons prié Tite d’achever auprès de vous cette bonne œuvre, comme il (l’) a commencé.[8.6 Cette bonne œuvre ; littéralement, cette grâce. Il s’agit toujours d’aumônes. Comparer à 1 Corinthiens, 16, 1.]
7 Ainsi, de même que vous excellez en toutes choses, en foi, en parole, en science, en zèle à tous égards (toute sollicitude), et de plus en affection pour nous, faites en sorte d’exceller aussi en cette bonne œuvre.
8 Je ne dis point cela par commandement, mais pour prouver, par le zèle des autres, la sincérité de votre charité.[8.8 Des autres, des chrétiens de Macédoine (versets 1-4).]
9 Car vous connaissez la bonté de Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui, étant riche, s’est fait pauvre pour vous, afin que vous fussiez riches par sa pauvreté.
10 C’est un conseil que je donne sur ce point ; car cela vous convient (est d’autant plus utile), à vous qui n’avez pas seulement commencé à agir, mais qui en avez eu la volonté dès l’an passé.
11 Maintenant donc, achevez votre œuvre, afin que, telle qu’a été la promptitude de la volonté, tel soit aussi l’accomplissement, selon vos moyens.
12 Car lorsque la volonté est prompte, elle est agréée selon ce qu’elle a, et non selon ce qu’elle n’a pas.
13 Car il n’est pas question de soulager les autres, et de vous surcharger vous-mêmes ; mais qu’il y ait égalité.
14 Que, pour le moment présent, votre abondance supplée à leur indigence, afin que leur abondance supplée aussi à votre indigence, et qu’ainsi il y ait égalité, selon ce qu’il est écrit :
15 Celui qui recueillait beaucoup n’avait pas plus ; et celui qui recueillait peu n’avait pas moins.[8.15 Voir Exode, 16, 18. — Celui qui recueillit, etc. Il s’agit de la manne que les Israélites recueillirent dans le désert.]
16 Grâces soient rendues à Dieu de ce qu’il a mis la même sollicitude pour vous dans le cœur de Tite ;
17 car il a accueilli ma prière, et même, étant encore plus empressé, il est parti de son propre mouvement pour aller vous voir.
18 Nous avons envoyé aussi avec lui un frère, dont la louange, en ce qui concerne l’Evangile, est répandue dans toutes les Eglises ;[8.18 A cause de l’Evangile ; c’est-à-dire à cause de la prédication de l’Evangile qu’il avait faite. — Beaucoup croient que celui dont parle ici saint Paul est Silas. Voir Actes Apôtres, 15, 22.]
19 et non seulement cela, mais il a été choisi par les Eglises comme notre compagnon de voyage, dans cette œuvre de charité que nous administrons pour la gloire du Seigneur et en témoignage de notre bonne volonté.[8.19 Cette aumône ; littéralement, cette grâce. Comparer au verset 6.]
20 Nous tâchons d’éviter en cela que personne ne nous blâme, au sujet de cette abondante collecte dont nous sommes les dispensateurs.
21 Car nous nous préoccupons de ce qui est bien, non seulement devant Dieu, mais aussi devant les hommes.[8.21 Voir Romains, 12, 17.]
22 Nous avons encore envoyé avec eux notre frère, dont nous avons souvent éprouvé le zèle en de nombreuses occasions, et qui est encore beaucoup plus zélé maintenant, à cause de sa grande confiance en vous,[8.22 Un de nos frères. On ignore qui c’était.]
23 soit à l’égard de Tite, qui est mon compagnon et mon coopérateur auprès de vous, soit à l’égard de nos frères, qui sont les apôtres des Eglises et la gloire du Christ.[8.23 Apôtres ; c’est-à-dire envoyés, députés, selon l’étymologie de ce mot grec.]
24 Donnez-leur donc, en face des Eglises, la preuve de votre charité, et montrez que nous avons sujet de nous glorifier de vous.

Cette Bible est dans le domaine public.