×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  1 Samuel 15.8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

1 Samuel 15.8
Traduction œcuménique de la Bible


Guerre contre les Amalécites

1 Samuel dit à Saül : « C’est moi que le Seigneur a envoyé pour t’oindre comme roi sur son peuple Israël. Maintenant donc, écoute la voix, les paroles du Seigneur.
2 Ainsi parle le Seigneur, le tout-puissant : Je vais demander compte à Amaleq de cequ’il a fait à Israël, en lui barrant la route quand il montait d’Égypte.
3 Maintenant donc, va frapper Amaleq. Vous devrez vouer à l’interdit tout ce qui lui appartient. Tu ne l’épargneras point. Tu mettras tout à mort, hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs et moutons, chameaux et ânes. »
4 Saül mobilisa le peuple et le passa en revue à Telaïm. Il y avait deux cent mille fantassins et, pour Juda, dix mille hommes.
5 Parvenu à la ville d’Amaleq, Saül se mit en embuscade dans le lit du torrent.
6 Saül dit aux Qénites : « Partez, écartez-vous, quittez les rangs d’Amaleq, de peur que je ne te traite comme lui, alors que toi, tu as agi avec fidélité envers tous les fils d’Israël quand ils montaient d’Égypte. » Les Qénites s’écartèrent donc du milieu des Amalécites.
7 Saül frappa Amaleq, depuis Hawila jusqu’à l’entrée de Shour, qui est en face de l’Égypte.
8 Il prit vivant Agag, roi d’Amaleq, et il voua tout le peuple à l’interdit, au fil de l’épée.
9 Mais Saül et le peuple épargnèrent Agag et le meilleur du petit bétail, du gros bétail et des secondes portées, les agneaux et tout ce qu’il y avait de bon, et ils ne consentirent pas à les vouer à l’interdit. Mais toute la marchandise sans valeur et de mauvaise qualité, ils la vouèrent, elle, à l’interdit.
10 La parole du Seigneur fut adressée à Samuel en ces termes :
11 « Je me repens d’avoir fait de Saül un roi, car il s’est détourné de moi et il n’a pas mis à exécution mes paroles. » L’émotion gagna Samuel, et il cria vers le Seigneur toute la nuit.
12 Samuel se leva de bon matin pour aller à la rencontre de Saül. On vint dire à Samuel : « Sitôt arrivé à Karmel, Saül s’est érigé un monument ; puis il est reparti plus loin et il est descendu à Guilgal. »
13 Samuel se rendit auprès de Saül, et Saül lui dit : « Sois béni du Seigneur ! J’ai mis à exécution la parole du Seigneur. »
14 Samuel dit : « Quels sont ces bêlements que j’entends et ces meuglements qui frappent mes oreilles ? »
15 Saül dit : « Ils les ont ramenés de chez les Amalécites. C’est que le peuple a épargné le meilleur des brebis et des bœufs pour sacrifier au Seigneur ton Dieu. Quant au reste, nous l’avons voué à l’interdit. »
16 Samuel dit à Saül : « Assez. Je vais t’annoncer ce que m’a dit le Seigneur cette nuit. » Il lui dit : « Parle. »
17 Samuel dit : « Bien que tu sois peu de chose à tes propres yeux, n’es-tu pas à la tête des tribus d’Israël ? Le Seigneur t’a oint comme roi d’Israël.
18 Le Seigneur t’a envoyé en expédition et il a dit : “Va. Tu voueras à l’interdit ces pécheurs d’Amalécites et tu les combattras jusqu’à leur extermination.”
19 Pourquoi n’as-tu pas écouté la voix du Seigneur, pourquoi t’es-tu jeté sur le butin et as-tu fait ce qui est mal aux yeux du Seigneur ? »
20 Saül dit à Samuel : « J’ai obéi à la voix du Seigneur. Je suis parti en expédition là où le Seigneur m’avait envoyé. J’ai ramené Agag, roi d’Amaleq, et Amaleq lui-même, je l’ai voué à l’interdit.
21 Le peuple a pris sur le butin du petit et du gros bétail, le meilleur de ce que frappait l’interdit, pour sacrifier au Seigneur, ton Dieu, Guilgal. »
22 Samuel dit alors :
« Le Seigneur aime-t-il les holocaustes et les sacrifices
autant que l’obéissance à la parole du Seigneur ?
Non ! L’obéissance est préférable au sacrifice,
la docilité à la graisse des béliers.
23 Mais la révolte vaut le péché de divination,
et l’opiniâtreté, la sorcellerie.
Puisque tu as rejeté la parole du Seigneur,
il t’a rejeté, tu n’es plus roi. »
24 Saül dit à Samuel : « J’ai péché, j’ai transgressé l’ordre du Seigneur et tes paroles. C’est que j’ai eu peur du peuple et je lui ai obéi.
25 Maintenant, je t’en prie, pardonne mon péché et reviens avec moi, que je me prosterne devant le Seigneur. »
26 Samuel dit à Saül : « Je ne reviendrai pas avec toi, car tu as rejeté la parole du Seigneur ; le Seigneur t’a rejeté, et tu n’es plus roi d’Israël. »
27 Quand Samuel se retourna pour partir, Saül attrapa le pan de son manteau, qui fut arraché.
28 Samuel lui dit : « Le Seigneur t’a arraché la royauté d’Israël, aujourd’hui, et il l’a donnée à un autre, meilleur que toi. »
29 Et aussi : « La Splendeur d’Israël ne se dément pas et ne se repent pas, car Il n’est pas un homme et n’a pas à se repentir. »
30 Saül dit : « J’ai péché. Maintenant, je t’en prie, rends-moi honneur devant les anciens de mon peuple et devant Israël. Reviens avec moi : je me prosternerai devant le Seigneur, ton Dieu. »
31 Samuel revint à la suite de Saül, et Saül se prosterna devant le Seigneur.
32 Samuel dit : « Amenez-moi Agag, roi d’Amaleq. » Agag vint à lui d’un air satisfait. Il se disait : « Sûrement, l’amertume de la mort est écartée. »
33 Samuel dit : « Tout comme ton épée a privé des femmes de leurs enfants, que ta mère, entre les femmes, soit privée de son enfant ! » Et Samuel exécuta Agag devant le Seigneur à Guilgal.
34 Samuel s’en alla à Rama et Saül remonta chez lui à Guivéa de Saül.
35 Samuel ne revit plus Saül jusqu’au jour de sa mort : c’est que Samuel pleurait Saül, car le Seigneur s’était repenti d’avoir fait régner Saül sur Israël.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988