×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ephésiens 4.18     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ephésiens 4.18
Traduction œcuménique de la Bible


L’unité de l’Esprit

1 Je vous y exhorte donc dans le Seigneur, moi qui suis prisonnier : accordez votre vie à l’appel que vous avez reçu ;
2 en toute humilité et douceur, avec patience, supportez-vous les uns les autres dans l’amour ;
3 appliquez-vous à garder l’unité de l’esprit par le lien de la paix.
4 Il y a un seul corps et un seul Esprit, de même que votre vocation vous a appelés à une seule espérance ;
5 un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ;
6 un seul Dieu et Père de tous, qui règne sur tous, agit par tous, et demeure en tous.
7 À chacun de nous cependant la grâce a été donnée selon la mesure du don du Christ.
8 D’où cette parole :
Monté dans les hauteurs, il a capturé des prisonniers ;
il a fait des dons aux hommes.
9 Il est monté ! Qu’est-ce à dire, sinon qu’il est aussi descendu jusqu’en bas sur la terre ?
10 Celui qui est descendu, est aussi celui qui est monté plus haut que tous les cieux, afin de remplir l’univers.
11 Et les dons qu’il a faits, ce sont des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et catéchètes,
12 afin de mettre les saints en état d’accomplir le ministère pour bâtir le corps du Christ,
13 jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’adultes, à la taille du Christ dans sa plénitude.
14 Ainsi, nous ne serons plus des enfants, ballottés, menés à la dérive à tout vent de doctrine, joués par les hommes et leur astuce à fourvoyer dans l’erreur.
15 Mais, confessant la vérité dans l’amour, nous grandirons à tous égards vers celui qui est la tête, Christ.
16 Et c’est de lui que le corps tout entier, coordonné et bien uni grâce à toutes les articulations qui le desservent, selon une activité répartie à la mesure de chacun, réalise sa propre croissance pour se construire lui-même dans l’amour.

La vie nouvelle en Christ

17 Voici donc ce que je dis et atteste dans le Seigneur : ne vivez plus comme vivent les païens que leur intelligence conduit au néant.
18 Leur pensée est la proie des ténèbres, et ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qu’entraîne chez eux l’endurcissement de leur cœur.
19 Dans leur inconscience, ils se sont livrés à la débauche, au point de s’adonner à une impureté effrénée.
20 Pour vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris le Christ,
21 si du moins c’est bien de lui que vous avez entendu parler, si c’est lui qui vous a été enseigné, conformément à la vérité qui est en Jésus :
22 il vous faut, renonçant à votre existence passée, vous dépouiller du vieil homme qui se corrompt sous l’effet des convoitises trompeuses ;
23 il vous faut être renouvelés par la transformation spirituelle de votre intelligence
24 et revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté qui viennent de la vérité.
25 Vous voilà donc débarrassés du mensonge : que chacun dise la vérité à son prochain, car nous sommes membres les uns des autres.
26 Etes-vous en colère ? ne péchez pas ; que le soleil ne se couche pas sur votre ressentiment.
27 Ne donnez aucune prise au diable.
28 Celui qui volait, qu’il cesse de voler ; qu’il prenne plutôt la peine de travailler honnêtement de ses mains, afin d’avoir de quoi partager avec celui qui est dans le besoin.
29 Aucune parole pernicieuse ne doit sortir de vos lèvres, mais, s’il en est besoin, quelque parole bonne, capable d’édifier et d’apporter une grâce à ceux qui l’entendent.
30 N’attristez pas le Saint Esprit, dont Dieu vous a marqués comme d’un sceau pour le jour de la délivrance.
31 Amertume, irritation, colère, éclats de voix, injures, tout cela doit disparaître de chez vous, comme toute espèce de méchanceté.
32 Soyez bons les uns pour les autres, ayez du cœur ; pardonnez-vous mutuellement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988