×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 69     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 69
André Chouraqui


1 Au chorège. Sur les lotus. De David. 2 Sauve-moi, Elohîms, oui, les eaux atteignent jusqu’à l’être ! 3 Je chavire dans le bourbier du gouffre, et pas de soutien ! Je sombre aux profondeurs des eaux, le tourbillon me noie ! 4 Je m’épuise en mon cri, ma gorge arde ; mes yeux se consument dans l’attente de mon Elohîms. 5 Ils se sont multipliés plus que les cheveux de ma tête, mes haineux, gratuitement. Ils se revigorent, mes exterminateurs, mes ennemis par mensonge. Ce que je n’ai pas volé, devrai-je le rendre ? 6 Elohîms ! tu pénètres ma démence ; mes turpitudes ne sont pas masquées pour toi. 7 Que ceux qui t’espèrent ne blêmissent pas de moi, Adonaï IHVH-Elohîms Sebaot ! Qu’ils ne soient pas dans l’opprobre pour moi, tes chercheurs, Elohîms d’Israël ! 8 Oui, pour toi, je porte la flétrissure, l’opprobre couvre mes faces. 9 Aliéné, je l’étais pour mes frères, étranger pour les fils de ma mère. 10 Oui, l’ardeur de ta maison me dévore, les flétrissures de tes flétrisseurs tombent sur moi. 11 Et je pleure au jeûne de mon être ; cela m’est une flétrissure. 12 Je me donne pour vêtement un sac, je suis pour eux une fable. 13 Ceux qui siègent à la porte jasent contre moi : chanson des buveurs de liqueurs. 14 Et moi, ma prière est devant toi, IHVH-Adonaï, au temps du vouloir. Elohîms, en ton chérissement multiple, réponds-moi par la vérité de ton salut ! 15 Arrache-moi de la boue, je ne m’y enliserai pas ; je serai libéré de mes haineux et des profondeurs de l’eau. 16 Ne me noie pas dans le tourbillon des eaux ; le gouffre ne m’engloutira pas ; la fosse, de sa gueule, ne se bouclera pas sur moi. 17 Réponds-moi, IHVH-Adonaï ! Oui, quel bien, ton chérissement ! Selon tes matrices multiples, fais-moi face ! 18 Ne voile pas tes faces à ton serviteur ; oui, je suis dans la détresse. Vite, réponds-moi ! 19 Approche de mon être, rachète-le ; à cause de mes ennemis, achète-moi. 20 Toi, tu pénètres ma flétrissure, mon blêmissement, mon opprobre. Tous mes oppresseurs sont contre toi. 21 La flétrissure brise mon cœur, et je dépéris. J’espère un hochement, mais rien ! Des réconforts. Je n’en trouve pas ! 22 Ils me donnent pour mets la ciguë ; pour ma soif, ils m’abreuvent de vinaigre. 23 Que leur table en face d’eux soit un traquet, un piège pour leurs alliés ! 24 Que leurs yeux s’enténèbrent à ne plus voir ! Fais vaciller leurs hanches, sans répit ! 25 Répands sur eux ton exaspération ; la brûlure de ta fureur les atteindra. 26 Que leur douar soit désolé, qu’en leurs tentes il ne soit plus d’habitant ! 27 Oui, ils persécutent celui que tu as frappé, ils racontent la douleur de tes victimes. 28 Donne tort à leur tort, ils ne surviendront pas en ta justification. 29 Ils seront effacés de l’acte des vivants, ils ne seront pas inscrits avec les justes. 30 Et moi, l’humilié, l’endolori, ton salut, Elohîms, me fait culminer. 31 Je louange le nom d’Elohîms dans le poème, je l’exalte en merci. 32 C’est meilleur, pour IHVH-Adonaï, qu’un bœuf, un bouvillon, cornu et bisulce. 33 Les humbles le voient, ils se réjouissent. Consulteurs d’Elohîms, vive votre cœur ! 34 Oui, IHVH-Adonaï entend les pauvres, il ne méprise pas ses captifs. 35 Les ciels et la terre te louangent, les mers et tout ce qui y grouille. 36 Oui, Elohîms sauve Siôn, il bâtit les villes de Iehouda ; ils y habitent, ils en héritent. 37 La semence de ses serviteurs la possède ; les amants de son nom y demeurent.

Cette Bible est dans le domaine public.