×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 38     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 38
André Chouraqui


Iehouda et Tamar

1 Et c’est en ce temps : Iehouda descend de chez ses frères. Il tend jusque chez un homme d’’Adoulâm. Son nom, Hira.
2 Iehouda voit là la fille d’un homme, un Kena’ani. Son nom Shoua’. Il la prend et vient à elle.
3 Enceinte, elle enfante un fils. Il crie son nom, ’Ér.
4 Enceinte encore, elle enfante un fils. Elle crie son nom, Onân.
5 Elle ajoute encore, et enfante un fils. Elle crie son nom, Shéla. Il était à Kezib, quand elle l’enfante.
6 Iehouda prend une femme pour ’Ér, son aîné. Son nom : Tamar.
7 Et c’est ’Ér, l’aîné de Iehouda, mal aux yeux de IHVH-Adonaï. IHVH-Adonaï le met à mort.
8 Iehouda dit à Onân : « Viens vers la femme de ton frère, lévire-la, suscite une semence à ton frère. »
9 Onân sait que la semence ne sera pas pour lui. Et c’est quand il vient vers la femme de son frère, il détruit à terre, pour ne pas donner de semence à son frère.
10 Ce qu’il fait est mal aux yeux de IHVH-Adonaï : il le met à mort, lui aussi.
11 Iehouda dit à Tamar, sa bru : « Habite en veuve la maison de ton père, jusqu’à ce que grandisse Shéla, mon fils. » Oui, il avait dit : « Afin qu’il ne meure pas, lui aussi, comme ses frères » ! Tamar va, et habite la maison de son père.
12 Les jours se multiplient. Bat-Shoua’, la femme de Iehouda, meurt. Iehouda, réconforté, monte vers les tondeurs de ses ovins, lui et Hira, son compagnon, l’’Adoulami, vers Timna.
13 Il est rapporté à Tamar pour dire : « Voici, ton beau-père monte à Timna pour tondre ses ovins. »
14 Elle écarte ses habits de veuvage loin d’elle, se couvre d’un voile, s’y évanouit et s’assoit à l’ouverture d’’Éinaîm les Deux Yeux sur la route de Timna. Oui, elle avait vu que Shéla avait grandi, mais elle ne lui avait pas été donnée pour femme.

Il la prend pour une putain

15 Iehouda la voit et la prend pour une putain ; oui, elle avait recouvert son visage.
16 Il tend vers elle, sur la route, et dit : « Offre donc : je viendrai à toi. » Non, il ne savait pas qu’elle était sa bru. Elle dit : « Que me donneras-tu quand tu viendras à moi ? »
17 Il dit : « Je t’enverrai moi-même un biquet des caprins du troupeau » ! Elle dit : « Si tu me donnais une caution jusqu’à cet envoi ? »
18 Il dit : « Quelle caution te donnerai-je ? Elle dit « Ton sceau, ta tresse et ton sceptre que tu as en main. » Il les lui donne, vient à elle et elle est enceinte de lui.
19 Elle se lève, va, écarte son voile loin d’elle et revêt ses habits de veuvage.
20 Iehouda envoie le biquet de caprins par la main de son compagnon d’’Adoulâm, pour reprendre la caution de la main de la femme, mais il ne la trouve pas.
21 Il questionne les gens de son lieu, pour dire : « Où est la prostituée, celle d’’Éinaîm, sur la route ? Ils disent :  »Il n’y avait pas ici de prostituée. »
22 Il retourne vers Iehouda et dit : « Je ne l’ai pas trouvée. » Les hommes du lieu disent aussi : « Il n’y avait pas ici de prostituée. »
23 Iehouda dit : « Elle le prendra, pour elle afin que nous soyons à mépris. Voici j’ai envoyé ce biquet et toi tu ne l’as pas trouvée » !
24 Et c’est après trois lunaisons, il est rapporté à Iehouda pour dire : « Tamar, ta bru, a putassé et même la voici enceinte des putineries. » Iehouda dit : « Faites-la sortir, et qu’elle soit incinérée. »
25 Ils la font sortir mais elle a envoyé dire à son beau-père : « Je suis enceinte de celui à qui appartient ceci. » Elle dit : « Reconnais donc ! À qui le sceau, les tresses, le sceptre que voici ? »
26 Iehouda reconnaît et dit : « Elle est plus juste que moi. Oui, aussi je ne l’ai pas donnée à Shéla mon fils » ! Il n’ajoute pas à la pénétrer encore.

En son ventre des jumeaux

27 Et c’est au temps de son enfantement, voici des jumeaux en son ventre.
28 Et c’est pendant son enfantement, l’un d’entre eux donne la main. L’accoucheuse la prend, et attache sur la main de l’écarlate pour dire : « Celui-ci est sorti le premier. »
29 Et c’est quand il retourne sa main, voici, son frère est sorti ! Elle dit : « Quoi, tu as fait brèche pour toi, une brèche » ! Il crie son nom : Pèrès Brèche.
30 Son frère sort ensuite avec sur la main l’écarlate. Il crie son nom : Zèrah Il brille.

Cette Bible est dans le domaine public.