Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond + Strong  / 1 Samuel 26.6  / strong 052     

1 Samuel 26.6
Louis Segond + Strong

Avec chiffres


Saül encore épargné par David

1 Les Ziphiens allèrent auprès de Saül à Guibea, et dirent : David n’est-il pas caché sur la colline de Hakila, en face du désert ?
2 Saül se leva et descendit au désert de Ziph, avec trois mille hommes de l’élite d’Israël, pour chercher David dans le désert de Ziph.
3 Il campa sur la colline de Hakila, en face du désert, près du chemin. David était dans le désert ; et s’étant aperçu que Saül marchait à sa poursuite au désert,
4 il envoya des espions , et apprit avec certitude que Saül était arrivé .
5 Alors David se leva et vint au lieuSaül était campé , et il vit la placecouchait Saül, avec Abner, fils de Ner, chef de son armée. Saül couchait au milieu du camp, et le peuple campait autour de lui.
6 David prit la parole , et s’adressant à Achimélec, Héthien, et à Abischaï, fils de Tseruja et frère de Joab, il dit : Qui veut descendre avec moi dans le camp vers Saül ? Et Abischaï répondit : Moi, je descendrai avec toi.
7 David et Abischaï allèrent de nuit vers le peuple. Et voici, Saül était couché et dormait au milieu du camp, et sa lance était fixée en terre à son chevet. Abner et le peuple étaient couchés autour de lui.
8 Abischaï dit à David : Dieu livre aujourd’hui ton ennemi entre tes mains ; laisse-moi, je te prie, le frapper de ma lance et le clouer en terre d’un seul coup , pour que je n’aie pas à y revenir .
9 Mais David dit à Abischaï : Ne le détruis pas ! car qui pourrait impunément Porter la main sur l’oint de l’Éternel ?
10 Et David dit : L’Éternel est vivant ! c’est à l’Éternel seul à le frapper , soit que son jour vienne et qu’il meure , soit qu’il descende sur un champ de bataille et qu’il y périsse .
11 Loin de moi, par l’Éternel ! de porter la main sur l’oint de l’Éternel ! Prends seulement la lance qui est à son chevet, avec la cruche d’eau, et allons -nous-en.
12 David prit donc la lance et la cruche d’eau qui étaient au chevet de Saül ; et ils s’en allèrent . Personne ne les vit ni ne s’aperçut de rien, et personne ne se réveilla , car ils dormaient tous d’un profond sommeil dans lequel l’Éternel les avait plongés .
13 David passa de l’autre côté, et s’arrêta au loin sur le sommet de la montagne, à une grande distance du camp.
14 Et il cria au peuple et à Abner, fils de Ner : Ne répondras -tu pas, Abner ? Abner répondit : Qui es-tu, toi qui pousses des cris vers le roi ?
15 Et David dit à Abner : N’es-tu pas un homme ? et qui est ton pareil en Israël ? Pourquoi donc n’as-tu pas gardé le roi, ton maître ? Car quelqu’un du peuple est venu pour tuer le roi, ton maître.
16 Ce que tu as fait là n’est pas bien. L’Éternel est vivant ! vous méritez la mort, pour n’avoir pas veillé sur votre maître, sur l’oint de l’Éternel. Regarde maintenant où sont la lance du roi et la cruche d’eau, qui étaient à son chevet !
17 Saül reconnut la voix de David, et dit : Est-ce bien ta voix, mon fils David ? Et David répondit : C’est ma voix, ô roi, mon seigneur !
18 Et il dit : Pourquoi mon seigneur poursuit -il son serviteur ? Qu’ai-je fait , et de quoi suis-je coupable ?
19 Que le roi, mon seigneur, daigne maintenant écouter les paroles de son serviteur : si c’est l’Éternel qui t’excite contre moi, qu’il agrée le parfum d’une offrande ; mais si ce sont des hommes , qu’ils soient maudits devant l’Éternel, puisqu’ils me chassent aujourd’hui pour me détacher de l’héritage de l’Éternel, et qu’ils me disent : Va servir des dieux étrangers !
20 Oh ! que mon sang ne tombe pas en terre loin de la face de l’Éternel ! Car le roi d’Israël s’est mis en marche pour chercher une puce, comme on chasserait une perdrix dans les montagnes.
21 Saül dit : J’ai péché ; reviens , mon fils David, car je ne te ferai plus de mal , puisqu’en ce jour ma vie a été précieuse à tes yeux. J’ai agi comme un insensé , et j’ai fait une grande faute .
22 David répondit : Voici la lance du roi ; que l’un de tes gens vienne la prendre .
23 L’Éternel rendra à chacun selon sa justice et sa fidélité ; car l’Éternel t’avait livré aujourd’hui entre mes mains, et je n’ai pas voulu porter la main sur l’oint de l’Éternel.
24 Et comme aujourd’hui ta vie a été d’un grand prix à mes yeux, ainsi ma vie sera d’un grand prix aux yeux de l’Éternel et il me délivrera de toute angoisse.
25 Saül dit à David : Sois béni , mon fils david ! tu réussiras dans tes entreprises . David continua son chemin, et Saül retourna chez lui.

Lexique biblique « ’Abiyshay, (raccourci) ’Abshay »

Strong numéro : 52 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
אֲבִישַׁי

Vient de 01 et 07862

Mot translittéré Type de mot

’Abiyshay, (raccourci) ’Abshay (ab-ee-shah’ee, ab-shah’ee)

Nom propre masculin

Définition de « ’Abiyshay, (raccourci) ’Abshay »

Abischaï = « mon père est Isaï  », « mon père est un don »

  1. petit-fils d’Isaï, neveu de David par sa sœur Tseruja, frère de Joab
« ’Abiyshay, (raccourci) ’Abshay » est traduit dans la Louis Segond par :

Abischaï 25 ; 25

Concordance biblique hébraïque du mot « ’Abiyshay, (raccourci) ’Abshay »

1 Samuel 26.6
David prit la parole , et s’adressant à Achimélec, Héthien, et à Abischaï, fils de Tseruja et frère de Joab, il dit : Qui veut descendre avec moi dans le camp vers Saül ? Et Abischaï répondit : Moi, je descendrai avec toi.

1 Samuel 26.7
David et Abischaï allèrent de nuit vers le peuple. Et voici, Saül était couché et dormait au milieu du camp, et sa lance était fixée en terre à son chevet. Abner et le peuple étaient couchés autour de lui.

1 Samuel 26.8
Abischaï dit à David : Dieu livre aujourd’hui ton ennemi entre tes mains ; laisse-moi, je te prie, le frapper de ma lance et le clouer en terre d’un seul coup , pour que je n’aie pas à y revenir .

1 Samuel 26.9
Mais David dit à Abischaï : Ne le détruis pas ! car qui pourrait impunément Porter la main sur l’oint de l’Éternel ?

2 Samuel 2.18
Là se trouvaient les trois fils de Tseruja : Joab, Abischaï et Asaël. Asaël avait les pieds légers comme une gazelle des champs :

2 Samuel 2.24
Joab et Abischaï poursuivirent Abner, et le soleil se couchait quand ils arrivèrent au coteau d’Amma, qui est en face de Guiach, sur le chemin du désert de Gabaon.

2 Samuel 3.30
Ainsi Joab et Abischaï, son frère, tuèrent Abner, parce qu’il avait donné la mort à Asaël, leur frère, à Gabaon, dans la bataille.

2 Samuel 10.10
et il plaça sous le commandement de son frère Abischaï le reste du peuple, pour faire face aux fils d’Ammon.

2 Samuel 10.14
Et quand les fils d’Ammon virent que les Syriens avaient pris la fuite , ils s’enfuirent aussi devant Abischaï et rentrèrent dans la ville. Joab s’éloigna des fils d’Ammon et revint à Jérusalem.

2 Samuel 16.9
Alors Abischaï, fils de Tseruja, dit au roi : Pourquoi ce chien mort maudit -il le roi mon seigneur ? Laisse-moi, je te prie, aller lui couper la tête.

2 Samuel 16.11
Et David dit à Abischaï et à tous ses serviteurs : Voici, mon fils, qui est sorti de mes entrailles, en veut à ma vie ; à plus forte raison ce Benjamite ! Laissez -le, et qu’il maudisse , car l’Éternel le lui a dit .

2 Samuel 18.2
Il plaça le tiers du peuple sous le commandement de Joab, le tiers sous celui d’Abischaï, fils de Tseruja, frère de Joab, et le tiers sous celui d’Ittaï, de Gath. Et le roi dit au peuple : Moi aussi, je veux sortir avec vous.

2 Samuel 18.5
Le roi donna cet ordre à Joab, à Abischaï et à Ittaï : Pour l’amour de moi, doucement avec le jeune Absalom ! Et tout le peuple entendit l’ordre du roi à tous les chefs au sujet d’Absalom.

2 Samuel 18.12
Mais cet homme dit à Joab : Quand je pèserais dans ma main mille sicles d’argent, je ne mettrais pas la main sur le fils du roi ; car nous avons entendu cet ordre que le roi t’a donné , à toi, à Abischaï et à Ittaï : Prenez garde chacun au jeune Absalom !

2 Samuel 19.21
Alors Abischaï, fils de Tseruja, prit la parole et dit : Schimeï ne doit-il pas mourir pour avoir maudit l’oint de l’Éternel ?

2 Samuel 20.6
David dit alors à Abischaï : Schéba, fils de Bicri, va maintenant nous faire plus de mal qu’Absalom. Prends toi-même les serviteurs de ton maître et poursuis -le, de peur qu’il ne trouve des villes fortes et ne se dérobe à nos yeux.

2 Samuel 20.10
Amasa ne prit point garde à l’épée qui était dans la main de Joab ; et Joab l’en frappa au ventre et répandit ses entrailles à terre, sans lui porter un second coup . Et Amasa mourut . Joab et son frère abischaï marchèrent à la poursuite de Schéba, fils de Bicri.

2 Samuel 21.17
Abischaï, fils de Tseruja, vint au secours de David, frappa le Philistin et le tua . Alors les gens de David jurèrent , en lui disant : Tu ne sortiras plus avec nous pour combattre, et tu n’éteindras pas la lampe d’Israël.

2 Samuel 23.18
Abischaï, frère de Joab, fils de Tseruja, était le chef des trois. Il brandit sa lance sur trois cents hommes, et les tua ; et il eut du renom parmi les trois.

1 Chroniques 2.16
Leurs sœurs étaient : Tseruja et Abigaïl. Fils de Tseruja : Abischaï, Joab et Asaël, trois.

1 Chroniques 11.20
Abischaï, frère de Joab, était le chef des trois. Il brandit sa lance sur trois cents hommes, et les tua ; et il eut du renom parmi les trois.

1 Chroniques 18.12
Abischaï, fils de Tseruja, battit dans la vallée du sel dix-huit mille Édomites.

1 Chroniques 19.11
et il plaça sous le commandement de son frère Abischaï le reste du peuple, pour faire face aux fils d’Ammon.

1 Chroniques 19.15
Et quand les fils d’Ammon virent que les Syriens avaient pris la fuite , ils s’enfuirent aussi devant Abischaï, frère de Joab, et rentrèrent dans la ville. Et Joab revint à Jérusalem.


Cette Bible est dans le domaine public.