×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Actes 14.2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Actes 14.2
Traduction œcuménique de la Bible


L’Évangile à Iconium, Lystre et Derbe

1 À Iconium il se passa la même chose : Paul et Barnabas se rendirent à la synagogue des Juifs et parlèrent de telle sorte que des Juifs et des Grecs en grand nombre devinrent croyants.
2 Mais ceux des Juifs qui ne s’étaient pas laissé convaincre suscitèrent dans l’esprit des païens la malveillance à l’égard des frères.
3 Paul et Barnabas n’en prolongèrent pas moins leur séjour un certain temps ; leur assurance se fondait sur le Seigneur qui rendait témoignage à la parole de sa grâce en leur donnant d’opérer de leurs mains des signes et des prodiges.
4 La population de la ville se divisa : les uns étaient pour les Juifs, les autres pour les apôtres.
5 Païens et Juifs, avec leurs chefs, décidèrent de recourir à la violence et de lapider les apôtres ;
6 conscients de la situation, ceux-ci cherchèrent refuge dans les villes de la Lycaonie, Lystre, Derbé et les alentours.
7 Là aussi, ils annonçaient la Bonne Nouvelle.
8 Il se trouvait à Lystre un homme qui ne pouvait pas se tenir sur ses pieds ; étant infirme de naissance, il n’avait jamais marché.
9 Un jour qu’il écoutait Paul parler, celui-ci fixa son regard sur lui et, voyant qu’il avait la foi pour être sauvé,
10 il dit d’une voix forte : « Lève-toi, droit sur tes pieds ! » L’homme bondit : il marchait.
11 À la vue de ce que Paul venait de faire, des voix s’élevèrent de la foule, disant en lycaonien : « Les dieux se sont rendus semblables à des hommes et sont descendus vers nous. »
12 Ils appelaient Barnabas « Zeus », et Paul « Hermès », parce que c’était lui le porte-parole.
13 Le prêtre de Zeus-hors-les-murs fit amener taureaux et couronnes aux portes de la ville ; d’accord avec la foule, il voulait offrir un sacrifice.
14 À cette nouvelle, les apôtres Barnabas et Paul déchirèrent leur manteau et se précipitèrent vers la foule en criant :
15 « Oh ! que faites-vous là ? disaient-ils. Nous aussi nous sommes des hommes, au même titre que vous ! La bonne nouvelle que nous vous annonçons, c’est d’abandonner ces sottises pour vous tourner vers le Dieu vivant qui a créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve.
16 Dans les générations maintenant révolues, il a laissé toutes les nations suivre leurs voies,
17 sans manquer pourtant de leur témoigner sa bienfaisance, puisqu’il vous a envoyé du ciel pluies et saisons fertiles, comblant vos cœurs de nourriture et de satisfaction. »
18 Ces paroles calmèrent à grand-peine la foule, la détournant ainsi de leur offrir un sacrifice.
19 D’Antioche et d’Iconium survinrent alors des Juifs qui rallièrent la foule à leurs vues. On lapida Paul, puis on le traîna hors de la ville, le laissant pour mort.
20 Mais, quand les disciples se furent rassemblés autour de lui, il se releva et rentra dans la ville. Le lendemain, avec Barnabas, il partit pour Derbé.
21 Après avoir annoncé la Bonne Nouvelle dans cette ville et y avoir fait d’assez nombreux disciples, ils repassèrent par Lystre, Iconium et Antioche.
22 Ils y affermissaient le cœur des disciples et les engageaient à persévérer dans la foi : « Il nous faut, disaient-ils, passer par beaucoup de détresses, pour entrer dans le Royaume de Dieu. »
23 Dans chaque Église ils leur désignèrent des anciens, firent des prières accompagnées de jeûne et les confièrent au Seigneur en qui ils avaient mis leur foi.
24 Traversant alors la Pisidie, ils se rendirent en Pamphylie,
25 annoncèrent la Parole à Pergé, puis descendirent à Attalia.
26 De là ils firent voile vers Antioche, leur point de départ, où ils avaient été remis à la grâce de Dieu pour l’œuvre qu’ils venaient d’accomplir.
27 À leur arrivée, ils réunirent l’Église et racontaient tout ce que Dieu avait réalisé avec eux et surtout comment il avait ouvert aux païens la porte de la foi.
28 Et ils passèrent alors un certain temps avec les disciples.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988