×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  / Genèse 27.34     

Genèse 27.34
Lausanne


Histoire de Jacob

Vol de la bénédiction d’Ésaü

1 Il arriva, quand Isaac fut vieux, et que ses yeux affaiblis ne voyaient plus, qu’il appela Esaü, son fils aîné, et lui dit : Mon fils ! Et [Esaü] lui dit : Me voici.
2 Et il dit : Voici donc, je suis vieux, je ne sais pas le jour de ma mort.
3 Et maintenant, prends, je te prie, tes armes, ton carquois et ton arc, et sors aux champs, et chasse-moi du gibier ;
4 et apprête-moi un ragoût comme je l’aime, et apporte-le-moi pour que je mange, afin que mon âme te bénisse avant que je meure.
5 Et Rebecca écoutait quand Isaac parla à Esaü, son fils. Esaü s’en alla aux champs, chasser du gibier pour l’apporter ;
6 et Rebecca parla à Jacob, son fils, en disant : Voici, j’ai entendu ton père à Esaü, ton frère, en disant :
7 Apporte-moi du gibier, et apprête-moi un ragoût, pour que je mange, et que je te bénisse devant la face de l’Éternel avant ma mort.
8 Et maintenant, mon fils, écoute ma voix à l’égard de ce que je te commande :
9 Va, je te prie, au menu bétail, et prends-moi de là deux bons chevreaux, et j’en apprêterai un ragoût pour ton père, comme il l’aime.
10 Et tu le porteras à ton père, et il mangera, afin qu’il te bénisse avant sa mort.
11 Et Jacob dit à Rebecca, sa mère : Voici, Esaü, mon frère, est un homme velu, et moi [je suis] un homme sans poil.
12 Peut-être que mon père me tâtera, et je passerai à ses yeux pour un imposteur{Héb. mystificateur.} et je ferai venir sur moi la malédiction, et non la bénédiction.
13 Et sa mère lui dit : Que ta malédiction [retombe] sur moi, mon fils ; seulement, écoute ma voix, et va me les prendre.
14 Et il alla, et les prit, et il les apporta à sa mère ; et sa mère en apprêta un ragoût comme son père l’aimait.
15 Et Rebecca prit les vêtements d’Esaü, son fils aîné, les [habits] précieux{Héb. désirables.} qu’elle avait dans la maison, et en revêtit Jacob, son fils cadet.
16 Et elle revêtit de la peau des chevreaux ses mains, et son cou, qui était sans poil.
17 Et elle mit dans la main de Jacob, son fils, le ragoût et le pain qu’elle avait préparés.
18 Et il alla vers son père, et dit : Mon père ! Et [Isaac] dit : Me voici. Qui es-tu, mon fils ?
19 Et Jacob dit à son père : Je suis Esaü, ton premier-né ; j’ai fait selon que tu m’as parlé. Lève-toi, je te prie, assieds-toi et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse.
20 Et Isaac dit à son fils : Comment l’as-tu sitôt trouvé, mon fils ? Et il dit : C’est parce que L’Éternel, ton Dieu, l’a fait rencontrer devant moi.
21 Et Isaac dit à Jacob : Approche, je te prie, mon fils, et je te tâterai, [pour savoir] si tu es mon fils Esaü ou non.
22 Et Jacob s’approcha d’Isaac, son père, et [Isaac] le tâta ; et il dit : La voix est la voix de Jacob, et les mains sont les mains d’Esaü.
23 Et il ne le reconnut point, parce que ses mains étaient velues comme les mains d’Esaü, son frère : et il le bénit.
24 Et il dit : C’est donc toi qui es mon fils Esaü ? Et [Jacob] dit : C’est moi.
25 Et il dit : Sers-moi, et que je mange du gibier de mon fils, afin que mon âme te bénisse. [Jacob] le servit, et il mangea, et il lui apporta du vin, et il but.
26 Et Isaac, son père, lui dit : Approche, je te prie, et baise-moi, mon fils.
27 Et il s’approcha, et le baisa ; et [Isaac] flaira l’odeur de ses vêtements, et le bénit, et dit : Voilà, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni !
28 Que Dieu te donne de la rosée du ciel et de la graisse de la terre, et une abondance de froment et de moût !
29 Que des peuples te soient asservis et que des nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Maudit soit qui te maudit, et béni qui te bénit !
30 Quand Isaac eut achevé de bénir Jacob, et comme Jacob sortait à peine de devant Isaac, son père, il arriva qu’Esaü, son frère, revint de sa chasse.
31 Il apprêta, lui aussi, un ragoût, et le porta à son père ; et il dit â son père : Que mon père se lève, et qu’il mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse.
32 Et Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu ? Et il dit : Je suis ton fils, ton premier-né, Esaü.
33 Et Isaac fut saisi d’un tremblement très violent{Héb. grand jusqu’à beaucoup.} et il dit : Qui est donc celui qui a chassé du gibier, et me l’a apporté ? Et j’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni. Aussi sera-t-il béni !
34 Quand Esaü entendit les paroles de son père, il poussa un cri très grand et amer ; et il dit à son père : Bénis-moi, moi aussi, mon père !
35 Et [Isaac] dit : Ton frère est venu avec fourberie, et il a pris ta bénédiction.
36 Et [Esaü] dit : Est-ce parce qu’on a appelé son nom Jacob qu’il m’a supplanté ces deux fois ? Il a pris mon droit d’aînesse, et voici maintenant qu’il a pris ma bénédiction ! Et il dit : Ne m’as-tu pas réservé une bénédiction ?
37 Et Isaac répondit, et dit à Esaü : Voici, je l’ai fait ton maître, et je lui ai donné tous ses frères pour esclaves, et je l’ai soutenu de froment et de moût. Et pour toi donc que ferai-je, mon fils ?
38 Et Esaü dit à son père : N’as-tu que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi, moi aussi, mon père ! Et Esaü éleva la voix et pleura.
39 Et Isaac, son père, répondit, et lui dit : Voici, ton habitation sera [privée] de la graisse{Ou sera de la graisse.} de la terre et de la rosée du ciel, d’en haut.
40 Tu vivras de ton épée, et tu seras asservi à ton frère ; et il arrivera qu’en te débattant, tu briseras son joug de dessus ton cou.

Fuite de Jacob

41 Et Esaü poursuivait Jacob [de sa haine] à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni. Et Esaü dit en son cœur : Les jours du deuil de mon père approchent, et je tuerai Jacob, mon frère.
42 Et on apprit à Rebecca les paroles d’Esaü, son fils aîné ; et elle envoya et appela Jacob, son fils cadet, et lui dit : Voici, Esaü, ton frère, veut se consoler à ton égard en te tuant.
43 Et maintenant, mon fils, écoute ma voix : Lève-toi, et enfuis-toi vers Laban, mon frère, à Karan,
44 et tu habiteras chez lui quelques jours, jusqu’à ce que la fureur de ton frère se détourne ;
45 jusqu’à ce que la colère de ton frère se détourne de toi, et qu’il oublie ce que tu lui as fait. Et j’enverrai et je te tirerai de là. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un jour ?
46 Et Rebecca dit à Isaac : J’ai la vie en aversion à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme comme celles-là, d’entre les filles de Heth, d’entre les filles du pays{Héb. de la terre.} de quoi me sert la vie ?

Cette Bible est dans le domaine public.