×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jérémie 32     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jérémie 32
Segond « Colombe »


Achat d’un champ par Jérémie

1 Parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel, la dixième année de Sédécias, roi de Juda. C’était la dix-huitième année (du règne) de Neboukadnetsar.
2 L’armée du roi de Babylone assiégeait alors Jérusalem, et le prophète Jérémie était enfermé dans la cour de la prison qui était dans la maison du roi de Juda.
3 Sédécias, roi de Juda, l’avait fait enfermer, en disant : Pourquoi prophétises-tu en ces termes : Ainsi parle l’Éternel : Voici : je livre cette ville entre les mains du roi de Babylone, et il la prendra
4 Sédécias, roi de Juda, n’échappera pas aux mains des Chaldéens, mais il sera bel et bien livré entre les mains du roi de Babylone, il lui parlera et le verra face à face
5 (le roi de Babylone) emmènera Sédécias à Babylone, où il restera jusqu’à ce que je le visite, — oracle de l’Éternel — ; si vous faites la guerre aux Chaldéens, vous n’aurez pas de succès.
6 Jérémie dit : La parole de l’Éternel m’a été adressée en ces mots
7 Voici que Hanaméel, fils de ton oncle Challoum, va venir auprès de toi pour te dire : Achète mon champ qui est à Anatoth, car tu as le droit de rachat pour l’acquérir.
8 Et Hanaméel, fils de mon oncle, vint auprès de moi selon la parole de l’Éternel dans la cour de la prison et il me dit : Achète mon champ qui est à Anatoth, dans le pays de Benjamin, car tu as le droit de propriété et de rachat, achète-le ! Je reconnus que c’était la parole de l’Éternel.
9 J’achetai de Hanaméel, fils de mon oncle, le champ qui est à Anatoth, et je lui pesai l’argent, dix-sept sicles d’argent.
10 J’écrivis un contrat que je cachetai, je pris des témoins et je pesai l’argent dans une balance.
11 Je pris ensuite le contrat d’achat, celui qui était cacheté, avec l’acte et les clauses, ainsi que celui qui était ouver.
12 et je remis le contrat d’achat à Baruch, fils de Nériya, fils de Mahséya, à la vue de Hanaméel, fils de mon oncle, à la vue des témoins qui avaient signé le contrat d’achat, et à la vue de tous les Juifs qui se trouvaient dans la cour de la prison.
13 Et je donnai sous leurs yeux cet ordre à Baruch
14 Ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : Prends ces contrats, ce contrat d’achat, celui qui est cacheté et ce contrat qui est ouvert, et mets-les dans un vase de terre, afin qu’ils se conservent longtemps.
15 Car ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël : On achètera encore des maisons, des champs et des vignes dans ce pays.
16 Après avoir remis le contrat d’achat à Baruch, fils de Nériya, j’adressai cette prière à l’Éternel :
17 Ah ! Seigneur Éternel,
Voici que tu as fait les cieux et la terre
Par ta grande puissance et par ton bras étendu :
Rien n’est étonnant de ta part.
18 Tu fais grâce jusqu’à la millième génération ;
Ce qui est dû pour la faute des pères
Tu le rends à leurs fils après eux.
Tu es le Dieu grand, le puissant,
Dont le nom est l’Éternel des armées.
19 Tu es grand en conseil et puissant en action ;
Tu as les yeux ouverts sur toutes les voies des êtres humains,
Pour rendre à chacun selon ses voies,
Selon le fruit de ses agissements.
20 Tu as fait paraître des signes et des prodiges
Dans le pays d’Égypte jusqu’à ce jour,
En Israël et dans l’humanité,
Et tu t’es fait un nom comme il l’est aujourd’hui.
21 Tu as fait sortir du pays d’Égypte ton peuple d’Israël,
Avec des signes et des prodiges,
À main forte et à bras étendu,
En (inspirant) une grande crainte.
22 Tu leur as donné ce pays
Que tu avais juré à leurs pères de leur donner,
Pays découlant de lait et de miel.
23 Ils sont venus et ils en ont pris possession.
Mais ils n’ont pas écouté ta voix,
Ils n’ont pas marché selon ta loi,
Ils n’ont pas fait tout ce que tu leur avais ordonné de faire.
Et c’est alors que tu as fait venir sur eux tout ce malheur !
24 Voici que les terrassements sont dressés pour prendre la ville ;
La ville sera livrée entre les mains des Chaldéens qui l’attaquent,
(Vaincue) par l’épée, par la famine et par la peste.
La parole que tu as prononcée est arrivée, et tu le vois.
25 Néanmoins, Seigneur Éternel, tu m’as dit :
Achète un champ pour de l’argent, prends des témoins…
Et la ville est livrée entre les mains des Chaldéens !
26 La parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, en ces mots :
27 Voici ! Je suis l’Éternel, le Dieu de toute chair.
Y a-t-il rien qui soit étonnant de ma part ?
28 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel :
Voici : je livre cette ville entre les mains des Chaldéens
Et entre les mains de Neboukadnetsar, roi de Babylone,
Et il la prendra.
29 Les Chaldéens qui attaquent cette ville vont entrer,
Ils mettront le feu à cette ville et ils la brûleront
Avec les maisons sur les toits desquelles on a offert de l’encens à Baal
Et fait des libations à d’autres dieux,
Afin de m’irriter.
30 Car les fils d’Israël et les fils de Juda
N’ont fait, dès leur jeunesse, que ce qui est mal à mes yeux ;
Les fils d’Israël n’ont fait que m’irriter
Par l’œuvre de leurs mains,
— Oracle de l’Éternel.
31 Car elle est pour moi une source de colère et de fureur, cette ville,
Depuis le jour où on l’a bâtie jusqu’à aujourd’hui
Aussi je veux l’écarter de ma face,
32 À cause de tout le mal que les fils d’Israël et les fils de Juda
Ont fait pour m’irriter,
Eux, leurs rois, leurs ministres,
Leurs sacrificateurs et leurs prophètes,
Les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem.
33 Ils ont tourné vers moi le dos et non la face ;
On les a enseignés,
Dès le matin on les a enseignés ;
Mais ils n’ont pas écouté pour recevoir la leçon.
34 Ils ont placé leurs abominations
Dans la maison sur laquelle mon nom est invoqué
Afin de la souiller.
35 Ils ont bâti des hauts-lieux à Baal
Dans la vallée de Ben-Hinnom,
Pour faire passer à Molok leurs fils et leurs filles :
Ce que je ne leur avais pas ordonné
Ce qui ne m’était pas venu à la pensée :
Commettre une telle horreur
Pour faire pécher Juda.
36 Et maintenant, voilà pourquoi
L’Éternel, le Dieu d’Israël, parle ainsi
Sur cette ville dont vous dites :
Elle sera livrée entre les mains du roi de Babylone,
(Vaincue) par l’épée, par la famine et par la peste :
37 Voici : je les rassemblerai
De tous les pays où je les ai bannis
Dans ma colère, dans ma fureur
Et dans ma grande indignation ;
Je les ramènerai dans ce lieu
Et je les y ferai habiter en sécurité.
38 Ils seront mon peuple,
Et je serai leur Dieu.
39 Je leur donnerai un même cœur
Et une même conduite,
Afin qu’ils me craignent toujours,
Pour leur bonheur et celui de leurs fils après eux.
40 Je conclurai avec eux une alliance éternelle,
Je ne me détournerai plus d’eux,
Je leur ferai du bien,
Et je mettrai ma crainte dans leur cœur,
Afin qu’ils ne s’écartent pas de moi.
41 Je me réjouirai à leur sujet, pour leur faire du bien,
Et je les planterai véritablement dans ce pays,
De tout mon cœur et de toute mon âme.
42 Car ainsi parle l’Éternel :
De même que j’ai fait venir sur ce peuple
Tout ce grand malheur,
De même je ferai venir sur eux
Tout le bien dont je parle à leur sujet.
43 On achètera des champs dans ce pays
Dont vous dites :
C’est une désolation sans hommes ni bêtes,
Il est livré entre les mains des Chaldéens.
44 On achètera des champs pour de l’argent,
On écrira des contrats,
On les cachètera, on prendra des témoins,
Dans le pays de Benjamin
Et aux environs de Jérusalem,
Dans les villes de Juda,
Dans les villes de la montagne,
Dans les villes de la Chephéla
Et dans les villes du Négueb,
Car je ferai revenir leurs captifs,
— Oracle de l’Éternel.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.