×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 32     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 32
André Chouraqui


L’achat d’un champ

1 La parole qui était à Irmeyahou de IHVH-Adonaï, en l’an dix de Sidqyahou, roi de Iehouda ; c’est l’an dix-huit de Neboukhadrèsar.
2 Alors l’armée du roi de Babèl assiégeait Ieroushalaîm. Irmeyahou, l’inspiré, était écroué dans la cour de surveillance de la maison du roi de Iehouda, où l’avait écroué Sidqyahou, roi de Iehouda, pour dire :
3 « Pourquoi as-tu été inspiré, pour dire : Ainsi dit IHVH-Adonaï : Me voici, je donne cette ville en main du roi de Babèl ; il l’investira.
4 Sidqyahou, roi de Iehouda, n’échappera pas à la main des Kasdîm. Oui, il sera donné, donné en main du roi de Babèl. Il lui parlera, de bouche à bouche. Ses yeux verront ses yeux.
5 Sidqyahou sera mené à Babèl ; il sera là jusqu’à ce que je le sanctionne, harangue de IHVH-Adonaï. Oui, vous guerroierez contre les Kasdîm et vous ne triompherez pas. »
6 Irmeyahou dit : La parole de IHVH-Adonaï était à moi, pour dire :
7 Voici, Hanamél bèn Shaloum, ton oncle, est venu vers toi pour dire : « Achète-toi le champ qui est à ’Anatot. Oui, tu as droit de rachat pour l’acheter. »
8 Hanamél, le fils de mon oncle, vient vers moi, selon la parole de IHVH-Adonaï, dans la cour de surveillance. Il me dit : « Achète donc le champ qui est à ’Anatot qui est en terre de Biniamîn. Oui, tu as droit d’héritage ; à toi le rachat, achète-le pour toi. » Et je le sais, oui, c’est la parole de IHVH-Adonaï.
9 J’achète le champ de Hanamél, le fils de mon oncle, qui est à ’Anatot. Je lui pèse l’argent : sept sicles et dix d’argent.
10 J’écris l’acte, je le scelle, je fais témoigner des témoins. Je pèse l’argent aux balances.
11 Je prends l’acte d’achat scellé, l’ordre, les clauses et l’acte ouvert.
12 Je donne l’acte d’achat à Baroukh bèn Néryah bèn Mahséyah, sous les yeux de Hanamél, mon oncle, et sous les yeux de tous les Iehoudîm siégeant dans la cour de surveillance.
13 Je donne ordre à Baroukh, sous leurs yeux, pour dire :
14 Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot, l’Elohîms d’Israël : Prendre ces actes, cet acte d’achat, le scellé et cet acte ouvert. Donne-les en un étui de grès pour qu’ils tiennent des jours multiples.
15 Oui, ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot, l’Elohîms d’Israël : Des maisons, des champs, des vignobles, seront encore achetés sur cette terre. Prière de l’inspiré

Prière de l’inspiré

16 Je prie IHVH-Adonaï, après avoir donné l’acte d’achat à Baroukh bèn Néryah, pour dire :
17 « Aha, Adonaï IHVH-Elohîms ! Voici, tu as fait les ciels et la terre par ta force grande et avec ton bras tendu. Aucune parole n’est trop merveilleuse pour toi,
18 faiseur de chérissement pour les milliers, payeur du tort des pères sur le sein de leurs fils après eux, l’Él, le grand, le héros, IHVH-Adonaï Sebaot son nom ;
19 grand de conseil, abondant en agissement ; toi dont les yeux sont dessillés sur toutes les routes des fils de l’humain, pour donner à l’homme selon ses routes, selon le fruit de ses agissements ;
20 toi qui as mis des signes et des prodiges en terre de Misraîm, jusqu’à ce jour, en Israël et en l’humain, tu t’es fait un nom, comme en ce jour.
21 Tu as fait sortir ton peuple Israël de la terre de Misraîm, avec des signes et des prodiges, à main forte, à bras tendu, en grand frémissement.
22 Tu leur as donné cette terre que tu avais juré à leurs pères de leur donner, une terre fluente de lait et de miel.
23 Ils sont venus, ils en ont hérité. Mais ils n’ont pas entendu ta voix ; et dans la tora ils ne sont pas allés. Tout ce que tu leur as ordonné de faire, ils ne l’ont pas fait. Et tu as fait advenir contre eux tout ce malheur.
24 Voici, les remblais surviennent en ville pour l’investir. La ville est donnée dans la main des Kasdîm, qui guerroient contre elle, face à l’épée, à la famine, à la peste. Ce que tu as dit est. Et te voici, tu vois !
25 Toi, tu m’avais dit, Adonaï IHVH-Elohîms : Achète-toi un champ avec de l’argent. Fais témoigner des témoins. Mais la ville est donnée aux mains des Kasdîm ! » Paroles de IHVH-Adonaï

Paroles de IHVH-Adonaï

26 Et c’est la parole de IHVH-Adonaï à Irmeyahou pour dire :
27 Voici, moi, IHVH-Adonaï, l’Elohîms de toute chair ; est-elle trop merveilleuse pour moi, toute parole ?
28 Aussi, ainsi dit IHVH-Adonaï : Me voici, je donne cette ville en main des Kasdîm, en main de Neboukhadrèsar, roi de Babèl ; et il l’investit.
29 Les Kasdîm sont venus guerroyer contre cette ville. Ils incendient cette ville par le feu. Ils l’incinèrent, avec les maisons sur les toits desquels ils encensaient Ba’al et répandaient des libations pour d’autres Elohîms, afin de m’irriter.
30 Oui, les Benéi Israël et les Benéi Iehouda ne font que le mal à mes yeux, depuis leurs jeunesses : oui, les Benéi Israël ne font que m’irriter par l’œuvre de leurs mains, harangue de IHVH-Adonaï.
31 Oui, contre ma narine, contre ma fièvre, cette ville était pour moi, depuis le jour où ils l’ont bâtie jusqu’à ce jour ! L’écarter loin de mes faces,
32 pour tout le mal que les Benéi Israël et les Benéi Iehouda ont fait pour m’irriter, eux, leurs rois, leurs chefs, leurs desservants, leurs inspirés, l’homme de Iehouda et les habitants de Ieroushalaîm.
33 Ils tournent vers moi la nuque, pas les faces. Les enseigner, matinal à enseigner ; mais ils n’entendent pas pour prendre la discipline.
34 Ils mettent leurs abjections dans la maison sur laquelle mon nom est crié, pour la contaminer.
35 Ils bâtissent les tertres de Ba’al dans le Val-de-Bèn-Hinôm, pour faire passer leurs fils et leurs filles pour Molèkh ; ce que je n’ai pas ordonné et qui n’est pas monté à mon cœur, faire cette abomination, pour faire fauter Iehouda ! La terre retrouvée

La terre retrouvée

36 Or, maintenant aussi, ainsi dit IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, à cette ville dont vous dites : « Elle a été donnée en la main du roi de Babèl par l’épée, par la famine, par la peste. »
37 Me voici, je les regrouperai de toutes les terres où je les ai bannis par ma narine, par ma fièvre, par l’écume grande et je les ferai retourner vers ce lieu ; je les ferai retourner en sécurité.
38 Ils sont à moi pour peuple et moi je serai à eux pour Elohîms.
39 Je leur donnerai un cœur unique, une route unique, pour frémir de moi tous les jours, en bien pour eux et pour leurs fils après eux.
40 Je trancherai pour eux un pacte en pérennité, et ne retournerai pas de derrière eux, pour leur faire du bien. Je donnerai mon frémissement à leur cœur, pour qu’ils ne s’écartent pas de moi.
41 J’exulterai sur eux pour leur faire du bien ; je les planterai en cette terre, dans la vérité, de tout mon cœur, de tout mon être.
42 Oui, ainsi dit IHVH-Adonaï : Comme j’ai fait venir à ce peuple tout ce grand malheur, ainsi moi-même je ferai venir sur eux tout le bonheur dont moi-même je leur parle.
43 Et des champs seront rachetés sur cette terre dont vous dites : « C’est une désolation, sans humain, sans bête, qui est donnée en main des Kasdîm. »
44 Ils achèteront des champs, contre argent, écrit dans un acte, scellà au témoignage de témoins, en terre de Biniamîn, autour de Ieroushalaîm, dans les villes de Iehouda, dans les villes de la montagne, dans les villes de la plaine, dans les villes du Néguèb. Oui, je ferai retourner leur retour, harangue de IHVH-Adonaï.

Cette Bible est dans le domaine public.