×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rois 1 22     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rois 1 22
André Chouraqui


Guerre contre Arâm

1 Ils habitent trois ans sans guerre entre Arâm et Israël.
2 Et c’est dans la troisième année, Yehoshaphat, roi de Iehouda, descend vers le roi d’Israël.
3 Le roi d’Israël dit à ses serviteurs : « Savez-vous que Ramot-Guil’ad est à nous ? Nous nous taisons, au lieu de la reprendre de la main du roi d’Arâm. »
4 Il dit à Yehoshaphat : « Iras-tu avec moi à la guerre pour Ramot-Guil’ad ? Yehoshaphat dit au roi d’Israël :  »Moi, comme toi, mon peuple comme ton peuple, mes chevaux comme tes chevaux » !
5 Yehoshaphat dit au roi d’Israël : « Consulte donc ce jour la parole de IHVH-Adonaï. »
6 Le roi d’Israël groupe les inspirés, environ quatre cents hommes. Il leur dit : « Irai-je contre Ramot-Guil’ad en guerre, ou bien m’abstiendrai-je ? Ils disent :  »Monte ! Adonaï la donne dans la main du roi. »
7 Yehoshaphat dit : « N’est-il plus ici d’inspiré de IHVH-Adonaï ? Nous le consulterions. »
8 Le roi d’Israël dit à Yehoshaphat : « Encore un homme pour consulter IHVH-Adonaï par lui, mais je le hais. Non, il ne s’inspirera pas pour moi en bien, mais en mal : Mikha bèn Imla. » Yehoshaphat dit : « Que le roi ne dise pas ainsi ! » Monte et triomphe…

Monte et triomphe...

9 Le roi d’Israël crie vers un eunuque et dit : « Vite : Mikha bèn Imla ! »
10 Le roi d’Israël et Yehoshaphat, le roi de Iehouda, siègent chacun sur son trône, revêtus d’habits, sur l’aire, à l’ouverture de la porte de Shomrôn. Tous les inspirés s’inspirent en face d’eux.
11 Sidqyahou bèn Kena’ana se fait des cornes de fer. Il dit : « Ainsi dit IHVH-Adonaï : ‹ Avec celles-là, tu encorneras Arâm, jusqu’à les exterminer’. »
12 Tous les inspirés s’inspirent ainsi pour dire : « Monte à Ramot-Guil’ad et triomphe ! IHVH-Adonaï la donne dans la main du roi. »
13 Le messager qui est allé crier Mikha lui parle pour dire : « Voici donc les paroles des inspirés ; une bouche unique, c’est bien pour le roi. Que ta parole soit comme la parole de l’un d’eux ! Parle bien ! »
14 Mikha dit : « Vive IHVH-Adonaï ! Ce que IHVH-Adonaï me dira de dire, je le parlerai. »
15 Il vient vers le roi. Le roi lui dit : « Mikha, irons-nous à Ramot-Guil’ad en guerre, ou nous abstiendrons-nous ? Il lui dit :  »Monte et triomphe ! IHVH-Adonaï la donne dans la main du roi. »
16 Le roi lui dit : « Combien de fois te ferai-je encore jurer de me dire seulement la vérité au nom de IHVH-Adonaï ?
17 Il dit : « J’ai vu tout Israël dispersé dans les montagnes, comme des ovins qui n’ont pas de pasteur. IHVH-Adonaï dit : Pas d’Adôn à ceux-là : que l’homme retourne dans sa maison, en paix ! »
18 Le roi d’Israël dit à Yehoshaphat : « Ne te l’ai-je pas dit ? Il ne s’inspire pas sur moi en bien, mais seulement en mal. »
19 Il dit : « Aussi, entends la parole de IHVH-Adonaï ! J’ai vu IHVH-Adonaï siégeant sur son trône. Toute la milice des ciels se tenait contre lui, à sa droite et à sa gauche.
20 IHVH-Adonaï dit : ‹ Qui séduira donc Ahab pour qu’il monte et tombe à Ramot-Guil’ad  ? › Celui-ci dit ainsi, et celui-ci dit ainsi.
21 Le souffle sort, se tient en face de IHVH-Adonaï et dit : ‹ Moi, je le séduirai. › IHVH-Adonaï lui dit : ‹ Avec quoi  ? ›
22 Il dit : ‹ Je sors, je suis le souffle du mensonge dans la bouche de tous ses inspirés. › Il dit : ‹ Tu le séduiras et tu le vaincras aussi. Sors et fais ainsi. ›
23 Maintenant voici, IHVH-Adonaï a donné le souffle du mensonge dans la bouche de tous tes inspirés. IHVH-Adonaï parle contre toi de malheur. »

Contre le roi d’Israël

24 Sidqyahou bèn Kena’ana s’avance et frappe Mikha sur la joue. Il dit : « Quel est donc le souffle de IHVH-Adonaï qui est passé en moi pour te parler ?
25 Mikha dit : « Te voici, tu vois aujourd’hui où tu viendras, chambre par chambre, pour te dissimuler. »
26 Le roi d’Israël dit : « Prends Mikha. Retourne-le à Amôn, le chef de la ville, et à Ioash, le fils du roi.
27 Dis : ‹ Ainsi dit le roi : Mettez celui-là dans la maison d’écrou. Nourrissez-le du pain de l’oppression et des eaux de l’oppression, jusqu’à mon retour en paix’. »
28 Mikha dit : « Si tu retournes, retournes en paix, IHVH-Adonaï n’a pas parlé en moi ! » Il dit : « Entendez, peuples, vous tous ! »
29 Le roi d’Israël monte avec Yehoshaphat, roi de Iehouda, contre Ramot-Guil’ad.
30 Le roi d’Israël dit à Yehoshaphat : « Je me déguise et viens à la guerre. Toi, revêts tes habits. » Le roi d’Israël se déguise et vient à la guerre.
31 Le roi d’Arâm ordonne aux chefs de sa charrerie - trente-deux -, pour dire : « Ne guerroyez pas contre le petit ou contre le grand, mais contre le roi d’Israël seul. »
32 Et c’est quand les chefs de la charrerie voient Yehoshaphat, ils disent : « Ah, c’est lui, le roi d’Israël. » Ils s’écartent contre lui pour guerroyer. Yehoshaphat clame.
33 Et c’est quand les chefs de la charrerie voient : « Non, ce n’est pas le roi d’Israël ! » ils s’en retournent derrière lui.
34 Un homme tend l’arc innocemment et frappe le roi d’Israël entre les jointures et la cuirasse. Il dit à son charrier : « Tourne ta main. Fais-moi sortir du camp ! Oui, je vais mal. »
35 La guerre monte en ce jour. Le roi était figé dans le chariot, en présence d’Arâm. Il meurt le soir. Le sang coule au milieu du char.
36 La jubilation passe dans le camp, au déclin du soleil, pour dire : « L’homme à sa ville, l’homme à sa terre ! »
37 Le roi était mort. Il vient à Shomrôn. Ils ensevelissent le roi à Shomrôn.
38 Ils inondent le char dans la piscine de Shomrôn. Les chiens lapent son sang, les putains s’y baignent, selon la parole que IHVH-Adonaï avait dite.
39 Le reste des paroles d’Ahab, tout ce qu’il a fait, la maison d’ivoire qu’il a bâtie, toutes les villes qu’il a bâties, n’est-ce pas écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël ? »
40 Ahab se couche avec ses pères. Ahazyahou, son fils, règne à sa place. Yehoshaphat, roi de Iehouda

Yehoshaphat, roi de Iehouda

41 Yehoshaphat bèn Assa règne sur Iehouda, en l’an quatre d’Ahab, roi d’Israël.
42 Yehoshaphat a trente-cinq ans lorsqu’il règne. Il règne vingt-cinq ans à Ieroushalaîm. Nom de sa mère : ‹ Azouba bat Shilhi.
43 Il va sur toute la route d’Assa son père et ne s’en écarte pas, pour faire ce qui est droit aux yeux de IHVH-Adonaï.
44 Mais les tertres ne sont pas écartés, le peuple sacrifie et encense encore sur les tertres.
45 Yehoshaphat fait la paix avec le roi d’Israël.
46 Le reste des paroles de Yehoshaphat, son héroïsme, ce qu’il a fait et ce qu’il a guerroyé, n’est-ce pas écrit sur l’acte « Parole des jours des rois de Iehouda ? »
47 Le reste des prostitués qui restent des jours d’Assa, son père, il les brûle de la terre.
48 Pas de roi en Edôm, un intendant règne.
49 Yehoshaphat fait des navires de Tarshish pour aller à Ophir, pour l’or. Mais il n’y va pas, les navires ayant été brisés à ’Èsiôn-Guèbèr.
50 Alors Ahazyahou bèn Ahab dit à Yehoshaphat : « Mes serviteurs iront avec tes serviteurs sur les navires. » Mais Yehoshaphat n’y consent pas.
51 Yehoshaphat se couche avec ses pères. Il est enseveli avec ses pères dans la ville de David, son père. Yehorâm, son fils, règne à sa place. Ahazyahou, roi d’Israël

Ahazyahou, roi d’Israël

52 Ahazyahou bèn Ahab règne sur Israël à Shomrôn, en l’an dix-sept de Yehoshaphat, roi de Iehouda. Il règne sur Israël deux ans.
53 Il fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï. Il va sur la route de son père, sur la route de sa mère, et sur la route de Iarob’âm bèn Nabat, qui fit fauter Israël.
54 Il sert Ba’al et se prosterne devant lui. Il irrite IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, selon tout ce que fit son père.

Cette Bible est dans le domaine public.