×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / Genèse 27.28     

Genèse 27.28
Bible Pirot-Clamer


Histoire de Jacob

Vol de la bénédiction d’Ésaü

1 Lorsque Isaac fut devenu vieux et que sa vue s’était affaiblie au point qu’il ne pouvait plus voir, il appela Esaü, son fils aîné, et lui dit : Mon fils. Il répondit : Me voici.
2 Isaac dit : Voici que je suis devenu vieux, et je ne connais pas le jour de ma mort.
3 Maintenant, prends, je te prie, tes armes, ton carquois et ton arc ; sors dans les champs et prends du gibier pour moi.
4 Fais-moi un plat savoureux comme j’aime ; tu me l’apporteras et je mangerai afin que mon âme te bénisse avant que je meure.
5 Rébecca entendit ce que disait Isaac à Esaü, son fils. Esaü était parti dans les champs chasser du gibier pour son père.
6 Alors Rébecca dit à Jacob, son fils : Voici que j’ai entendu ton père parler ainsi à Esaü, ton frère :
7 Apporte-moi du gibier et fais-moi un plat savoureux que je mangerai et je te bénirai devant Yahweh avant que je ne meure.
8 Et maintenant, mon fils, écoute ma voix pour ce que je vais te commander.
9 Va donc jusqu’au troupeau et rapporte m’en deux beaux chevreaux pour que j’en fasse à ton père un plat savoureux comme il aime.
10 Tu le porteras à ton père et il en mangera, de sorte qu’il te bénira avant sa mort.
11 Mais Jacob dit à Rébecca, sa mère : Oui, mais Esaü, mon frère, est un homme velu et moi je suis glabre.
12 Peut-être mon père me tâtera-t-il et alors je passerai à ses yeux pour me moquer de lui et j’attirerai sur moi la malédiction et non la bénédiction.
13 La mère lui dit : que la malédiction qui serait pour toi soit sur moi, mon fils. Ecoute seulement ma parole et va me chercher les chevreaux.
14 Il alla les prendre et les apporta à sa mère. Et sa mère en fit un plat savoureux comme aimait son père.
15 Rébecca prit les vêtements d’Esaü, son fils aîné, les beaux habits qu’elle avait avec elle à la maison, et elle en revêtit Jacob, son plus jeune fils.
16 Puis elle tira la peau des chevreaux sur ses mains et son cou glabre ;
17 puis elle plaça dans les mains de Jacob le plat savoureux et le pain qu’elle avait faits.
18 Il entra ainsi chez son père et dit : Mon père, et Isaac dit : Me voici ; qui es-tu, mon fils ?
19 Jacob dit à son père : Je suis Esaü, ton premier-né ; j’ai fait selon ce que tu m’avais demandé ; lève-toi, je te prie ; assieds-toi et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse.
20 Isaac dit à son fils : Comment as-tu pu trouver si vite quelque chose, mon fils ? Il répondit : C’est que Yahweh, ton Dieu, l’a fait venir au-devant de moi.
21 Isaac dit alors à Jacob : Viens donc plus près, que je te touche, mon fils, pour savoir si tu es vraiment mon fils Esaü ou non.
22 Jacob s’approcha d’Isaac, son père, qui le tâta et dit : La voix est la voix de Jacob ; mais les mains sont les mains d’Esaü.
23 Et il ne le reconnut pas ; car ses mains étaient velues comme les mains d’Esaü, son frère ; alors, il le bénit.
24 Puis il dit : C’est bien toi mon fils Esaü ? Il répondit : Je le suis.
25 Isaac dit : Sers-moi donc, mon fils, que je mange du gibier, afin que mon âme te bénisse. Et Jacob le servait et il mangeait ; puis il lui apporta du vin et il but.
26 Isaac, son père, lui dit : Approche-toi et baise-moi, mon fils.
27 Il s’approcha et le baisa ; et Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; il le bénit, disant : Vois, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ - que Yahweh a béni.
28 Que Dieu te donne de la rosée des cieux, - de la grasse fertilité de la terre, - l’abondance du blé et du vin non fermenté.
29 Que des peuples te servent - et des nations se prosternent devant toi. Sois un maître pour tes frères - que les fils de ta mère se prosternent devant toi. Maudits soient ceux qui te maudiront - et bénis ceux qui te béniront.
30 Comme Isaac achevait de bénir Jacob et que Jacob venait à peine de s’éloigner de devant son père, Esaü revint de la chasse.
31 Il fit lui aussi un plat délicieux qu’il apporta à son père et dit à son père : Que mon père se lève et qu’il mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse.
32 Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu ? Il répondit : Je suis ton fils premier-né Esaü.
33 Alors Isaac se mit à trembler, saisi d’une extrême frayeur, et dit : Mais qui donc a chassé du gibier et m’en a apporté ? J’ai mangé de tout avant que tu ne viennes et je l’ai béni ; aussi restera-t-il béni.
34 Quand Esaü eut entendu les paroles de son père, il se mit à pousser de grands cris et, plein d’amertume, il dit à son père : Bénis-moi, moi aussi, mon père.
35 Isaac dit : Ton frère est venu, usant de ruse et a enlevé la bénédiction.
36 Esaü répondit : Est-ce parce qu’on lui a donné le nom de Jacob que par deux fois il m’a supplanté ? Il avait pris mon droit d’aînesse et voici que maintenant il prend ma bénédiction. Il ajouta : Ne m’as-tu pas réservé une bénédiction ?
37 Isaac répondit, disant à Esaü : Voici que je l’ai établi maître sur toi et que je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs ; je lui ai assuré le blé et le vin non fermenté. Que pourrais-je encore faire pour toi, mon fils ?
38 Esaü dit à son père : N’as-tu donc que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi aussi, mon père. Et Esaü se mit à pleurer à haute voix.
39 Isaac, son père, lui répondit et lui dit : Voici que le lieu de ta demeure sera privé de la grasse fertilité de la terre - et de la rosée des cieux.
40 Tu vivras de ton épée - et tu serviras ton frère. Mais quand tu essaieras de te dégager - tu briseras son joug de dessus ton cou.

Fuite de Jacob

41 Esaü devint désormais l’ennemi de Jacob à cause de la bénédiction que son père lui avait donnée. Et Esaü dit en son cœur : Les jours du deuil pour mon père approchent ; alors, je tuerai Jacob, mon frère.
42 On rapporta à Rébecca les paroles d’Esaü, son fils aîné. Elle fit alors appeler Jacob, son fils plus jeune, et lui dit : Voici qu’Esaü, ton frère, cherche à tirer vengeance de toi et veut te tuer.
43 Maintenant, mon fils, écoute ma voix ; lève-toi et enfuis-toi chez Laban, mon frère, à Haran,
44 et tu demeureras quelque temps avec lui jusqu’à ce que la fureur de ton frère se calme,
45 jusqu’à ce que la rancune de ton frère se détourne de toi et qu’il oublie ce que tu lui as fait. Alors je t’enverrai chercher de là. Pourquoi devrais-je vous perdre tous les deux en un seul jour ?
46 Rébecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme d’entre les filles de Heth, comme celles-là d’entre les filles du pays, à quoi me sert la vie ?

Cette Bible est dans le domaine public.