×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  1 Samuel 26.6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

1 Samuel 26.6
Traduction œcuménique de la Bible


Saül encore épargné par David

1 Les gens de Zif vinrent trouver Saül à Guivéa. Ils lui dirent : « Est-ce que David n’est pas caché sur la colline de Hakila, en face de la steppe ? »
2 Saül se mit en route et descendit au désert de Zif, avec trois mille hommes, l’élite d’Israël, pour rechercher David au désert de Zif.
3 Saül campa sur la colline de Hakila, qui est en face de la steppe, près de la route. David demeurait dans le désert. Il vit que Saül était venu le poursuivre au désert.
4 Ayant envoyé des éclaireurs, David fut certain de l’arrivée de Saül.
5 David se mit en route et parvint à l’endroit où campait Saül. David aperçut l’endroit où étaient couchés Saül et Avner, fils de Ner, le chef de son armée. Saül était couché à l’intérieur de l’enceinte, et la troupe campait autour de lui.
6 David prit la parole et dit à Ahimélek, le Hittite, et à Avishaï, fils de Cerouya et frère de Joab : « Qui veut descendre avec moi jusqu’à Saül, au camp ? » Avishaï dit : « Je descendrai avec toi. »
7 David et Avishaï arrivèrent de nuit auprès de la troupe, alors que Saül était couché, endormi, dans l’enceinte, sa lance fichée en terre à son chevet. Avner et la troupe dormaient autour de lui.
8 Avishaï dit à David : « Aujourd’hui, Dieu a remis ton ennemi entre tes mains. Permets-moi donc de le clouer au sol d’un seul coup de lance. Je n’aurai pas à lui en donner un deuxième. »
9 David dit à Avishaï : « Ne le tue pas ! Qui pourrait porter la main sur le messie du Seigneur et demeurer impuni ? »
10 Et David dit : « Par la vie du Seigneur ! C’est le Seigneur qui le frappera, quand viendra l’heure de sa mort ou quand il descendra au combat pour y périr.
11 Que le Seigneur m’ait en abomination si je porte la main sur le messie du Seigneur ! Prends donc la lance qui est à son chevet et la gourde d’eau, et allons-nous-en. »
12 David prit la lance et la gourde d’eau qui étaient au chevet de Saül, et ils s’en allèrent. Personne n’en vit rien, personne ne le sut, personne ne s’éveilla. Ils dormaient tous : une torpeur venue du Seigneur était tombée sur eux.
13 David passa de l’autre côté et se tint sur le sommet de la montagne, au loin. Il y avait entre eux une longue distance.
14 David cria en direction de la troupe et d’Avner, fils de Ner : « Avner, vas-tu me répondre ? » Avner répondit : « Qui es-tu, toi qui cries aux oreilles du roi ? »
15 David dit à Avner : « Tu es un homme, n’est-ce pas, et tu n’as pas ton pareil en Israël. Pourquoi donc n’as-tu pas veillé sur le roi, ton maître ? Quelqu’un du peuple est venu pour tuer le roi, ton maître.
16 Ce n’est pas bien, ce que tu as fait là. Par la vie du Seigneur, vous méritez la mort pour n’avoir pas veillé sur votre maître, le messie du Seigneur. Regarde maintenant où sont la lance du roi et la gourde d’eau qui étaient à son chevet. »
17 Saül reconnut la voix de David et il dit : « Est-ce là ta voix, mon fils David ? » David dit : « C’est ma voix, mon seigneur le roi. »
18 Et il dit : « Pourquoi donc mon seigneur poursuit-il son serviteur ? Qu’ai-je donc fait, et quel mal y a-t-il en moi ?
19 Et maintenant, que mon seigneur le roi daigne écouter les paroles de son serviteur. Si c’est le Seigneur qui t’a excité contre moi, qu’il respire le parfum d’une offrande ! Mais si ce sont des hommes, qu’ils soient maudits devant le Seigneur pour m’avoir chassé aujourd’hui et coupé du patrimoine du Seigneur, en me disant : “Va servir d’autres dieux !”
20 Et maintenant, que mon sang ne tombe pas à terre loin de la face du Seigneur, car le roi d’Israël s’est mis en campagne pour rechercher une simple puce, comme on pourchasse la perdrix dans les montagnes. »
21 Saül dit : « J’ai péché. Reviens, mon fils David ! Je ne te ferai plus de mal puisque ma vie a été précieuse à tes yeux en ce jour. Oui, j’ai agi comme un fou, je me suis lourdement trompé. »
22 David répondit : « Voici la lance du roi. Que l’un des garçons traverse et qu’il la prenne.
23 Que le Seigneur rende à chacun ce qu’il a fait de juste et de sincère. C’est le Seigneur qui t’avait livré aujourd’hui entre mes mains, et j’ai refusé de porter la main sur le messie du Seigneur.
24 Si ta vie, aujourd’hui, a eu tant de prix pour moi, que ma vie en ait autant pour le Seigneur, et qu’il me délivre de tout péril. »
25 Saül dit à David : « Béni sois-tu, mon fils David ! Oui, tu feras de grandes choses et tu réussiras sûrement. » David continua son chemin et Saül retourna chez lui.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988