×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Genèse 41.51     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Genèse 41.51
Traduction œcuménique de la Bible


Joseph devant le pharaon

1 Or, au bout de deux ans, le Pharaon eut un songe. Il se tenait au bord du Nil
2 et voici que du Nil montaient sept vaches belles d’aspect et bien en chair. Elles se mirent à paître dans les fourrés.
3 Puis sept autres vaches montèrent du Nil après elles, vilaines d’aspect et efflanquées. Elles se tinrent à côté des premières sur la rive du Nil,
4 et les sept vaches vilaines d’aspect et efflanquées dévorèrent les sept vaches belles d’aspect et grasses. Alors le Pharaon s’éveilla.
5 Il se rendormit et rêva une seconde fois. Voici que sept épis montaient d’une seule tige, gras et appétissants.
6 Puis sept épis grêles et brûlés par le vent d’est germèrent après eux,
7 et les épis grêles absorbèrent les sept épis gras et gonflés. Alors le Pharaon s’éveilla : c’était un songe.
8 Au matin, le Pharaon, l’esprit troublé, fit appeler tous les prêtres et tous les sages d’Égypte. Il leur raconta ses songes, mais personne ne put les interpréter au Pharaon.
9 C’est alors que le grand échanson s’adressa au Pharaon : « Je dois aujourd’hui avouer ma faute.
10 Le Pharaon s’était irrité contre ses serviteurs et m’avait mis aux arrêts dans la maison du grand sommelier, moi ainsi que le grand panetier.
11 Nous avons eu un songe la même nuit, moi et lui, et chaque songe avait sa propre signification.
12 Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, esclave du grand sommelier. Nous lui avons fait le récit de nos songes. Il les interpréta et donna à chacun son interprétation.
13 Or, il en advint précisément comme il nous les avait interprétés : moi, on me rétablit dans ma charge, et l’autre, on le pendit. »
14 Le Pharaon fit appeler Joseph qu’on tira précipitamment de geôle. On le rasa, il changea de vêtement et se rendit chez le Pharaon.
15 Celui-ci dit à Joseph : « J’ai eu un songe et personne n’a pu l’interpréter. Mais j’ai entendu dire de toi qu’en entendant le récit des songes, tu étais à même de les interpréter. »
16 Joseph répondit ainsi au Pharaon : « Même sans moi, Dieu saurait donner une réponse salutaire au Pharaon. »
17 Le Pharaon dit alors à Joseph : « Je rêvais et je me voyais debout sur la rive du Nil.
18 Voici que du Nil montaient sept vaches bien en chair et belles de forme. Elles se sont mises à paître dans les fourrés.
19 Puis sept autres vaches montèrent après elles, maigres, très vilaines de forme et malingres, comme je n’en ai jamais vu d’aussi vilaines dans tout le pays d’Égypte.
20 Les vaches malingres et vilaines dévorèrent les sept vaches grasses du début.
21 Une fois entrées dans leurs panses, on ne se doutait pas qu’elles y fussent, tant l’aspect des malingres restait aussi vilain qu’avant. Alors je me suis éveillé,
22 mais pour voir encore en songe sept épis qui montaient d’une seule tige, gonflés et appétissants.
23 Puis sept épis durcis, grêles et brûlés par le vent d’est, germèrent après eux.
24 Les épis grêles absorbèrent les sept bons épis ! J’en ai parlé aux prêtres et personne n’a pu m’éclairer. »
25 Joseph répondit au Pharaon : « Pour le Pharaon, il n’y a là qu’un seul songe. Dieu vient d’informer le Pharaon de ce qu’il va faire.
26 Les sept bonnes vaches font sept années, les sept bons épis font sept années : il n’y a là qu’un songe.
27 Les sept vaches malingres et vilaines qui montèrent après font sept années, ainsi que les sept épis malingres et brûlés par le vent d’est ; ce seront sept années de famine.
28 Voilà la parole que j’avais à dire au Pharaon, Dieu a révélé au Pharaon ce qu’il va faire.
29 Sept années de grande abondance vont venir dans tout le pays d’Égypte.
30 Puis surviendront après elles sept années de famine et l’on perdra le souvenir de toute cette abondance au pays d’Égypte. La famine épuisera le pays
31 et on ne saura plus ce qu’est l’abondance dans le pays à cause de la famine qui suivra, tant elle sévira durement.
32 Si le songe a été répété par deux fois au Pharaon, c’est que la chose a été décidée par Dieu et que Dieu va se hâter de l’accomplir.
33 « Et maintenant, que le Pharaon découvre un homme intelligent et sage pour le préposer au pays d’Égypte.
34 Que le Pharaon mette en place des commissaires sur le pays pour taxer au cinquième le pays d’Égypte pendant les sept années d’abondance !
35 Ils collecteront tous les vivres de ces sept bonnes années à venir et entreposeront du froment sous l’autorité du Pharaon comme réserves de vivres dans les villes.
36 Ce sera une réserve pour le pays en vue des sept années de famine qui surviendront au pays d’Égypte : ainsi la famine ne dépeuplera pas le pays. »

Joseph gouverneur de l’Égypte

37 Cette proposition plut au Pharaon et à tous ses serviteurs.
38 Le Pharaon leur dit : « Trouverons-nous un homme en qui soit comme en celui-ci l’Esprit de Dieu ? »
39 Et le Pharaon dit à Joseph : « Puisque Dieu t’a instruit de tout cela, il n’y a personne qui puisse être aussi intelligent et aussi sage que toi.
40 C’est toi qui seras mon majordome. Tout mon peuple se soumettra à tes ordres et par le trône seulement je te serai supérieur. »
41 Le Pharaon dit à Joseph : « Vois : je t’établis sur tout le pays d’Égypte. »
42 Il retira de sa main l’anneau qu’il passa à la main de Joseph, il le revêtit d’habits de lin fin et lui mit au cou le collier d’or.
43 Puis il le fit monter sur son deuxième char et on criait devant lui : « Attention ! »
Le Pharaon l’établit donc sur tout le pays d’Égypte
44 et il dit à Joseph : « Je suis le Pharaon. Mais sans toi, personne ne lèvera le petit doigt dans tout le pays d’Égypte. »
45 Puis le Pharaon donna à Joseph le nom de Çafnath-Panéah et lui donna pour femme Asenath fille de Poti-Phéra prêtre de One. Joseph partit inspecter le pays d’Égypte.
46 Joseph avait trente ans quand il se tint en présence du Pharaon, roi d’Égypte. Il prit congé de lui pour parcourir tout le pays d’Égypte.
47 Pendant les sept années d’abondance, le pays produisit à plein.
48 Joseph collecta tous les vivres pendant les sept années qui se succédèrent au pays d’Égypte et les entreposa dans les villes ; il entreposa dans les centres urbains les vivres produits dans la campagne environnante.
49 Puis Joseph accumula du froment en quantités énormes, tel le sable de la mer, au point qu’il cessa d’en faire le compte, car ce n’était plus mesurable.

Naissance de Manassé et d’Éphraïm

50 Avant l’année où survint la famine, deux fils naquirent à Joseph, que lui enfanta Asenath, fille de Poti-Phéra, prêtre de One.
51 Il appela l’aîné Manassé « car, dit-il, Dieu m’a crédité de toutes mes peines et porte à mon crédit toute la maison de mon père ».
52 Le cadet, il l’appela Ephraïm « car, dit-il, Dieu m’a rendu fécond dans le pays de ma misère ».
53 Les sept années d’abondance au pays d’Égypte prirent fin
54 et les sept années de famine commencèrent à venir comme Joseph l’avait prédit. La famine sévissait dans tous les pays mais dans l’Égypte tout entière il y avait du pain.
55 Tout le pays d’Égypte fut affamé et le peuple réclama à grands cris du pain au Pharaon. À tous les Égyptiens, il répondit : « Allez trouver Joseph, faites ce qu’il vous dira. »
56 La famine sévissait sur toute la surface du pays.
Joseph ouvrit tous les dépôts stockés dans les villes pour vendre du grain aux Égyptiens. La famine se fit rigoureuse dans le pays d’Égypte.
57 Tout le monde venait en Égypte pour acheter du grain à Joseph car la famine était rigoureuse sur la terre entière.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988