×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Amos 5     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Amos 5
Segond « Colombe »


Appel à revenir à Dieu

1 Écoutez cette parole,
Cette complainte que j’entonne sur vous,
Maison d’Israël !
2 Elle est tombée, elle ne se relèvera plus,
La vierge d’Israël ;
Elle est couchée sur sa (propre) terre,
Nul ne la relève.
3 Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
La ville qui mettait en campagne mille hommes
N’en conservera que cent,
Et celle qui mettait en campagne cent hommes
N’en conservera que dix,
Pour la maison d’Israël.
4 Car ainsi parle l’Éternel à la maison d’Israël :
Cherchez-moi et vivez !
5 Ne cherchez pas à Béthel,
N’allez pas à Guilgal
Ne vous rendez pas à Beér-Chéba.
Car Guilgal sera entièrement déporté,
Et Béthel anéanti.
6 Cherchez l’Éternel et vivez !
Craignez qu’il ne saisisse comme le feu
La maison de Joseph,
Et que ce feu ne la dévore,
Sans personne à Béthel pour l’éteindre,
7 Vous qui changez le droit en absinthe
Et qui jetez à terre la justice !
8 Il a fait les Pléiades et Orion,
Il change l’ombre de la mort en aurore,
Il obscurcit le jour pour en faire la nuit,
Il appelle les eaux de la mer
Et les répand à la surface de la terre :
L’Éternel est son nom.
9 Il déchaîne la ruine sur le puissant,
Et la ruine survient sur la place forte.
10 Ils haïssent celui qui les reprend à la porte
Et ils ont horreur de celui qui parle sincèrement.
11 Aussi, parce que vous avez foulé l’indigent,
Et que vous avez pris de lui du blé en présent,
Vous avez bâti des maisons en pierres de taille,
Mais vous ne les habiterez pas ;
Vous avez planté d’excellentes vignes,
Mais vous n’en boirez pas le vin.
12 Car, je le sais, vos crimes sont nombreux
Et vos péchés énormes ;
Vous opprimez le juste, vous le rançonnez,
Et vous, à la porte vous évincez les pauvres.
13 Voilà pourquoi, en des temps comme ceux-ci, l’homme intelligent se tait,
Car ces temps sont mauvais.
14 Recherchez le bien et non le mal
Afin que vous viviez,
Et qu’ainsi l’Éternel, le Dieu des armées, soit avec vous,
Comme vous le dites.
15 Haïssez le mal, aimez le bien,
Faites régner à la porte le droit ;
Peut-être l’Éternel, le Dieu des armées, aura pitié
Du reste de Joseph.
16 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel, le Dieu des armées, le Seigneur :
Dans toutes les places on se lamentera,
Dans toutes les rues on dira : Ah ! Ah !
On appellera le laboureur au deuil,
Et aux lamentations ceux qui s’y connaissent en chants funèbres.
17 Dans toutes les vignes on se lamentera,
Lorsque je passerai au milieu de toi,
Dit l’Éternel.
18 Malheur à ceux qui désirent le jour de l’Éternel !
Qu’attendez-vous du jour de l’Éternel ?
Il sera ténèbres et non lumière.
19 (Il en sera) comme d’un homme qui fuit devant le lion
Et que rencontre l’ours,
Qui gagne sa demeure, appuie sa main sur la muraille,
Et que mord le serpent.
20 Le jour de l’Éternel n’est-il pas ténèbres et non lumière ?
N’est-il pas obscur et sans éclat ?
21 Je hais, je méprise vos fêtes,
Je ne puis sentir vos cérémonies.
22 Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes,
Je n’y prends aucun plaisir ;
Vos sacrifices de communion et les veaux gras,
Je ne les regarde pas.
23 Éloigne de moi le bruit de tes cantiques
Je n’écoute pas le son de tes luths,
24 Mais que le droit coule comme de l’eau,
Et la justice comme un torrent intarissable.
25 M’avez-vous fait des sacrifices et des offrandes
Pendant les quarante années du désert, maison d’Israël ?
26 Emportez donc Sikkouth, votre roi,
Et Kiyoun, vos idoles,
L’étoile de votre dieu
Que vous vous êtes fabriqué !
27 Et je vous déporterai au-delà de Damas,
Dit celui dont le nom est l’Éternel, le Dieu des armées.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.