×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Exemples 17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Exemples 17
André Chouraqui


L’amant de la querelle

1 Mieux vaut une miche sèche avec la quiétude qu’une maison pleine de sacrifices avec la dispute.
2 Un serviteur perspicace gouverne un fils infamant ; au milieu de frères, il partage la possession.
3 La raffinerie pour l’argent, le creuset pour l’or, mais IHVH-Adonaï examine les cœurs.
4 Le malfaiteur est attentif à la lèvre de la fraude. Il écoute le mensonge sur la langue du dam.
5 Le moqueur flétrit son auteur avec l’indigent. Qui se réjouit de la calamité n’est pas innocenté.
6 Les fils de fils, nimbe des anciens ; splendeur des fils, leur père.
7 Lèvre éloquente ne sied pas au veule, ni au gratificateur lèvre du mensonge.
8 Pot-de-vin est pierre précieuse aux yeux de son maître, où qu’il se tourne, il est perspicace.
9 Chercheur d’amour couvre la carence ; rabâcheur de parole sépare les amis.
10 Le blâme influe qui discerne, plus que cent coups au fou.
11 Le rebelle cherche seulement le mal ; un messager cruel sera envoyé contre lui.
12 Qu’un homme rencontre un ours désenfanté, plutôt qu’un fou dans sa démence !
13 Qui répond au bien par le mal, le malheur ne se retire pas de sa maison.
14 L’en-tête d’un litige, un déferlement d’eaux ; avant qu’il ne s’exaspère, lâche la dispute.
15 Justificateur du criminel et qui incrimine un juste sont tous deux en abomination pour IHVH-Adonaï.
16 Pourquoi donc un prix dans la main d’un fou ? Il n’a pas à cœur d’acquérir la sagesse.
17 Un compagnon aime en tout temps, mais un frère est enfanté pour la détresse.
18 L’humain sans cœur tope de la paume ; il se porte garant en face de son compagnon.
19 Amant de la carence, amant de la querelle. Qui hausse son ouverture recherche le bris.
20 Cœur tortueux ne trouve pas le bien ; langue subversive tombe dans le malheur.
21 Qui enfante un fou, à lui l’affliction ; père d’un veule ne se réjouit pas.
22 Cœur joyeux améliore la santé ; souffle consterné dessèche l’os.
23 Le criminel prend le pot-de-vin sans droit, pour incliner les voies du jugement.
24 La face de qui discerne est sagesse ; les yeux du fou vont aux confins de la terre.
25 Un fils fou est l’irritation de son père, l’amertume de celle qui l’a enfanté !
26 Aussi, punir le juste n’est pas bien, ni frapper à bon droit les gratificateurs.
27 Qui épargne ses dires pénètre la pénétration ; qui garde le souffle froid est homme de discernement.
28 Le dément aussi, s’il se tait, est compté pour sage. Qui clôt ses lèvres est sagace.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf