Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Genèse 41.24     

Genèse 41.24
Samuel Cahen


Joseph devant le pharaon

1 Au bout de deux ans Par’au eut un songe ; il croyait être près du fleuve.
2 Sept jeunes vaches, belles à voir et fortes en chair, montaient hors du fleuve, et passaient dans la prairie.
3 Sept autres vaches montaient derrière elles, hors du fleuve, laides à voir et maigres en chair ; elles se placèrent auprès des autres vaches sur le bord du fleuve ;
4 Les vaches, laides à voir et maigres en chair, mangèrent les sept vaches belles à voir et fortes en chair ; alors Par’au se réveilla ;
5 Il se rendormit, et eut un second songe. Il lui semblait que sept épis, bien fournis et beaux, s’élevaient dans un même tuyau ;
6 Et que sept épis, minces et flétris par le vent de l’orient, germaient après ceux-là ;
7 Que les sept épis minces engloutirent les sept épis bien fournis et pleins. Par’au se réveilla et voilà le songe ;
8 Le lendemain matin son esprit fut troublé ; il envoya appeler tous les magiciens et tous les sages d’Égypte. Par’au leur raconta son songe, mais aucun d’eux ne put le lui bien expliquer.
9 Alors le chef des échansons parla ainsi à Par’au : je dois me rappeler aujourd’hui mes fautes ;
10 Par’au s’étant mis en colère contre ses serviteurs, me fit mettre en prison dans la maison du chef des exécuteurs, moi ainsi que le chef des panetiers.
11 Nous eûmes, lui et moi, un songe dans une même nuit ; nous eûmes chacun un songe conforme à l’interprétation ;
12 Il y avait là avec nous un jeune homme, Hébreu, serviteur du chef des exécuteurs ; nous lui racontâmes notre songe, il nous l’interpréta, donnant à chacun une interprétation conforme à son songe.
13 Il arriva comme il nous l’avait interprété. Il (le roi) me rétablit en mon office, et il fit pendre l’autre ;
14 Par’au envoya et fit appeler Joseph ; on le fit sortir à la hâte de la prison ; il se rasa, changea de vêtement et vingt devant Par’au.
15 Par’au dit à Joseph : j’ai eu un songe, personne ne peut l’interpréter ; j’ai appris sur tout compte que tu sais bien interpréter un songe ;
16 Joseph répondit à Par’au en ces termes : loin de moi ! C’est Dieu qui répondra pour le bien de Par’au.
17 Par’au parla à Joseph : dans mon songe, je croyais être au bord du fleuve.
18 Et voilà que sept vaches, fortes en chair et belles de conformation, montaient du fleuve et paissaient de le marais ;
19 Derrière elles venaient sept autres vaches, chétives, très laides et tellement maigres, que je n’en ai pas vu de semblables en laideur dans tout le pays d’Égypte.
20 Les vaches maigres et chétives mangèrent les sept premières vaches fortes ;
21 Qui entrèrent dans leur ventre sans qu’on s’en aperçût qu’elles y fussent entrées ; leur apparence fut chétive comme auparavant ; alors je me réveillais.
22 Je vis aussi en songe sept épis pleins et bons qui semblaient sortir d’un seul tuyau.
23 Puis sept épis desséchés, minces et flétris par le vent d’orient, qui germaient après eux.
24 Les épis minces engloutirent les sept bons épis ; j’ai raconté cela aux magiciens ; mais personne ne me l’a expliqué.
25 Joseph dit à Par’au : le songe de Par’au est une seule (et même chose). Dieu a déclaré à Par’au ce qu’il va faire ;
26 Les sept belles vaches signifient sept années, et les sept bons épis signifient aussi sept années ; c’est le même songe.
27 Les sept vaches maigres et laides qui montaient derrière elles, signifient sept années, et les sept épis vides et flétris par le vent d’orient, signifient sept années de famine.
28 C’est ce que j’ai dit à Par’au : Dieu a fait voir à Par’au ce qu’il va faire.
29 Sept années arriveront, alors il y aura une grande abondance dans le pays d’Égypte.
30 Après viendront sept années de famine ; toute l’abondance sera oubliée dans le pays d’Égypte, et la famine consumera le pays ;
31 Et l’on ne s’apercevra plus de l’abondance dans le pays, à cause de cette famine qui viendra après, car elle sera très grande.
32 Et quand à ce que le songe a été réitéré à Par’au pour la seconde fois, c’est que la chose est arrêtée de Dieu, et que Dieu se hâte de l’accomplir.
33 Maintenant que Par’au choisisse un homme entendu et sage, et qu’il l’établisse sur le pays d’Égypte.
34 Que Par’au fasse aussi ceci : qu’il institue des commissaires dans le pays, e que pendant les sept années d’abondance il prenne la cinquième partie du produit du pays d’Égypte.
35 Qu’ils amassent tous les vivres pendant ces bonnes années qui viendront ; qu’ils en fassent un monceau sous la puissance de Par’au, des vivres dans les villes, et qu’ils les gardent.
36 Les vivres seront en réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui seront dans le pays d’Égypte, afin que le pays ne soit pas consumé par la famine.

Joseph gouverneur de l’Égypte

37 La chose plut à Par’au et à tous ses serviteurs.
38 Par’au dit à ses serviteurs : trouverons-nous un homme comme celui-ci ! un homme en qui se trouve l’esprit divin ?
39 Par’au dit à Iioseph : puisque Dieu t’a fait connaître toutes ces choses, il n’y a personne si entendu, ni si sage que toi.
40 Tu seras préposé à ma maison, et c’est par ta bouche que tout mon peuple sera nourri ; ce n’est que par le trône que je serai plus grand que toi.
41 Par’au dit à Joseph : vois, je t’ai établi sur tout le pays d’Égypte.
42 Par’au ôta l’anneau de sa main, et le mit à la main de Iioseph ; il le fit revêtir d’habits de fin lin, et lui mit un collier d’or au cou.
43 Il le fit monter dans la seconde voiture de parade qu’il avait, et on cria devant lui : à genoux ! et il l’établit sur tout le pays d’Égypte.
44 Par’au dit à Ioseph : je suis Par’au, mais sans toi personne ne lèvera la main, ni le pied, dans tout le pays d’Égypte.
45 Par’au appela le nom de Iioseph, Tsaphnath Panéa’h, et lui donna pour femme Asnath, fille de Poti Phéra, ministre d’One. Iioseph traversa le pays d’Égypte.
46 Iioseph était âgé de trente ans lorsqu’il se présenta devant Par’au, roi d’Égypte ; Iioseph sortit de devant Par’au, et parcourut tout le pays d’Égypte.
47 La terre rapporta abondamment pendant les sept années de fertilité.
48 On amassa tous les vivres des sept années qui étaient dans le pays d’Égypte, et l’on mit des provisions dans les villes, savoir : dans chaque ville on mit la provision provenant du territoire d’alentour.
49 Iioseph amoncela le blé en très grande quantité, comme le sable de la mer ; tellement qu’on cessa de le mesurer, parce qu’il était sans nombre.

Naissance de Manassé et d’Éphraïm

50 Il naquit à Iioseph, avant l’arrivée de l’année de famine, deux fils que lui avait enfantés Asnath, fille de Poti Phéra, ministre d’One.
51 Iioseph nomma l’aîné Menasché ; car, dit-il, Dieu m’a fait oublier toute ma peine et toute la maison de mon père.
52 Et il nomma le second Ephraïm ; car, dit-il, Dieu m’a fait fructifier au pays d’Égypte.
53 Alors finirent les sept années d’abondance qui avaient été au pays d’Égypte.
54 Et les sept années de famine commencèrent à arriver, comme Iioseph l’avait prédit ; il y eu famine dans tous les pays, et dans tout le pays d’Égypte et il y eut du pain.
55 Tout le pays d’Égypte fut affamé ; tout le peuple cria vers Par’au pour avoir du pain. Mais Par’au dit à toute l’Égypte : allez vers Iioseph, et faite ce qu’il vous dira.
56 La famine était dans tout le pays ; Iioseph ouvrit tous (les greniers) où il y avait du blé, et entendit à l’Égypte. Cependant la famine augmenta en Égypte.
57 De tous les pays on vint en Égypte vers Iioseph, pour acheter, car la famine augmenta en Égypte.

Cette Bible est dans le domaine public.