Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Synodale  / Colossiens 2     

Colossiens 2
Synodale


1 Je veux, en effet, que vous sachiez combien est grand le combat que je soutiens pour vous et pour ceux qui sont à Laodicée, comme pour tous ceux qui ne me connaissent pas de visage,
2 afin que leurs cœurs soient consolés et qu’ils soient unis dans la charité, pour être enrichis d’une pleine certitude de l’intelligence, de manière à connaître le mystère de Dieu, le Christ,
3 dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science.
4 Je dis cela, afin que personne ne vous abuse par des discours séduisants.
5 Car, bien qu’absent de corps, je suis avec vous en esprit, et je me réjouis de voir le bon ordre qui règne parmi vous et la fermeté de votre foi en Christ.
6 Ainsi, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez unis à lui ;
7 soyez enracinés et fondés en lui, affermis par la foi, telle qu’elle vous a été enseignée, et abondez en actions de grâces.

L’œuvre de Christ et la liberté qui en découle

8 Prenez garde de ne pas vous laisser séduire par la philosophie et par de vaines subtilités, s’inspirant des traditions humaines et des rudiments du monde, et non des enseignements du Christ.
9 Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
10 Et vous, vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute souveraineté et de toute puissance.
11 En lui aussi vous avez été circoncis, non d’une circoncision faite par la main de l’homme, mais de la circoncision du Christ, qui consiste dans le dépouillement de notre être charnel.
12 Ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités avec lui, par la foi en la puissance de Dieu qui l’a ressuscité des morts.
13 Lorsque vous étiez morts par vos fautes et dans l’incirconcision de votre chair, il vous a fait revivre avec lui ; car il nous a pardonné toutes nos fautes.
14 Il a effacé l’acte qui était rédigé contre nous et dont les dispositions nous étaient contraires, et il l’a supprimé, en le clouant à la croix ;
15 il a dépouillé les dominations et les puissances, et il les a publiquement livrées en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.
16 Ainsi donc, que personne ne porte un jugement sur vous à propos de ce que vous mangez ou buvez, ou à propos d’une fête, d’une nouvelle lune, ou d’un sabbat ;
17 tout cela n’est que l’ombre des choses qui devaient venir, mais le corps est en Christ.
18 Ne vous laissez pas enlever de prix de la course par ces gens qui, sous prétexte d’humilité, veulent rendre un culte aux anges. S’abandonnant à leurs propres visions, enflés d’un vain orgueil par leur sens charnel,
19 ils ne demeurent pas attachés au chef, de qui tout le corps, soutenu et fortement uni par ses jointures et ses articulations, reçoit le développement qui vient de Dieu.
20 Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi vous laissez-vous imposer ces prescriptions, comme si vous viviez encore dans le monde :
21 Ne prends pas, ne goûte pas, ne touche pas ?
22 Toutes ces prescriptions sont pernicieuses par l’abus qu’on en fait, et elles ne s’inspirent que de préceptes et de commandements humains,
23 bien qu’elles se donnent des apparences de sagesse, par un culte volontaire et par une certaine humilité, en n’épargnant pas le corps et en n’ayant point égard à la satisfaction de la chair.

Cette Bible est dans le domaine public.