Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Actes 5.11
Nouveau Testament Stapfer


1 Mais un homme nommé Ananias, d’accord avec sa femme Sapphira, vendit une propriété,
2 mit de côté une partie du prix de vente, sa femme le sachant, et apportant le reste, le déposa aux pieds des apôtres.
3 Ananias, lui dit Pierre, pourquoi Satan s’est-il emparé de ton coeur, jusqu’à te faire mentir à l’Esprit saint, et te faire mettre de côté une partie du prix de ton champ ?
4 Si tu ne l’avais pas vendu, ne te serait-il pas resté ? et, si tu le vendais, ne pouvais-tu pas à ton gré disposer de sa valeur ? comment as-tu pu former un pareil projet dans ton coeur ? ce n’est pas à des hommes que tu as menti, c’est à Dieu. »
5 A l’ouïe de ces paroles, Ananias tomba et expira. Tous les auditeurs furent frappés d’épouvante ;
6 cependant les plus jeunes, s’étant levés, l’arrangèrent pour l’ensevelir, puis ils l’emportèrent et l’enterrèrent.
7 Il s’était écoulé trois heures environ, lorsque sa femme entra, ne sachant pas ce qui était arrivé.
8 Pierre s’adressa à elle : « Dis-moi si c’est à ce prix-là que vous avez vendu votre champ ? » Elle répondit : « C’est à ce prix-là. »
9 Mais Pierre : « Eh quoi ! vous vous êtes concertés pour tenter l’Esprit du Seigneur ! Voici les pas de ceux qui ont enseveli ton mari s’approchent de cette porte ; ils vont t’emporter ! »
10 A l’instant même elle tomba à ses pieds et expira ; les jeunes gens qui rentraient la trouvèrent morte, ils l’emportèrent et l’enterrèrent à côté de son mari.
11 L’Église tout entière et tous ceux qui apprirent ces faits furent frappés d’épouvante.

Arrestation des apôtres

12 Cependant il se faisait, dans le peuple, par les mains des apôtres, des miracles et des prodiges en grand nombre. Ceux-ci se tenaient d’habitude tous ensemble sous le portique de Salomon.
13 Aucun des autres n’osait entrer en rapport avec eux, mais le peuple leur montrait une grande admiration ;
14 des croyants toujours plus nombreux, des hommes et des femmes en foule s’attachaient au Seigneur ;
15 c’était au point qu’on portait les malades jusque dans les rues, qu’on les déposait sur de petits lits et sur des grabats afin que, Pierre venant à passer, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux.
16 Même des villes voisines, la foule accourait à Jérusalem, amenant des malades et des personnes tourmentées par des Esprits impurs : tous étaient guéris.
17 Cependant le grand-prêtre et tous ceux de son parti (le parti des Sadducéens) se mirent en mouvement. Poussés par la jalousie,
18 ils firent arrêter les apôtres et les jetèrent dans la prison publique.
19 Mais un ange du Seigneur ouvrit, pendant la nuit, les portes de la prison, les fit sortir et leur dit :
20 « Allez vous montrer au Temple et annoncez au peuple toutes ces paroles de vie. »
21 A ces mots, ils entrèrent au Temple dès le point du jour et reprirent leur enseignement. Cependant le grand-prêtre et ses partisans convoquèrent le Sanhédrin et tout le sénat des Israélites, puis ils envoyèrent chercher les apôtres à la prison.
22 Leurs agents s’y rendirent donc et ne les y trouvèrent pas ; ils revinrent et rapportèrent le fait en ces termes :
23 « Nous avons trouvé la prison fermée avec grand soin et les sentinelles se tenant aux portes ; nous avons ouvert et, dedans, nous n’avons trouvé personne. »
24 A l’ouïe de ces paroles, le capitaine du Temple et les chefs des prêtres se demandèrent avec inquiétude où étaient les apôtres et ce que tout cela deviendrait.
25 Là-dessus, quelqu’un vint leur dire : « Les hommes que vous avez fait mettre en prison sont installés au Temple et enseignent le peuple. »
26 Le capitaine du Temple partit alors avec ses agents et les amena, mais sans employer la force, car ils avaient peur du peuple qui aurait pu les lapider.
27 Ils les amenèrent donc et les introduisirent dans le Sanhédrin.
28 Le grand-prêtre les interrogea « Ne vous avons-nous pas expressément interdit, leur dit-il, d’enseigner en ce nom-là, et voilà que vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement et que vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme ! »
29 Mais Pierre et les apôtres répondirent par ces paroles : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes ; »
30 le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus que vous, vous avez fait mourir en le pendant à une croix.
31 Dieu, par sa droite, l’a élevé à la dignité de Chef et de Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés,
32 et nous, nous sommes témoins de ces choses, ainsi que le saint Esprit donné par Dieu à ceux qui lui obéissent. »
33 Ce langage les exaspéra ; ils voulaient les faire mettre à mort ;
34 mais un des membres du Sanhédrin, un des Pharisiens, appelé Gamaliel, un légiste qui était estimé de tout le peuple, se leva et demanda qu’on fît sortir un instant les apôtres,
35 puis il dit : « Israélites, prenez bien garde à ce que vous allez faire à ces hommes ;
36 il y a quelque temps s’est levé Theudas qui prétendait aussi être quelque chose, et quatre cents hommes environ se joignirent à lui ; il fut tué et tous ceux qui s’étaient ralliés à lui ont été mis en déroute et réduits à rien.
37 Après lui, à l’époque du recensement, s’est levé Judas le Galiléen, et il a attiré bien des gens à lui ; celui-là aussi a péri, et tous ceux qu’il avait ralliés à lui ont été dispersés.
38 Eh bien, je vous dis ceci : Cessez vos poursuites et laissez aller ces hommes ; car si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle tombera d’elle-même ;
39 si, au contraire, elle vient de Dieu, vous ne pourrez l’arrêter et vous risquez de vous trouver avoir combattu contre Dieu. »
40 Ils se rangèrent à son avis et, ayant rappelé les apôtres, ils leur firent donner la bastonnade, puis leur défendirent de prêcher au nom de Jésus et les relâchèrent.
41 Les apôtres se retirèrent de devant le Sanhédrin pleins de joie d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Dieu ;
42 et tous les jours, dans le Temple et dans leur maison, ils ne cessaient d’enseigner et d’annoncer l’Évangile de Jésus-Christ.

Cette Bible est dans le domaine public.