×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)  / Actes 5.22  / strong 390     

Actes 5.22
Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)


1 Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété,
2 et retint une partie du prix , sa femme le sachant ; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres.
3 Pierre lui dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, au point que tu mentes au Saint-Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ
4 S’il n’eût pas été vendu, ne te restait-il pas Et, après qu’il a été vendu, le prix n’était-il pas ta disposition Comment as-tu pu mettre en ton coeur un pareil dessein Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.
5 Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira . Une grande crainte saisit tous les auditeurs.
6 Les jeunes gens, s’étant levés, lenveloppèrent , l’emportèrent, et l’ensevelirent.
7 Environ trois heures plus tard sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé.
8 Pierre lui adressa la parole : Dis-moi , est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ Oui, répondit-elle, c’est à ce prix-là.
9 Alors Pierre lui dit : Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l’Esprit du Seigneur Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils temporteront.
10 Au même instant, elle tomba aux pieds de l’apôtre, et expira . Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte ; ils l’emportèrent, et l’ensevelirent auprès de son mari.
11 Une grande crainte s’empara de toute l’assemblée et de tous ceux qui apprirent ces choses.

Arrestation des apôtres

12 Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres . Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon,
13 et aucun des autres n’osait se joindre à eux ; mais le peuple les louait hautement.
14 Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur , hommes et femmes, s’augmentait de plus en plus ;
15 en sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux.
16 La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs ; et tous étaient guéris.
17 Cependant le souverain sacrificateur et tous ceux qui étaient avec lui, savoir le parti des sadducéens, se levèrent, remplis de jalousie,
18 mirent les mains sur les apôtres, et les jetèrent dans la prison publique.
19 Mais un ange du Seigneur, ayant ouvert pendant la nuit les portes de la prison les fit sortir, et leur dit :
20 Allez, tenez-vous dans le temple, et annoncez au peuple toutes les paroles de cette vie.
21 Ayant entendu cela, ils entrèrent dès le matin dans le temple, et se mirent à enseigner Le souverain sacrificateur et ceux qui étaient avec lui étant survenus, ils convoquèrent le sanhédrin et tous les anciens des fils d’Israël, et ils envoyèrent chercher les apôtres à la prison.
22 Les huissiers, à leur arrivée, ne les trouvèrent point dans la prison. Ils s’en retournèrent, et firent leur rapport,
23 en disant : Nous avons trouvé la prison soigneusement fermée, et les gardes qui étaient devant les portes ; mais, après avoir ouvert, nous n’avons trouvé personne dedans.
24 Lorsqu’ils eurent entendu ces paroles, le commandant du temple et les principaux sacrificateurs ne savaient que penser des apôtres et des suites de cette affaire.
25 Quelqu’un vint leur dire : Voici, les hommes que vous avez mis en prison sont dans le temple, et ils enseignent le peuple.
26 Alors le commandant partit avec les huissiers, et les conduisit sans violence, car ils avaient peur d’être lapidés par le peuple.
27 Après qu’ils les eurent amenés en présence du sanhédrin , le souverain sacrificateur les interrogea
28 en ces termes : Ne vous avons-nous pas défendu expressément d’enseigner en ce nom-là? Et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme !
29 Pierre et les apôtres répondirent : Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.
30 Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez, en le pendant au bois.
31 Dieu l’a par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.
32 Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint-Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.
33 Furieux de ces paroles , ils voulaient les faire mourir.
34 Mais un pharisien, nommé Gamaliel, docteur de la loi, estimé de tout le peuple, se leva dans le sanhédrin, et ordonna de faire sortir un instant les apôtres.
35 Puis il leur dit : Hommes Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à l’égard de ces gens.
36 Car, il n’y a pas longtemps que parut Theudas, qui se donnait pour quelque chose, et auquel se rallièrent environ quatre cents hommes : il fut tué, et tous ceux qui l’avaient suivi furent mis en déroute et réduits à rien.
37 Après lui, parut Judas le Galiléen, à l’époque du recensement, et il attira du monde à son parti : il périt aussi, et tous ceux qui l’avaient suivi furent dispersés.
38 Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller . Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira ;
39 mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d’avoir combattu contre Dieu.
40 Ils se rangèrent à son avis. Et ayant appelé les apôtres, ils les firent battre de verges, ils leur défendirent de parler au nom de Jésus, et ils les relâchèrent.
41 Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus.
42 Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d’enseigner, et d’annoncer la bonne nouvelle de Jésus-Christ.

Code strong pour « anastrepho »

Strong numéro :390 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
ἀναστρέφω

Vient de 303 et 4762

Mot translittéré Entrée du TDNT

anastrepho

7:715,1093

Prononciation phonétique Type de mot

(an-as-tref’-o)   

Verbe

Définition :
  1. s’en retourner.
  2. revenir.
  3. aller ici et là, tourner en rond, ne pas demeurer en place.
  4. se conduire, être conduit, vivre.
Traduit dans la Louis Segond 1910 par :

parcourir, renverser, s’en retourner, revenir, être conduit, se conduire, vivre ; 11

Concordance :

Matthieu 17.22
Pendant qu’ils parcouraient 390 la Galilée, Jésus leur dit : Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes ;

Jean 2.15
Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa 390 les tables ;

Actes 5.22
Les huissiers, à leur arrivée , ne les trouvèrent point dans la prison. Ils s’en retournèrent 390, et firent leur rapport ,

Actes 15.16
Après cela, je reviendrai 390, et je relèverai de sa chute   la tente de David, J’en réparerai les ruines , et je la redresserai ,

2 Corinthiens 1.12
Car ce qui fait notre gloire, c’est ce témoignage de notre conscience, que nous nous sommes conduits 390 dans le monde, et surtout à votre égard, avec sainteté et pureté devant Dieu, non point avec une sagesse charnelle, mais avec la grâce de Dieu.

Ephésiens 2.3
Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions 390 autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres.

1 Timothée 3.15
mais afin que tu saches , si je tarde , comment il faut se conduire 390 dans la maison de Dieu, qui est l’Église du Dieu vivant , la colonne et l’appui de la vérité.

Hébreux 10.33
d’une part , exposés comme en spectacle aux opprobres et aux tribulations, et de l’autre, vous associant à ceux dont la position était la même 390.

Hébreux 13.18
Priez pour nous ; car nous croyons avoir une bonne conscience, voulant en toutes choses nous bien conduire 390 .

1 Pierre 1.17
Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’œuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous 390 avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage,

2 Pierre 2.18
Avec des discours enflés de vanité, ils amorcent par les convoitises de la chair, par les dissolutions, ceux qui viennent à peine d’échapper aux hommes qui vivent 390 dans l’égarement ;


Cette Bible est dans le domaine public.