×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Nombres 24     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Nombres 24
Segond « Colombe »


1 Balaam vit que l’Éternel trouvait bon de bénir Israël, et il n’alla pas, comme les autres fois, à la recherche de formules occultes ; mais il tourna son visage du côté du désert.
2 Balaam leva les yeux et vit Israël campé selon ses tribus. Alors l’Esprit de Dieu fut sur lui.
3 Balaam prononça sa sentence et dit : Oracle de Balaam, fils de Beor,
Oracle de l’homme qui a l’œil clairvoyant,
4 Oracle de celui qui entend les paroles de Dieu,
De celui qui voit la vision du Tout-Puissant,
De celui qui se prosterne et dont les yeux s’ouvrent.
5 Qu’elles sont belles, tes tentes, ô Jacob !
Tes demeures, ô Israël !
6 Elles s’étendent comme des torrents,
Comme des jardins près d’un fleuve,
Comme des aloès que l’Éternel a plantés,
Comme des cèdres le long des eaux.
7 L’eau coule de ses seaux,
Et sa semence (est fécondée) par d’abondantes eaux.
Son roi s’élève au-dessus d’Agag,
Et son royaume devient puissant.
8 Dieu l’a fait sortir d’Égypte,
Il est pour lui comme la vigueur du buffle.
Il dévore les nations qui sont ses adversaires,
Il brise leurs os et les blesse de ses flèches.
9 Il s’accroupit, il se couche comme un lion et comme une lionne :
Qui le fera lever ?
Béni soit quiconque te bénira,
Et maudit soit quiconque te maudira !
10 La colère de Balaq s’enflamma contre Balaam ; Balaq frappa des mains et dit à Balaam : C’est pour vouer mes ennemis à la malédiction que je t’ai appelé, et voici que déjà par trois fois tu les as comblés de bénédictions.
11 Fuis maintenant, va-t’en chez toi ! J’avais dit que je te rendrais des honneurs, mais l’Éternel t’empêche de les recevoir.
12 Balaam répondit à Balaq : N’ai-je point parlé en ces termes aux messagers que tu m’as envoyés
13 Quand Balaq me donnerait plein sa maison d’argent et d’or, je ne pourrai prendre aucune initiative ni en bien ni en mal contre l’ordre de l’Éternel ; je répéterai ce que dira l’Éternel
14 Et maintenant je m’en vais vers mon peuple. Viens, je t’avertirai de ce que ce peuple fera à ton peuple dans les temps à venir.
15 Balaam prononça sa sentence et dit : Oracle de Balaam, fils de Beor,
Oracle de l’homme qui a l’œil clairvoyant,
16 Oracle de celui qui entend les paroles de Dieu,
De celui qui connait les desseins du Très-Haut,
De celui qui voit la vision du Tout-Puissant,
De celui qui se prosterne et dont les yeux s’ouvrent.
17 Je le vois, mais non maintenant,
Je le contemple, mais non de près.
Un astre sort de Jacob,
Un sceptre s’élève d’Israël.
Il blesse les flancs de Moab
Et il abat tous les fils de Seth.
18 Il prend possession d’Édom,
Il prend possession de Séir, ses ennemis.
Israël est plein de vaillance.
19 Celui qui sort de Jacob règne en souverain,
Il fait périr ceux qui s’échappent des villes.
20 (Balaam) vit Amalec. Il prononça sa sentence et dit : Amalec est la première des nations,
Mais en fin de compte il ira à la perdition.
21 Il vit les Qéniens. Il prononça sa sentence et dit :
Ton habitation est solide,
Et ton nid posé sur le roc.
22 Mais Qaïn sera consumé
Quand Assour t’emmènera captif.
23 Il prononça sa sentence et dit :
Hélas ! qui vivra après que Dieu l’aura établi ?
24 Mais des navires viendront de Kittim,
Ils humilieront Assour, ils humilieront Héber ;
Et lui aussi ira à la perdition.
25 Balaam se leva, s’en alla et retourna chez lui. Balaq s’en alla aussi de son côté.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.