×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iob 38     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iob 38
André Chouraqui


La réponse de IHVH-Adonaï

1 IHVH-Adonaï répond à Iob, de la tempête, et dit :
2 Quel est celui qui enténèbre le conseil, aux mots sans pénétration ?
3 Ceins donc tes lombes, comme un homme. Je te questionne : fais-moi pénétrer.
4 Où étais-tu quand j’ai fondé la terre ? Rapporte-le, si tu pénètres le discernement !
5 Qui a fixé ses mesures ? Le pénètres-tu ? Qui a tendu sur elle le cordeau ?
6 Dans quoi ses socles furent-ils enfoncés ? Qui a tiré sa pierre d’angle,
7 quand les étoiles du matin jubilaient ensemble, aux ovations de tous les fils d’Elohîms ?
8 Qui clôtura la mer à deux portails, quand, en son déferlement, elle sortit de la matrice ;
9 quand je lui impartis la nuée pour vêtement, et pour lange le brouillard ?
10 Je la brisai par ma loi et lui mis un verrou, des portails.
11 Je dis : « Viens jusqu’ici, ne continue pas ! Ici s’arrête le génie de tes vagues ! »
12 As-tu, en tes jours, donné des ordres au matin ? As-tu fait connaître son lieu à l’aube,
13 pour saisir les ailes de la terre et y berner les criminels ?
14 Elle se transforme comme l’argile sous un sceau, et ils surgissent comme dans un vêtement.
15 Mais leur lumière est interdite aux criminels ; le bras levé est brisé.
16 Es-tu venu jusqu’aux enfonçures de la mer ? As-tu cheminé dans les arcanes de l’abîme ?
17 Se sont-elles découvertes à toi, les portes de la mort ? Vois-tu les portes de l’ombremort ?
18 Discernes-tu jusqu’aux immensités de la terre ? Rapporte, si tu la pénètres toute.
19 Sur quelle route demeure la lumière ? La ténèbre, où est son lieu,
20 pour que tu les prennes à leur frontière, et discernes les chemins de leur maison ?
21 Tu le sais ; oui, tu étais né alors ! Il est grand, le nombre de tes jours !

Qui souffle le simoun ?

22 As-tu accédé aux réserves de neige ? Vois-tu les réserves de grêle
23 que j’épargne pour les temps de détresse, pour le jour de la mêlée et de la guerre ?
24 Où est la route qui distribue la lumière, qui souffle le simoun sur la terre ?
25 Qui fend le canal des inondations, la routes des voies de l’éclair,
26 pour faire pleuvoir sur une terre sans homme, sur un désert sans humain ;
27 pour rassasier l’anéantissement, le néant, et faire germer la sortie du gazon ?
28 A-t-elle un père, la pluie ? Ou qui enfante les gouttelettes de la rosée ?
29 Du ventre de qui sort la glace ? Le givre des ciels, qui l’enfante ?
30 Les eaux se dissimulent sous l’apparence de la pierre, prises sur les faces de l’abîme

La provende du corbeau

31 As-tu lié les banderoles de la Pléiade ? Ou dénoué les drisses d’Orion ?
32 Fais-tu sortir à temps les constellations ? Réconfortes-tu l’Ourse avec ses fils ?
33 Pénètres-tu les lois des ciels ? Mets-tu leur influence sur terre ?
34 Élèves-tu ta voix dans la nébulosité, pour que le déferlement des eaux te couvre ?
35 Lances-tu les éclairs et vont-ils ? Te disent-ils : « Nous voici ? »
36 Qui impartit la sagesse aux ibis ? Ou qui donne le discernement au coq ?
37 Qui raconte l’éther avec sagesse ? Qui incline les outres des ciels,
38 et coule la poussière en solide, quand les mottes se collent ?
39 Chasses-tu la proie pour le lion ? Assouvis-tu l’animalité des lionceaux,
40 quand ils s’accroupissent dans les repaires, se tapissent dans le fourré, aux aguets ?
41 Qui prépare la provende du corbeau, quand ses petits appellent Él et vaguent sans nourriture ?

Cette Bible est dans le domaine public.