×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 40     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 40
André Chouraqui


À la maison d’arrêt

1 Et c’est après ces paroles, l’échanson du roi de Misraîm et le panetier avaient fauté contre leur Adôn, le roi de Misraîm.
2 Pharaon écume contre ses deux eunuques, contre le chef des échansons et contre le chef des panetiers.
3 Il les donne à la garde de la maison du chef des immolateurs, à la maison d’arrêt, lieu où Iosseph est prisonnier.
4 Le chef des immolateurs prépose Iosseph auprès d’eux. Il officie pour eux. Ils restent des jours sous garde.
5 Les deux rêvent un rêve, chacun son rêve, une même nuit, chacun selon l’interprétation de son rêve, l’échanson et le panetier du roi de Misraîm, qui sont prisonniers à la maison d’arrêt.
6 Iosseph vient à eux, le matin, les voit et voici, ils fulminent.
7 Il questionne les eunuques de Pharaon, avec lui sous garde, en la maison de leur Adôn, pour dire : « Pourquoi avez-vous faces mauvaises aujourd’hui ? »
8 Ils lui disent : « Nous avons rêvé un rêve, mais d’interprète, point » ! Iosseph leur dit : « Les interprétations ne sont-elles pas à Elohîms ? Racontez-moi donc. »
9 Le chef des échansons raconte son rêve à Iosseph, il lui dit : « Dans mon rêve, voici une vigne en face de moi.
10 À la vigne trois vrilles. Elle, comme fleurissant, son scintillement monte : ses grappes font mûrir des raisins.
11 La coupe de Pharaon en ma main, je prends les raisins, les presse sur la coupe de Pharaon et donne la coupe à la paume de Pharaon. »
12 Iosseph lui dit : « Voici son interprétation : les trois vrilles ? Trois jours.
13 Dans trois jours, Pharaon portera ta tête et te fera retourner à ton assise. Tu donneras la coupe de Pharaon à sa main, selon le jugement premier, quand tu étais son échanson.
14 Oui, si tu te souviens de moi, quand tu seras bien, fais-moi donc un chérissement, rappelle-moi auprès de Pharaon : fais-moi sortir de cette maison !
15 Oui, j’ai été volé, volé de la terre des ’Ibrîm. Là aussi je n’avais rien fait : oui, ils m’avaient mis dans la fosse. »
16 Le chef des panetiers voit qu’il a interprété en bien. Il dit à Iosseph : « Moi aussi, dans mon rêve, voici trois corbeilles de mie étaient sur ma tête.
17 Et dans la corbeille supérieure, de tout le manger de Pharaon, fait par le panetier, le volatile le mangeait dans la corbeille, sur ma tête. »
18 Iosseph répond et dit : « Voici son interprétation : les trois corbeilles ? Trois jours.
19 Dans trois jours, Pharaon portera ta tête loin de toi : il te pendra à un arbre et le volatile mangera ta chair sur toi. »
20 Et c’est au troisième jour, jour de naissance du Pharaon : il fait un festin pour tous ses serviteurs. Il porte la tête du chef des échansons, et la tête du chef des panetiers au milieu de ses serviteurs.
21 Il fait retourner le chef des échansons à sa boisson, et il donne la coupe à la paume de Pharaon.
22 Mais le chef des panetiers, il le pend, comme Iosseph l’avait interprété pour eux.
23 Or le chef des échansons ne s’est pas souvenu de Iosseph : il l’oublie.

Cette Bible est dans le domaine public.