Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Colossiens 2.16
Bible Pirot-Clamer


1 Je veux que vous sachiez le combat que je soutiens pour vous, pour les Laodicéens et pour tous ceux qui ne me connaissent pas de vue,
2 afin de consoler leurs cœurs, de les affermir dans la charité et de les enrichir de tous les trésors d’une intelligence parfaitement éclairée pour la pleine connaissance du mystère divin, qui est le Christ,
3 en qui sont renfermés tous les trésors de la sagesse et de la science.
4 Je dis cela pour que personne ne vous séduise par de spécieux discours,
5 car, bien qu’absent de corps, je suis d’esprit avec vous, heureux de voir le bon ordre qui règne chez vous et la fermeté de votre foi dans le Christ.
6 Ainsi donc, vivez dans le Christ Jésus, le Seigneur, comme on vous l’a appris,
7 enracinés et fondés en lui, fermes dans la foi telle qu’on vous l’a enseignée, et abondez en actions de grâces.

L’œuvre de Christ et la liberté qui en découle

8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par le moyen d’une philosophie qui n’est que vaine tromperie, s’appuyant sur des traditions humaines, sur les éléments du monde, et non sur le Christ.
9 Car en lui toute la plénitude de la divinité habite corporellement
10 et c’est lui qui vous remplit à votre tour. Il est le chef de toute Principauté et de toute Puissance.
11 En lui vous avez été circoncis d’une circoncision qui n’est pas faite de main d’homme, mais qui vous dépouille de votre corps charnel : la circoncision du Christ.
12 Ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes également ressuscités avec lui, par la foi en la puissance de Dieu qui l’a ressuscité d’entre les morts.
13 Car alors que vous étiez morts par vos péchés et par votre incirconcision charnelle, Dieu vous a rendu la vie avec lui, en nous pardonnant tous nos péchés,
14 en effaçant l’acte écrit contre nous, dont les décrets nous condamnaient et qu’il a fait disparaître après l’avoir cloué à la croix.
15 Il en a dépouillé les Principautés et les Puissances, dont il a fait ostensiblement un objet de dérision, en triomphant d’elles par le Christ.
16 Que personne donc ne vous critique à propos du boire et du manger, ni en matière de fêtes, de néoménies et de sabbats :
17 ce n’était là qu’une ombre de la réalité à venir, qui est le Christ.
18 Que nul ne vous ravisse la palme en affectant des pratiques d’humilité et le culte des anges : visions d’illuminés, qui enflés du vain orgueil d’une raison toute charnelle,
19 ne s’attachent pas à la tête, de laquelle le corps tout entier, desservi et uni par ses jointures et ligaments, tire son accroissement divin.
20 Si donc vous êtes morts avec le Christ à ces éléments du monde, pourquoi, comme si vous viviez encore dans le monde, vous soumettre à ces prescriptions :
21 “Défense de prendre, de goûter, de toucher !”
22 Toutes ces choses périssent par leur usage même. Ce sont des règlements et des préceptes venus des hommes.
23 Elles ont une apparence de sagesse avec leurs pratiques de dévotion et d’humilité et leurs mortifications corporelles, mais elles sont sans valeur et ne servent qu’à la satisfaction de la chair.

Cette Bible est dans le domaine public.