Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Esaïe 49.20     

Esaïe 49.20
Samuel Cahen


Le Sauveur d’Israël et des nations

1 Plages éloignées, écoutez-moi, nations éloignées, soyez attentives. Ieovah m’a appelé depuis le sein maternel, dès (ma sortie) des entrailles de ma mère il a mentionné mon nom.
2 Il fit de ma bouche un glaive tranchant, il m’a couvert de l’ombre de sa main, a fait de moi une flèche aiguë, m’a caché dans son carquois.
3 Il m’a dit : Tu es mon serviteur (Israel), en qui je me glorifie.
4 Et moi je disais : “Vainement je me suis fatigué, pour rien, pour choses frivole, j’ai épuisé ma force ; mais mon droit est auprès de Ieovah, et ma récompense, auprès de mon Dieu. ”
5 Et maintenant dit Ieovah, qui m’a formé depuis le sein maternel pour (être) son serviteur, pour lui ramener Jâcob, pour qu’Israel se réunisse à lui (car je suis honoré aux yeux de Ieovah, et mon Dieu est ma force).
6 Il dit : C’est trop peu que tu sois mon serviteur, pour relever les tribus de Jâcob, pour ramener les conservés d’Israel ; je te fais devenir la lumière des nations, pour que mon salut soit jusqu’à l’extrémité de la terre.
7 Ainsi dit Ieovah, le Rédempteur d’Israel, son saint, au rebut des hommes, à l’horreur des peuples, à l’esclave des puissants ; des rois (le) verront et se lèveront ; des princes, et ils s’inclineront ; en faveur de Ieovah, qui est fidèle, du saint d’Israë
8 Ainsi dit Ieovah : Au temps favorable je t’exaucerai et au jour du salut, je t’aiderai ; je te conserve et fais de toi une alliance des peuples, pour restaurer le pays, pour acquérir l’héritage dévasté.
9 Pour dire aux captifs : “Sortez”, à ceux qui sont dans l’obscurité : “Montrez-vous” ; ils parqueront sur les routes et auront sur toutes les collines leur pâturage.
10 Ils ne seront ni affamés ni altérés ; le mirage et le soleil ne les incommoderont pas, car celui qui a pitié d’eux les conduira et les dirigera près des sources d’eau.
11 Je convertirai toutes mes montagnes en eau, et mes routes seront frayées.
12 Voici que ceux-ci viennent de loin, et voici que les uns viennent du nord et du couchant, et ceux-là du pays de Sinim.
13 Retentissez, cieux, terre, tressaille de joie ; toi, que les montagnes éclatent en louanges, car Ieovah a consolé son peuple, et il a miséricorde de ses malheureux.
14 Tsione avait dit : “Ieovah m’a abandonné, mon Dieu m’a oublié. ”
15 Mais une femme peut-elle oublier son nourrisson, n’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? si elle pouvait l’oublier, moi je ne t’oublierais pas.
16 Voici je t’ai gravé sur mes mains, tes murailles me sont toujours présentes.
17 Tes fils se hâtent de revenir ; tes démolisseurs sortent du milieu de toi.
18 Porte tes yeux à l’entour et regarde ; tous se réunissent, viennent vers toi ; Par ma vie ! dit Ieovah, tu te revêtiras d’eux tous comme d’un ornement, et tu les étreindras comme une fiancée.
19 Car ton pays, ruiné, dévasté, détruit, est maintenant trop étroit pour ses habitants ; ils sont loin tes dévorateurs.
20 Tu les entendras dire à tes oreilles, tes enfants (jadis) perdus : “Ce lieu est trop étroit pour moi, donne-moi de l’espace pour que je m’établisse. ”
21 Et tu diras en ton cœur : Qui m’a enfanté ceux-là ? j’étais privée d’enfants, solitaire, bannie et repoussée ; qui a élevé ceux-ci ? mais j’étais restée seule, où étaient ceux-là ?
22 Ainsi dit le Seigneur Ieovah : Voilà que je lève ma main vers les nations, et vers les peuples j’élève ma bannière ; ils apportent tes fils dans les bras et portent sur les épaules tes filles.
23 Des rois seront tes gardiens, des princesses, tes nourrices ; ils s’inclineront devant toi, la face contre terre, et lécheront la poussière de tes pieds ; tu sauras que je suis Ieovah, et que ceux qui espèrent en moi ne seront pas confus.
24 Enlève-t-on le butin au fort ? le juste captif peut-il échapper ?
25 Car ainsi dit Ieovah : Même la capture faite par le fort sera arrachée, le butin fait par le tyran lui sera repris, je me porterai adversaire contre tes adversaires ; quant à tes enfants, je les secourrai.
26 Je ferai manger à tes oppresseurs leur propre chair, ils s’enivreront de leur sang comme avec du moût ; toute chair reconnaîtra que moi Ieovah je suis ton sauveur, ton rédempteur, le fort de Jâcob.

Cette Bible est dans le domaine public.