×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jérémie 48     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jérémie 48
Bible du Semeur


Contre Moab

1 Prophéties concernant Moab.Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël :
« Quel malheur pour Nebo, car elle est dévastée !
Qiryataïm est dans la honte, car elle est prise.
Recouverte de honte, la citadelle est terrifiée.

2 La gloire de Moab n’existe plus ;
à Hechbôn, on médite des plans pour son malheur :
“Allons, rayons Moab du nombre des nations !”
Et toi aussi, Madmen, tu seras réduite au silence :
l’épée te poursuivra.

3 Des cris se font entendre depuis Horonaïm :
c’est la dévastation et une grande ruine.

4 Voilà que Moab est brisé,
et l’on entend les cris de ses petits.

5 On gravit en pleurant la montée de Louhith.
En descendant la pente d’Horonaïm,
on entend des cris de détresse, à cause de la destruction.

6 Fuyez ! Sauve qui peut !
Courez comme l’onagre à travers le désert !

7 Tu as mis ta confiance,
Moab, dans tes richesses, dans tes propres efforts,
c’est pourquoi tu seras conquis.
Le dieu Kemoch s’en ira en exil,
avec ses prêtres et ses princes,

8 et le dévastateur fondra sur chaque ville ;
non, aucune cité ne sera épargnée.
La vallée est ruinée, le plateau saccagé,
c’est ce que l’Éternel a dit.

9 Répandez du sel sur Moab
car il sera détruit,
ses villes seront dévastées
et privées d’habitants.

10 Maudit celui qui fait l’œuvre de l’Éternel sans y mettre son cœur !
Maudit soit qui refuse le sang à son épée !

11 « Moab, dès son jeune âge, vivait dans la quiétude
et il s’est reposé comme un vin sur sa lie,
n’ayant jamais été versé d’un vase dans un autre :
il n’avait jamais pris le chemin de l’exil.
Aussi a-t-il gardé son goût particulier,
et son odeur première n’a-t-elle pas changé.

12 « Mais le temps va venir,
l’Éternel le déclare,
où je lui enverrai des tonneliers qui le transvaseront :
ils videront ses cruches
et briseront ses jarres.

13 Alors Moab, honteux, rougira de Kemoch
comme le peuple d’Israël
a rougi de Béthel en qui il se confiait.

14 « Comment osez-vous dire :
“Nous sommes des guerriers,
des soldats prêts pour le combat” ?

15 Le dévastateur de Moab
vient attaquer ses villes,
la fleur de sa jeunesse va tout droit au massacre,
c’est là ce que déclare le Roi qui a pour nom : le Seigneur des armées célestes.

16 La ruine de Moab est tout près d’arriver,
le malheur fond sur lui, précipitant ses pas.

17 Faites-lui vos condoléances,
vous qui êtes autour de lui,
et vous qui connaissez sa renommée,
dites : “Ah ! Comme il est brisé, ce bâton si puissant,
ce sceptre si glorieux !”

18 « Descends de ta splendeur,
va habiter un lieu aride,
ô population de Dibôn,
le dévastateur de Moab vient t’attaquer
et il détruit tes forteresses.

19 Tiens-toi sur le chemin, et fais le guet,
habitant d’Aroër,
questionne le fuyard et celle qui se sauve.
Dis : “Qu’est-il arrivé ?”

20 Moab est dans la honte car il est renversé !
Lamentez-vous, criez !
Annoncez sur l’Arnon :
Moab est dévasté !

21 « Oui, le châtiment frappe le pays du plateau :
Holôn, Yahtsa et Méphaath,

22 Dibôn, Nebo, et Beth-Diblataïm,
23 Qiryataïm et Beth-Gamoul, ainsi que Beth-Meôn,
24 Qeriyoth et Botsra
ainsi que toutes les villes du pays de Moab,
qu’elles soient au près ou au loin.

25 La force de Moab a été abattue,
sa puissance est brisée,
l’Éternel le déclare.

26 « Enivrez-le
car il s’est fait plus grand que l’Éternel !
Le voilà qui se vautre dans ses vomissements !
À son tour, qu’il devienne un objet de risée !

27 Il est vrai : Israël est devenu pour toi objet de raillerie ;
a-t-il été surpris au milieu des voleurs
pour qu’à chaque occasion où tu parles de lui, tu te moques de lui ?

28 Habitants de Moab,
abandonnez les villes
et allez demeurer au milieu des rochers !
Imitez la colombe
qui va poser son nid au bord des précipices !

29 « Nous avons entendu parler de l’orgueil de Moab,
il est orgueilleux à l’extrême et quel esprit de supériorité !
Quelle fierté ! Quelle arrogance !
Quel cœur altier !

30 Je connais bien,
déclare l’Éternel,
toute son arrogance,
et ce dont il se vante il ne l’accomplit pas.

31 Voilà pourquoi je me lamente à cause de Moab,
oui, je crie “au secours !” pour Moab tout entier,
et, pour les gens de Qir-Hérès, je pousse des gémissements.

32 Ô vigne de Sibma, je pleurerai sur toi plus que sur Yaezer ;
tes sarments s’étendaient au-delà de la mer
et certains atteignaient [la mer de] Yaezer.
Mais le dévastateur s’est jeté sur tes fruits d’été et pille ta vendange.

33 La joie et l’allégresse ont disparu des vergers de Moab
et du pays entier.
Je taris le vin dans les cuves,
on ne le foule plus,
finis les cris de joie !

34 « On entend les cris de Hechbôn jusqu’à Élealé,
leur voix s’entend jusqu’à Yahats,
de Tsoar à Horonaïm
et jusqu’à Églath-Chelichiya.
Les eaux de Nimrim elles-mêmes ont cessé de couler.

35 « Je ferai disparaître, du pays de Moab,
ceux qui offrent des holocaustes sur les hauts-lieux
et ceux qui offrent des parfums à ses dieux,
l’Éternel le déclare.

36 « Aussi mon cœur gémit au sujet de Moab comme gémit la flûte,
oh, oui, mon cœur gémit comme gémit la flûte sur ceux de Qir-Hérès,
car ils ont perdu tous les biens qu’ils avaient amassés.

37 Ils ont tous la tête rasée
et la barbe coupée,
et les mains tailladées,
les reins couverts d’un habit de toile de sac.

38 Et sur tous les toits en terrasse du pays de Moab et sur toutes ses places,
ce ne sont que lamentations,
car j’ai brisé Moab comme l’on brise un vase qui ne plaît pas,
l’Éternel le déclare.

39 Comme il s’est effondré ! Hurlez !
Moab a tourné le dos, tout honteux,
et il est devenu la risée et l’effroi
de tous ceux qui l’entourent.

40 « Car voici ce que l’Éternel déclare :
Ce sera comme un aigle
qui plane et qui étend ses ailes au-dessus de Moab.

41 Qerioth est prise,
les lieux forts sont conquis,
et le cœur des guerriers de Moab, ce jour-là,
sera semblable au cœur d’une femme en travail.

42 Voilà Moab exterminé, il cesse d’être un peuple
car il s’est fait plus grand que l’Éternel.

43 L’effroi, la fosse et le filet
vous atteindront, habitants de Moab,
l’Éternel le déclare.

44 Qui s’enfuira devant l’effroi
tombera dans la fosse,
qui remontera de la fosse
sera pris au filet ;
car je ferai venir sur lui, oui, sur Moab,
l’année du châtiment,
l’Éternel le déclare.

45 À l’ombre de Hechbôn,
s’arrêtent des fuyards
parce qu’un feu est sorti de Hechbôn,
une flamme a jailli du milieu de Sihôn
et elle a consumé les tempes de Moab
et le crâne des tapageurs.

46 Malheur à toi, Moab !
Car il périt, le peuple de Kemoch,
ses fils ont été capturés,
ses filles sont emmenées en exil.

47 « Mais je ramènerai les captifs de Moab
dans l’avenir,
l’Éternel le déclare. »
Ici prend fin le jugement prononcé sur Moab.

Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.