×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 34     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 34
André Chouraqui


Une affaire de viol

1 Dina, la fille que Léa avait enfantée pour Ia’acob, sort voir des filles de la terre.
2 Shekhèm bèn Hamor, le Hivi, nassi de la terre, la voit. Il la prend, la couche et la violente.
3 Son être colle à Dina la fille de Ia’acob. Il aime l’adolescente. Il parle au cœur de l’adolescente.
4 Shekhèm dit à Hamor son père pour dire : « Prends-moi cette enfant pour femme. »
5 Ia’acob a entendu qu’il avait souillé Dina, sa fille. Ses fils étaient avec son cheptel au champ. Ia’acob fait le sourd jusqu’à leur venue.
6 Hamor, père de Shekhèm, sort vers Ia’acob pour lui parler.
7 Les fils de Ia’acob venaient du champ quand ils entendent. Les hommes se peinent ; cela les brûle fort. Oui, il a fait une charogne contre Israël : coucher avec la fille de Ia’acob cela ne se fait pas.
8 Hamor leur parle pour dire : « Shekhèm, mon fils, son être a affectionné votre fille : donnez-la lui donc pour femme.
9 Mariez-vous avec nous. Vous nous donnerez vos filles, vous prendrez pour vous nos filles,
10 vous habiterez avec nous, la terre sera en face de vous : habitez, transitez, appropriez-vous-la. »
11 Shekhèm dit à son père et à ses frères : « Je trouverai grâce à vos yeux. Ce que vous me direz, je le donnerai.
12 Multipliez fort pour moi la dot et la donation : je donnerai ce que vous me direz, mais donnez-moi l’adolescente pour femme. »
13 Les fils de Ia’acob répondent à Shekhèm et à Hamor, son père, avec duperie ; ils parlent de ce qu’il avait souillé Dina leur sœur.

La duperie

14 Ils leur disent : « Nous ne pourrons pas faire cette parole, donner notre sœur à un homme qui a un prépuce : oui, ce serait une flétrissure pour nous !
15 Mais en cela nous nous accorderons avec vous : si vous étiez comme nous, pour circoncire tout mâle parmi vous,
16 nous vous donnerions nos filles et nous prendrions vos filles. Nous habiterions avec vous et nous serions un seul peuple.
17 Si vous ne nous entendez pas, pour vous circoncire, nous prenons notre fille et nous nous en allons. »
18 Leurs paroles excellent aux yeux de Hamor et aux yeux de Shekhèm bèn Hamor.
19 L’adolescent ne tarde pas à faire la parole : oui, il désire la fille de Ia’acob et il pèse plus que toute la maison de son père.
20 Hamor vient, avec Shekhèm son fils, à la porte de leur ville. Ils parlent aux hommes de leur ville pour dire :
21 « Ces hommes-là sont entiers avec nous. Qu’ils habitent la terre, qu’ils y transitent ; voici la terre aux mains larges en face d’eux. Nous prendrons leurs filles pour femmes, pour nous, et nous leur donnerons nos filles.
22 Seulement en ceci les hommes s’accorderont avec nous pour habiter avec nous et être un seul peuple : circoncire tout mâle parmi nous comme ils sont circoncis.
23 Leur cheptel, leurs acquis et toutes leurs bêtes ne sont-ils pas à nous ? Accordons-nous seulement avec eux et qu’ils habitent avec nous. »
24 Tous ceux qui sortent par la porte de sa ville entendent Hamor et Shekhèm, son fils. Tous ceux qui sortent par la porte de sa ville circoncisent tout mâle.

À bouche d’épée

25 Et c’est le troisième jour, quand ils sont endoloris, les deux fils de Ia’acob, Shim’ôn et Lévi, les frères de Dina, prennent chacun son épée. Ils viennent contre la ville en sécurité et tuent tous les mâles.
26 Et Hamor et Shekhèm, son fils, ils les tuèrent à bouche d’épée. Ils prennent Dina de la maison de Shekhèm, et sortent.
27 Les fils de Ia’acob, venus contre les victimes, pillent la ville qui avait souillé leur sœur.
28 Leurs ovins, leurs bovins, leurs ânes, ce qui est en ville, ce qui est au champ, ils le prirent.
29 Toute leur fortune, tous leurs petits et leurs femmes, ils les capturèrent : ils les pillent, avec tout ce qui est à la maison.
30 Ia’acob dit à Shim’ôn et à Lévi : « Vous m’avez perturbé et fait puer pour l’habitant de cette terre, le Kena’ani, le Perizi. Et moi, petit en nombre, ils se réuniront contre moi et ils me frapperont. Je serai exterminé, moi et ma maison » !
31 Ils disent : « Sera-t-il fait à notre sœur comme à une putain ? »

Cette Bible est dans le domaine public.