×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  /  Marc 1.2     

Marc 1.2
Vigouroux


De Jean-Baptiste à Jésus

Ministère de Jean-Baptiste

1 Commencement de l’Evangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu.[1.1 Evangile veut dire : bonne nouvelle. L’évangéliste saint Marc, prêtre en Israël et de race Lévitique se convertit au Seigneur et écrivit son Evangile en Italie (saint Jérôme).]
2 Selon qu’il est écrit dans le prophète Isaïe : Voici que j’envoie mon ange devant ta face, et il préparera ton chemin devant toi ;[1.2 Saint Marc réunit ici deux prophéties, dont l’une est de Malachie (voir Malachie, 3, 1), et l’autre d’Isaïe (voir Isaïe, 40, 3), parce qu’elles se complètent réciproquement. — Mon ange, c’est-à-dire mon envoyé, saint Jean-Baptiste. Voir Matthieu, 3, 1.]
3 voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droit ses sentiers ;[1.3 Voir Isaïe, 40, 3 ; Matthieu, 3, 3 ; Luc, 3, 4 ; Jean, 1, 23. — Dans le désert de Judée. Voir Matthieu, 3, 1.]
4 Jean était dans le désert, baptisant et prêchant le baptême de pénitence pour la rémission des péchés.[1.4 Jean. Voir Matthieu, 3, 1.]
5 Et tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem venaient à lui ; et ils étaient baptisés par lui dans le fleuve du Jourdain, confessant leurs péchés.[1.5 Voir Matthieu, 3, 5. — Tout le pays de Judée, la Palestine méridionale, à l’exclusion de la Samarie, de la Galilée et de la Pérée.]
6 Or Jean était vêtu de poils de chameau, il avait une ceinture de cuir autour de ses reins, et il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Et il prêchait en disant :[1.6 Voir Matthieu, 3, 4 ; Lévitique, 11, 22. — Jean était vêtu de poils de chameau, etc. Voir Matthieu, note 3.4.]
7 Il vient après moi, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses sandales.[1.7 Voir Matthieu, 3, 11 ; Luc, 3, 16 ; Jean, 1, 27. — De délier, etc. Voir Matthieu, note 3.11. — Les cordons de sa chaussure. Voir Marc, 6, 9.]
8 Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; mais lui, il vous baptisera dans l’Esprit-Saint.[1.8 Voir Actes des Apôtres, 1, 5 ; 2, 4 ; 11, 16 ; 19, 4.]
9 Or, il arriva qu’en ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, en Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain.
10 Et soudain, comme il sortait de l’eau, il vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit, comme une colombe, descendre et s’arrêter (se reposant) sur lui.[1.10 Voir Luc, 3, 22 ; Jean, 1, 32.]
11 Et une voix se fit entendre des cieux : Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi j’ai mis mes complaisances.
12 Et aussitôt l’Esprit le poussa dans le désert.[1.12 Voir Matthieu, 4, 1 ; Luc, 4, 1.]
13 Il passa dans le désert quarante jours et quarante nuits, et il était tenté par Satan, et il était avec les bêtes sauvages, et les anges le servaient.

Premiers disciples de Jésus

14 Mais, après que Jean eut été mis en prison, Jésus vint en Galilée, prêchant l’Evangile du royaume de Dieu,[1.14 Voir Matthieu, 4, 12 ; Luc, 4, 14 ; Jean, 4, 43.]
15 et disant : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche ; faites pénitence, et croyez à l’Evangile.
16 Or, comme il passait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André, son frère, qui jetaient leurs filets dans la mer, car ils étaient pêcheurs.[1.16 Voir Matthieu, 4, 18 ; Luc, 5, 2. — Le long de la mer de Galilée. Voir Matthieu, note 4.18.]
17 Et Jésus leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes.
18 Et aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
19 De là, s’étant un peu avancé, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient aussi dans une barque, raccommodant leurs filets ;
20 et aussitôt il les appela. Et ayant laissé Zébédée, leur père, dans la barque avec les mercenaires (ouvriers), ils le suivirent.

Ministère de Jésus en Galilée

Miracles à Capernaüm

21 Ils entrèrent dans Capharnaüm ; et aussitôt, le jour du sabbat, entrant dans la synagogue, il les instruisait.[1.21 Voir Matthieu, 4, 13 ; Luc, 4, 31. — Capharnaüm. Voir Matthieu, note 4.13. — Dans la synagogue. Voir Matthieu, 4, 23.]
22 Et ils étaient frappés de sa doctrine, car il les instruisait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes.[1.22 Voir Matthieu, 7, 28 ; Luc, 4, 32.]
23 Or, il y avait dans leur synagogue un homme possédé d’un esprit impur, qui s’écria,[1.23 Voir Luc, 4, 33.]
24 disant : Qu’y a-t-il entre nous et vous, Jésus de Nazareth ? Etes-vous venu pour nous perdre ? Je sais que vous êtes le saint de Dieu.
25 Et Jésus le menaça en disant : Tais-toi, et sors de cet homme.
26 Et l’esprit impur, l’agitant avec violence, et poussant un grand cri, sortit de lui.
27 Et tous furent dans l’admiration, de sorte qu’ils se demandaient entre eux : Qu’est-ce que ceci ? Quelle est cette nouvelle doctrine ? car il commande avec empire même aux esprits impurs, et ils lui obéissent.[1.27 Ce n’est pas que Jésus-Christ enseignât des nouveautés, ni qu’il prêchât au fond une autre loi que celle qu’ils avaient reçue ; mais ils admiraient son autorité et les miracles dont il accompagnait ses discours. Ils étaient surpris de la manière pleine d’empire avec laquelle il commandait aux démons.]
28 Et sa renommée se répandit aussitôt dans tout le pays de Galilée.
29 Et aussitôt, sortant de la synagogue, ils vinrent dans la maison de Simon et d’André, avec Jacques et Jean.[1.29 Voir Matthieu, 8, 14 ; Luc, 4, 38.]
30 Or, la belle-mère de Simon était couchée, ayant la fièvre, et aussitôt ils lui parlèrent d’elle.
31 Et s’approchant, il la souleva, la prenant par la main ; et à l’instant la fièvre la quitta, et elle les servait.
32 Le soir venu, lorsque le soleil fut couché, on lui amena tous les malades et les possédés du démon ;
33 et toute la ville était rassemblée devant la porte.
34 Et il en guérit beaucoup qui étaient tourmentés de diverses maladies, et il chassa de nombreux démons, et il ne leur permettait pas de dire qu’ils le connaissaient.[1.34 Voir Luc, 4, 41.]

Guérisons en Galilée

35 S’étant levé de très grand matin, il sortit et alla dans un lieu désert, et là il priait.
36 Simon le suivit, ainsi que ceux qui étaient avec lui.
37 Et quand ils l’eurent trouvé, ils lui dirent : Tout le monde vous cherche.
38 Et il leur dit : Allons dans les villages voisins et dans les villes, afin que j’y prêche aussi ; car c’est pour cela que je suis venu.
39 Et il prêcha dans leurs synagogues et dans toute la Galilée, et chassait les démons.[1.39 Dans toute la Galilée. Voir la note 29 à la fin du volume.]
40 Or, un lépreux vint à lui, le suppliant ; et fléchissant le genou, il lui dit : Si vous le voulez, vous pouvez me guérir.[1.40 Voir Matthieu, 8, 2 ; Luc, 5, 12. — Un lépreux. Voir Matthieu, note 8.2. La lèpre étant contagieuse, les lépreux, avant d’être admis dans la société, devaient se présenter au prêtre pour les purifications rituelles et les offrandes à faire et, spécialement, pour le certificat de guérison à obtenir. Jésus ordonne d’observer la loi (voir Lévitique, 14, 4) afin de montrer et d’apprendre aux prêtres que lui-même la respecte, et pour leur faire constater, par eux-mêmes, le miracle. Le but est aussi de dire aux chrétiens que le péché (dont la lèpre est le symbole) doit être manifesté aux prêtres. « Jésus l’envoie au prêtre, selon la loi, pour constater la guérison et pour ne pas donner de prétexte à ses ennemis. Â» (saint Jean Chrysostome).]
41 Jésus, ayant pitié de lui, étendit la main, le toucha, et lui dit : Je le veux, sois guéri.
42 Et lorsqu’il eut dit cette parole, la lèpre le quitta aussitôt, et il fut guéri.
43 Jésus le menaça et le renvoya aussitôt
44 en lui disant : Garde-toi de rien dire à personne ; mais va, montre-toi au prince des prêtres, et offre pour ta guérison ce que Moïse a ordonné, afin que cela leur serve de témoignage.[1.44 Voir Lévitique, 14, 2. — Montre-toi. Comparer à Lévitique, 14, 4. — En témoignage pour eux, c’est-à-dire pour que cela leur serve de témoignage et de preuve incontestable de ma puissance et de ma fidélité à faire observer la loi.]
45 Mais cet homme, étant parti, se mit à raconter et à publier la chose, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville ; mais il se tenait dehors, dans des lieux déserts, et l’on venait à lui de toutes parts.

Cette Bible est dans le domaine public.