Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 1.7

Marc 1.7 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Il en vient après moi un autre qui est plus puissant que moi : et je ne suis pas digne de délier le cordon de ses souliers, en me prosternant devant lui.
MAREt il prêchait, en disant : il en vient un après moi, qui est plus puissant que moi, duquel je ne suis pas digne de délier en me baissant la courroie des souliers.
OSTEt il prêchait en disant : Il en vient un après moi, qui est plus puissant que moi, et dont je ne suis pas digne, en me baissant, de délier la courroie des souliers.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMUn plus puissant vient après moi, de qui je ne suis pas digne, me prosternant, de délier la chaussure.
PGREt il prêchait en disant : « Il vient après moi, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier en me baissant la courroie de ses sandales ;
LAUEt il prêchait disant : Il vient après moi, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier en me baissant la courroie de sa chaussure.
OLTIl prêchait, disant: «Il vient après moi, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses sandales.
DBYEt il prêchait, disant : Il vient après moi, celui qui est plus puissant que moi, duquel je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie des sandales.
STAIl disait dans sa prédication : « Il va venir, après moi, celui qui est plus puissant que moi ! Je ne suis pas même digne, en me baissant, de délier la courroie de ses sandales.
BANEt il prêchait, en disant : Il vient après moi Celui qui est plus puissant que moi, duquel je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses souliers.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGIl vient après moi, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses sandales.
FILIl vient après moi, Celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de Ses sandales.
LSGIl prêchait, disant : Il vient après moi celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses souliers.
SYNEt il prêchait, en disant : Il vient après moi, celui qui est plus puissant que moi ; et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses chaussures.
CRA«?Il vient après moi, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, les cordons de sa chaussure.
BPC“Il vient, celui qui est plus fort que moi, il me suit. Je ne suis pas digne de me baisser pour délier la courroie de ses sandales.
JEREt il proclamait : "Vient derrière moi celui qui est plus fort que moi, dont je ne suis pas digne, en me courbant, de délier la courroie de ses sandales.
TRIEt il proclamait : “Il vient après moi, celui qui est plus fort que moi, et je ne mérite pas de me courber pour délier la courroie de ses chaussures.
NEGIl prêchait, disant: Il vient après moi celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses souliers.
CHUIl clame et dit : « Il vient un plus fort que moi après moi ; je ne vaux pas, en me baissant, pour délier la lanière de ses sandales.
JDCIl clame et dit : « Vient derrière moi un plus fort que moi : je ne mérite pas de me baisser pour délier le cordon de ses chaussures.
TREet il a crié pour dire il vient qui est plus puissant que moi derrière moi et moi je ne suis pas digne de me mettre à genoux v pour délier la courroie de ses sandales
BDPIl disait bien clairement: "Un plus fort que moi vient derrière moi et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, les lacets de ses sandales.
S21Il proclamait : « Après moi vient celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de me baisser pour détacher la courroie de ses sandales.
KJFEt prêchait, disant: Il en vient un plus puissant que moi après moi, duquel je ne suis pas digne, en me baissant, de délier la courroie des souliers.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet praedicabat dicens venit fortior me post me cuius non sum dignus procumbens solvere corrigiam calciamentorum eius
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTκαὶ ἐκήρυσσεν λέγων· Ἔρχεται ὁ ἰσχυρότερός μου ὀπίσω μου, οὗ οὐκ εἰμὶ ἱκανὸς κύψας λῦσαι τὸν ἱμάντα τῶν ὑποδημάτων αὐτοῦ·