Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / 2 Samuel 5.7     

2 Samuel 5.7
Vigouroux


Règne de David sur Israël

Sacre de David

1 Alors toutes les tribus l’Israël vinrent trouver David à Hébron, et lui dirent : Nous sommes vos (votre) os et votre chair.[5.1 Voir 1 Paralipomènes, 11, 1.]
2 Autrefois déjà (Mais hier et avant-hier), lorsque Saül était notre roi, vous meniez Israël au combat et vous l’en rameniez ; et c’est à vous que le Seigneur a dit : Tu seras le pasteur de mon peuple Israël, et tu en seras le chef.
3 Les anciens d’Israël vinrent aussi trouver David à Hébron. David y fit alliance avec eux devant le Seigneur ; et ils le sacrèrent roi sur Israël.[5.3 Fit alliance avec eux. David s’engagea à conduire le peuple suivant les lois de Dieu (voir Deutéronome, 17, 14 et versets suivants) ; et les anciens, au nom de tout le peuple, lui jurèrent obéissance. ― Devant le Seigneur ; probablement devant l’arche du Seigneur, qu’on fit venir, ou devant un autel qu’on érigea, en y faisant les cérémonies et les sacrifices accoutumés : on voit, en effet, plus tard un autel érigé à Hébron, où Absalom vint de Jérusalem pour sacrifier (voir 2 Rois, 15, 7-12.)]
4 David avait trente ans lorsqu’il commença à régner, et il régna quarante ans.
5 Il régna sept ans et demi à Hébron sur Juda ; et trente-trois ans à Jérusalem sur Juda et tout Israël.
6 Alors le roi, accompagné de tous ceux qui étaient avec lui, marcha vers Jérusalem contre les Jébuséens qui y habitaient. Les assiégés disaient à David : Vous n’entrerez point ici que vous n’en ayez chassé les aveugles et les boiteux ; comme pour lui dire qu’il n’y entrerait jamais.[5.6 Les Jébuséens étaient encore maîtres de la citadelle sur la montagne de Sion. ― A moins que vous n’enleviez, etc. on peut supposer avec quelque probabilité que les Jébuséens placèrent sur les murs les aveugles et les boiteux de la ville pour faire insulte aux Hébreux, et pour leur montrer qu’on les craignait si peu, qu’on ne voulait leur opposer que de semblables soldats.]
7 Néanmoins David prit la forteresse de Sion, qui est appelée aujourd’hui la ville de David.[5.7 Qui est appelée aujourd’hui. ― La Cité de David, Jérusalem. Jérusalem devint ainsi la capitale du royaume. Voir à la fin du volume la note 15 sur Jérusalem.]
8 Car David avait alors proposé une récompense pour celui qui battrait les Jébuséens, qui pourrait gagner le haut de la forteresse, et qui chasserait les aveugles et les boiteux ennemis (, haïssant l’âme) de David. C’est pourquoi l’on dit en proverbe : Les (Un) aveugle(s) et les (un) boiteux n’entreront pas dans le temple.[5.8 Dans le temple. Hébreu : dans la maison.]
9 Et David s’établit dans la forteresse, et il l’appela la ville (Cité) de David ; il la fit entourer de murs, depuis Mello, et en-dedans.[5.9 Mello était la vallée qui séparait la basse ville de la citadelle.]
10 Et David allait toujours croissant de plus en plus ; et le Seigneur Dieu des armées était avec lui.
11 Hiram, roi de Tyr, envoya aussi des ambassadeurs à David, avec du bois de cèdre, des charpentiers, et des tailleurs de pierres pour les murs ; et ils bâtirent la (une) maison de (à) David.[5.11 Voir 1 Paralipomènes, 14, 1.]
12 Et David reconnut que le Seigneur l’avait confirmé roi sur Israël, et qu’il l’avait élevé au gouvernement de son peuple.
13 Il prit donc encore des concubines et des femmes de Jérusalem, après qu’il y fut venu d’Hébron ; et il en eut d’autres fils et d’autres filles.[5.13 Voir 1 Paralipomènes, 3, 1-2. ― Des femmes du second et du premier rang. Voir 2 Rois, 3, 7.]
14 Voici le nom des fils qu’il eut à Jérusalem : Samua, Sobab, Nathan, Salomon
15 Jébahar, Elisua, Népheg
16 Japhia, Elisama, Elioda et Eliphaleth.

Victoires de David sur les Philistins

17 Or les Philistins, ayant appris que David avait été sacré roi sur Israël, s’assemblèrent tous pour lui faire la guerre. David le sut, et descendit dans la forteresse.
18 Les Philistins vinrent se répandre dans la vallée de Raphaïm.[5.18 Voir 1 Paralipomènes, 14, 9.]
19 Et David consulta le Seigneur, et lui dit : Marcherai-je contre les Philistins, et les livrerez-vous entre mes mains ? Le Seigneur lui dit : Va ; car je les livrerai assurément entre tes mains (les livrant, je mettrai les Philistins en ta main).[5.19 Je mettrai. Comme nous l’avons déjà remarqué, le verbe hébreu rendu par donner dans la Vulgate, signifie proprement poser, mettre dans la main.]
20 David vint donc à Baal-Pharasim, où il défit les Philistins ; et il dit : Le Seigneur a dispersé mes ennemis (de) devant moi, comme les eaux qui se dispersent. C’est pour cette raison que ce lieu fut appelé Baal-Pharasim.[5.20 Voir Isaïe, 28, 21. ― Baal-Pharasim ; ou possesseur de dispersion ; hébraïsme, pour, lieu de dispersions. Là, en effet, les Philistins furent si bien dispersés, mis en déroute, qu’ils laissèrent même leurs dieux. ― Baal-Pharasim était dans la tribu de Juda et dans la vallée de Raphaïm, au sud-ouest de Jérusalem.]
21 Les Philistins laissèrent là leurs idoles (images taillées au ciseau), que David et ses gens emportèrent.
22 (Et) Les Philistins revinrent encore une autre fois, et ils se répandirent dans la vallée de Raphaïm.
23 David consulta le Seigneur, et lui dit : Irai-je contre les Philistins, et les livrerez-vous entre mes mains ? Le Seigneur lui répondit : Ne va pas droit à eux ; mais tourne derrière leur camp, jusqu’à ce que tu sois venu vis-à-vis des poiriers.
24 Et lorsque tu entendras au sommet des poiriers comme le bruit de quelqu’un qui marche, tu commenceras à combattre ; parce que le Seigneur marchera alors devant toi pour combattre l’armée des Philistins.
25 David fit donc ce que le Seigneur lui avait commandé ; et il battit et poursuivit les Philistins depuis Gabaa jusqu’à Gézer. [5.25 Gaba, Djeba. Voir 1 Rois, 11, 5. ― Gézer, Gazer. Voir 3 Rois, 9, 16.]

Cette Bible est dans le domaine public.