×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)  /  Genèse 14.13  /  strong 436     

Genèse 14.13
Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)


Abram vainqueur de plusieurs rois

1 Dans le temps d’Amraphel, roi de Schinear, d’Arjoc, roi d’Ellasar, de Kedorlaomer, roi d’Elam, et de Tideal, roi de Gojim,
2 il arriva qu’ils firent la guerre à Béra, roi de Sodome, à Birscha, roi de Gomorrhe, à Schineab, roi d’Adma, à Schémeéber, roi de Tseboïm, et au roi de Béla, qui est Tsoar.
3 Ces derniers s’assemblèrent tous dans la vallée de Siddim, qui est la mer Salée.
4 Pendant douze ans, ils avaient été soumis à Kedorlaomer ; et la treizième année, ils s’étaient révoltés.
5 Mais, la quatorzième année, Kedorlaomer et les rois qui étaient avec lui se mirent en marche, et ils battirent les Rephaïm à Aschteroth-Karnaïm, les Zuzim à Ham, les Emim à Schavé-Kirjathaïm,
6 et les Horiens dans leur montagne de Séir, jusqu’au chêne de Paran, qui est près du désert.
7 Puis ils s’en retournèrent, vinrent à En-Mischpath, qui est Kadès, et battirent les Amalécites sur tout leur territoire, ainsi que les Amoréens établis à Hatsatson-Thamar.
8 Alors s’avancèrent le roi de Sodome, le roi de Gomorrhe, le roi d’Adma, le roi de Tseboïm, et le roi de Béla, qui est Tsoar ; et ils se rangèrent en bataille contre eux, dans la vallée de Siddim,
9 contre Kedorlaomer, roi d’Elam, Tideal, roi de Gojim, Amraphel, roi de Schinear, et Arjoc, roi d’Ellasar : quatre rois contre cinq.
10 La vallée de Siddim était couverte de puits de bitume ; le roi de Sodome et celui de Gomorrhe prirent la fuite, et y tombèrent ; le reste s’enfuit vers la montagne.
11 Les vainqueurs enlevèrent toutes les richesses de Sodome et de Gomorrhe, et toutes leurs provisions ; et ils s’en allèrent.
12 Ils enlevèrent aussi, avec ses biens, Lot, fils du frère d’Abram, qui demeurait à Sodome ; et ils s’en allèrent.
13 Un fuyard vint l’annoncer à Abram, l’Hébreu ; celui-ci habitait parmi les chênes de Mamré, l’Amoréen, frère d’Eschcol et frère d’Aner, qui avaient fait alliance avec Abram.
14 Dès qu’Abram eut appris que son frère avait été fait prisonnier, il arma trois cent dix-huit de ses plus braves serviteurs, nés dans sa maison, et il poursuivit les rois jusqu’à Dan.
15 Il divisa sa troupe, pour les attaquer de nuit, lui et ses serviteurs ; il les battit, et les poursuivit jusqu’à Choba, qui est à la gauche de Damas.
16 Il ramena toutes les richesses ; il ramena aussi Lot, son frère, avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple.

Abram béni par Melchisédek

17 Après qu’Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi.
18 Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était sacrificateur du Dieu Très-Haut.
19 Il bénit Abram, et dit : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre !
20 Béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains ! Et Abram lui donna la dîme de tout.
21 Le roi de Sodome dit à Abram : Donne-moi les personnes, et prends pour toi les richesses.
22 Abram répondit au roi de Sodome : Je lève la main vers l’Éternel, le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre :
23 je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil, ni un cordon de soulier, afin que tu ne dises pas : J’ai enrichi Abram. Rien pour moi !
24 Seulement, ce qu’ont mangé les jeunes gens, et la part des hommes qui ont marché avec moi, Aner, Eschcol et Mamré : eux, ils prendront leur part.

Code strong pour « ’elown »

Strong numéro : 436 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
אֵלוֹן

Vient de 0352

Mot translittéré Entrée du TWOT

’elown

45i

Prononciation phonétique Type de mot

(ay-lone’)   

Nom masculin

Définition :
  1. arbre, grand arbre, chêne, térébinthe
  2. plaine
Traduit dans la Louis Segond 1910 par :

chêne 9 ; 9

Concordance :

Genèse 12.6
Abram parcourut le pays jusqu’au lieu nommé Sichem, jusqu’aux chênes 0436 de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays.

Genèse 13.18
Abram leva ses tentes, et vint habiter parmi les chênes 0436   de Mamré, qui sont près d’Hébron. Et il bâtit là un autel à l’Éternel.

Genèse 14.13
Un fuyard vint l’annoncer à Abram, l’Hébreu ; celui-ci habitait   parmi les chênes 0436 de Mamré, l’Amoréen, frère d’Eschcol et frère d’Aner, qui avaient fait alliance avec Abram.

Genèse 18.1
L’Éternel lui apparut parmi les chênes 0436 de Mamré, comme il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour.

Deutéronome 11.30
Ces montagnes ne sont-elles pas de l’autre côté du Jourdain, derrière le chemin de l’occident, au pays des Cananéens qui habitent dans la plaine vis-à-vis de Guilgal, près des chênes 0436 de Moré ?

Juges 4.11
Héber, le Kénien, S’était séparé des Kéniens, des fils de Hobab, beau-père de Moïse, et il avait dressé sa tente jusqu’au chêne 0436 de Tsaannaïm, près de Kédesch.

Juges 9.6
Tous les habitants de Sichem et toute la maison de Millo se rassemblèrent ; ils vinrent, et proclamèrent roi Abimélec, près du chêne 0436 Planté dans Sichem.

Juges 9.37
Gaal, reprenant la parole, dit : C’est bien un peuple qui descend des hauteurs du pays, et une troupe arrive par le chemin du chêne 0436 des devins.

1 Samuel 10.3
De là tu iras plus loin, et tu arriveras au chêne 0436 de Thabor, où tu seras rencontré par trois hommes montant vers Dieu à Béthel, et portant l’un trois chevreaux, l’autre trois gâteaux de pain, et l’autre une outre de vin.


Cette Bible est dans le domaine public.