×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jérémie 50.24     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jérémie 50.24
Traduction œcuménique de la Bible


Prophétie sur Babylone

1 Parole que le Seigneur adressa à Babylone, au pays des Chaldéens, par l’intermédiaire du prophète Jérémie.
2 Faites-le savoir parmi les nations,
faites-le entendre et signalez-le,
faites-le entendre, ne le cachez pas ;
dites : Babylone est prise, Bel perd la face,
Mardouk est effondré.
Ses fétiches sont démasqués,
ses idoles anéanties.
3 Oui, une nation du nord marche contre elle,
nation qui transforme son pays en étendue désolée,
où personne ne vient habiter :
hommes et bêtes,
tout a fui... plus rien !
4 Pendant ce temps, à ce moment même — oracle du Seigneur — ,
Israélites et Judéens viennent ensemble.
Marchant et pleurant,
ils recherchent le Seigneur leur Dieu.
5 Ils s’informent de la route de Sion
et c’est dans sa direction
que leurs visages sont tournés.
Ils viennent et se joignent au Seigneur
en une alliance perpétuelle
qu’ils n’oublieront jamais.
6 Des brebis perdues,
c’est ce qu’était devenu mon peuple.
Leurs pasteurs les avaient égarées,
ils les avaient fait errer dans les montagnes.
Elles allaient de montagnes en collines,
ne se souvenant plus de leur bercail.
7 Tous ceux qui les trouvaient les dévoraient ;
leurs adversaires disaient :
« Nous ne nous rendons pas coupables,
puisqu’elles sont fautives envers le Seigneur. »
Le domaine de la justice et l’espoir de leurs pères,
c’est le Seigneur !
8 Fuyez de Babylone,
du pays des Chaldéens !
Sortez et soyez comme des boucs
à la tête d’un troupeau.
9 Oui, je vais susciter et lancer à l’attaque de Babylone
une ligue de grandes nations
du pays du nord.
Elles se mettront en ordre de bataille contre elle,
et c’en sera fait d’elle !
Leurs flèches sont comme un héros victorieux
qui ne revient pas les mains vides.
10 La Chaldée devient un butin,
tous ses pillards s’en rassasient
- oracle du Seigneur.
11 Oui, réjouissez-vous, oui, soyez dans l’allégresse,
vous, saccageurs de mon patrimoine !
Oui, gambadez comme génisses dans les prés,
hennissez comme des étalons !
12 Votre mère est toute couverte de honte,
celle qui vous a enfantés rougit !
C’est la dernière des nations :
désert, terre aride, steppe !
13 Sous l’effet du courroux du Seigneur,
elle n’est plus habitée,
elle devient tout entière une étendue désolée ;
tous ceux qui passent près de Babylone sont stupéfaits :
à la vue de tels dégâts, ils poussent des cris d’effroi.
14 Rangez-vous en ordre de bataille tout autour de Babylone,
vous tous qui bandez l’arc.
Tirez sur elle, ne ménagez pas les flèches,
car elle est fautive envers le Seigneur.
15 Poussez un hourra tout autour d’elle :
elle se rend !
Ses piliers s’écroulent,
ses murailles sont démolies.
C’est la vengeance du Seigneur !
Vengez-vous d’elle,
faites-lui comme elle a fait !
16 Retranchez de Babylone tout semeur
et ceux qui manient la faucille au temps de la moisson.
Devant l’épée impitoyable,
que chacun se dirige vers son peuple,
que chacun fuie vers son pays.
17 Israël était une brebis isolée,
des lions l’ont pourchassée.
En premier, le roi d’Assyrie l’a entamée.
Ensuite, Nabuchodonosor, roi de Babylone
l’a achevée jusqu’aux os.
18 Eh bien ! ainsi parle le Seigneur le tout-puissant, le Dieu d’Israël :
Je vais sévir contre le roi de Babylone et son pays,
comme j’ai sévi contre le roi d’Assyrie.
19 Je vais ramener Israël vers ses pâturages
et il paîtra le Carmel et le Bashân,
et son appétit sera rassasié
sur les montagnes d’Ephraïm et du Galaad.
20 Pendant ce temps, à ce moment même
- oracle du Seigneur — ,
on cherchera la perversion d’Israël,
mais elle aura disparu,
et les fautes de Juda,
mais on ne les trouvera plus.
En effet je pardonne à ceux que je laisse survivre.
21 Lance une attaque contre le pays de Marratim !
Lance une attaque contre lui
et contre les habitants de Peqod !
Massacre et offre-moi ceux qui y restent
- oracle du Seigneur — ,
et agis selon tout ce que je t’ordonne.
22 Bruit de guerre dans le pays
et grand fracas !
23 Comment ! le marteau de toute la terre
est mis en pièces, fracassé !
Comment ! Babylone est devenue un lieu désolé
parmi les nations !
24 Je t’ai tendu un piège,
te voilà prise à ton insu, Babylone,
découverte, attrapée,
parce que tu t’es engagée contre le Seigneur !

25 Le Seigneur ouvre son arsenal
et en sort les armes de son indignation.
Oui, c’est une œuvre du Seigneur DIEU le tout-puissant,
dans le pays des Chaldéens.
26 Venez vers elle du bout du monde,
ouvrez ses greniers.
Mettez-la en tas et offrez-la au Seigneur !
Qu’il n’en reste rien !
27 Massacrez tous les taureaux,
qu’on les mène à la boucherie !
Quel malheur pour eux ! leur jour est arrivé,
le moment où il leur faut rendre compte.
28 Un bruit : des fuyards et des rescapés du pays de Babylone
viennent annoncer dans Sion
la vengeance du Seigneur notre Dieu,
la vengeance du ciel.
29 Mobilisez contre Babylone des tireurs,
tous ceux qui bandent l’arc.
Dressez contre elle un camp tout autour,
qu’il n’y ait pas de rescapés !
Payez-la pour sa conduite,
faites-lui comme elle a fait :
elle a été impudente envers le Seigneur,
envers le Saint d’Israël.
30 Oui, ce jour même, ses jeunes guerriers tombent sur ses places,
tous ses combattants sont réduits au silence
- oracle du Seigneur.
31 À nous deux, Impudence !
- oracle du Seigneur DIEU le tout-puissant.
Ton jour est arrivé,
le moment pour toi de rendre compte.
32 Impudence trébuche et tombe,
personne pour la redresser.
J’allume un feu dans ses villes,
il dévore tous ses alentours.
33 Ainsi parle le Seigneur le tout-puissant :
Ils sont brutalisés,
Israélites et Judéens, sans distinction.
Leurs ravisseurs les tiennent ;
ils refusent de les lâcher.
34 Mais leur défenseur est fort,
le Seigneur le tout-puissant, c’est son nom.
Il plaide vigoureusement leur cause
afin de rendre au pays son calme
et d’ébranler les habitants de Babylone.
35 Epée, taille dans les Chaldéens — oracle du Seigneur — ,
et dans les habitants de Babylone,
dans ses ministres et dans ses sages !
36 Epée, dans les devins, ce sont des imbéciles !
Epée, dans ses héros, ils s’effondrent !
37 Epée, dans ses chevaux et dans ses chars,
dans tous les métis qu’elle abrite,
ils deviennent des femmelettes !
Epée, dans son arsenal, il est pillé !
38 Epée, dans ses eaux, elles sèchent !
C’est un pays à statues,
des figures monstrueuses les font délirer.
39 Et voilà que les démons habitent avec les chacals,
des autruches s’y établissent.
Elle ne sera plus jamais habitée,
elle restera dépeuplée jusqu’à la fin des âges.
40 Comme il en fut quand Dieu provoqua la catastrophe
de Sodome, de Gomorrhe et des cités voisines
- oracle du Seigneur — ,
personne n’y habitera plus,
aucun humain n’y séjournera.
41 Un peuple vient du nord,
une grande nation et de nombreux rois
se mettent en branle au bout du monde.
42 Ils empoignent arc et javelot,
ils sont cruels et sans pitié.
Le bruit qu’ils font est comme le mugissement de la mer,
ils montent des chevaux ;
ils sont rangés comme des troupes pour le combat
contre toi, la belle Babylone.
43 Le roi de Babylone apprend la nouvelle :
il est démoralisé,
l’angoisse l’étreint,
une douleur comme celle d’une femme en couches.
44 Tel un lion qui monte de la jungle du Jourdain
vers des enclos toujours animés,
ainsi, en un clin d’œil, je fais déguerpir ses habitants,
je dépêche contre elle les jeunes guerriers.
Car qui est comme moi ?
Qui pourrait m’assigner en justice ?
Quel pasteur pourrait me résister ?
45 Écoutez encore le plan que le Seigneur a arrêté au sujet de Babylone,
les projets qu’il a formés
au sujet du pays des Chaldéens.
Assurément les petits du troupeau les traîneront ;
assurément il ravagera leur domaine à cause d’eux.
46 Sous l’effet de la prise de Babylone, la terre tremble,
une clameur retentit parmi les nations.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988